Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Les 7 étapes d'un achat immobilier sans stress


Vous avez la volonté de devenir propriétaire ? C’est excellent ! Ce sera une
aventure palpitante mais il faudra vous armer de patience. On vous explique
les 7 grandes étapes à suivre pour un achat immobilier.


​ETAPE 1 : L’ÉVALUATION DU BUDGET D’ACHAT IMMOBILIER
C’est sans conteste l’étape la plus importante dans le processus d’achat d’une maison ou d’un appartement. Vous devez avant tout définir votre projet. Savoir précisément ce que vous voulez. Voulez vous acheter une maison ? Un appartement ? Voulez-vous acheter du neuf ? De l’ancien ? Dans quelle zone ? N’hésitez pas à analyser les prix et les taux pratiqués. Recueillez le plus d’informations possible afin de rendre votre projet encore plus précis. Définissez votre budget. Voyez l’ensemble de vos revenus. Avez-vous de l’apport ? Pouvez-vous en mettre ? L’achat d’un bien immobilier nécessite une somme conséquente d’argent. Vous n’aurez souvent pas d’autre choix que d’effectuer un prêt immobilier. Vous devez déterminer votre capacité maximale d’emprunt, qui dépend en partie de vos revenus. Pour résumer : - Déterminez votre capacité d’emprunt. - Renseignez vous sur les prix des biens qui vous intéressent. En effet, ces prix varient en fonction des caractéristiques du logement et de sa localisation.

​ETAPE 2 : LA SIGNATURE DU COMPROMIS DE VENTE
 Vous avez enchaîné les visites, et enfin c’est le coup de foudre : vous ne voulez pas que la maison de vos rêves vous passe sous le nez. Après avoir négocié le prix et fait une offre d’achat, vous voilà d’accord avec le vendeur. Le moment est venu de signer le compromis de vente (ou promesse de vente). C’est un engagement bilatéral. Le vendeur s’engage à vous vendre le bien, vous vous engagez à le lui acheter. Cela fonctionne comme une réservation. Vous pouvez très bien aller au bout mais vous pouvez aussi faire marche arrière. Si jamais le bien ne vous convient plus, vous avez 10 jours pour vous rétracter sans justification. Passé ce délai, il sera difficile d’annuler l’achat sauf si l’une des conditions suspensives de l’avant contrat se réalise, si vous n’obtenez pas votre financement. Les conditions suspensives peuvent être d’ordre financier. Si vous n’obtenez pas votre financement à temps, la vente peut être annulée. Elles peuvent être d’ordre non financier. Si vous choisissez de faire construire une maison et que vous ne réussissez pas à obtenir un permis de construire, vous pouvez vous rétracter de l’achat. Au moment de la signature du contrat, vous versez au notaire 5 à 10 % du prix de vente. Que devient cet argent ? 3 cas de figure : Si la vente a effectivement lieu, cette somme est déduite du montant que vous devez payer. Si la vente n’a pas lieu car l’une des conditions suspensives se réalise, cette somme vous est remboursée. En revanche, en cas d’annulation sans la réalisation d’une des conditions suspensives, le vendeur pourra conserver cette somme à titre d’indemnisation. Le notaire conserve cette somme sur un compte séquestre débloqué le jour de la signature de l’acte authentique.

​ETAPE 3 : LA RECHERCHE DE FINANCEMENT POUR VOTRE ACHAT IMMOBILIER
Le compromis de vente est signé ? Il est temps de trouver les fonds ! Vous avez 45 à 60 jours trouver le financement nécessaire à l’achat du bien. Armez vous de patience, prenez votre agenda et préparez-vous à défendre votre projet devant les banques afin d’obtenir une offre de prêt. Le mot d’ordre ici est l’anticipation. N’attendez pas d’avoir trouver votre bien et de signer le compromis de vente. Prenez de l’avance car le temps passe vite. Lorsque vous aurez à effectuer votre demande de prêt, plusieurs documents vous seront demandés. Faites bien en sorte d’avoir tout rapidement. Il s’agit de présenter vos bulletins de salaires, relevés de compte, fiches d’impositions etc… Plus vite vous fournissez l’ensemble des documents, plus vite votre dossier sera étudié, monté, et plus vite vous aurez votre offre de prêt. Quand nous parlons d’anticipation, nous parlons d’anticiper la gestion de votre compte bancaire. La banque est très attentive quant à l’étude de vos relevés bancaires des 3 derniers mois. Soyez organisé et rigoureux afin de présenter un dossier aussi propre que possible. Maximisez vos chances d’obtenir un prêt. Le temps imparti à votre recherche de financement est limité et vous devez faire vite.

​ETAPE 4 : OBTENTION DE L’ACCORD DE PRINCIPE : UNE ÉTAPE IMPORTANTE LORS DE VOTRE ACHAT
La banque qui vous convient a étudié votre dossier. Il est complet, il plaît et est validé ? Parfait ! Si tout cela est bon la banque va donc vous proposer un accord de principe. L’accord de principe regroupe l’ensemble des caractéristiques du crédit comme le montant, le taux et les conditions. Faites attention, l’accord de principe ne signifie pas que vous avez le prêt. Vous devez avoir l’aval d’organismes tiers tels que l’assurance ou la caution afin de valider votre situation.

​ETAPE 5 : VALIDATION DE L’ASSURANCE ET DE LA DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER L’accord de principe en poche, l’assurance doit valider votre situation. Afin de valider l’assurance, vous devez remplir un questionnaire médical confidentiel. Pour cela vous devrez prendre rendez-vous avec l’assurance. Si vous procédez à l’adhésion au rendez-vous de signature et que votre situation est simple, vous pouvez le plus souvent obtenir un accord instantané d’assurance. Vous pouvez effectuer ce rendez-vous avant de signer la demande de prêt. La garantie est un organisme qui assure à la banque le paiement des mensualités si vous ne le pouvez plus. Cet organisme analyse donc également votre dossier pour s’assurer de votre solvabilité. Une fois que l’assurance et la garantie ont donné leur accord, rendez- vous chez votre banque afin de signer la demande de prêt tant attendue. Bien évidemment si c’est une nouvelle banque vous devrez ouvrir un compte

​ETAPE 6 : LA SIGNATURE DE L’OFFRE DE PRÊT
Tous les organismes ont donné leur aval ? Vous avez signé la demande de prêt ? C’est excellent. Nous nous approchons bientôt de la fin du voyage et l’offre de prêt sera votre billet de sortie. Envoyée par voie postale et en lettre recommandée, l’offre de prêt est le document que vous envoie la banque quand elle vous propose un crédit. Lorsque vous recevez l’offre de prêt, la loi vous impose un délai de 10 jours obligatoire de réflexion. Bon à savoir Utilisez ces 10 jours afin de lire et relire votre offre. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. A partir du 11e jour, vous pouvez signer et renvoyer l’offre de prêt. Si vous refusez l’offre, la banque ne vous facturera aucun frais. Ceci est valide uniquement si vous avez plusieurs offres de prêts de plusieurs banques différentes. Dans le cas où vous avez reçu qu’une seule offre de prêt et que vous la refusez sachant que vous n’avez pas d’autres moyens de financement, la condition suspensive ne peut pas jouer. L’avance versée lors de la signature du compromis sera probablement retenue pour indemniser le vendeur.

​ETAPE 7 : LA SIGNATURE DE L’ACTE AUTHENTIQUE DE VENTE
La signature de l’acte authentique se fait en présence de 3 acteurs : vous, le vendeur et le notaire. Lors de cette signature, vous payez le bien, les frais de notaire et de garantie. Le notaire vous informe vous et le vendeur de toutes les lois, conséquences juridiques et sanctions si les engagements ne sont pas tenus. La signature de l’acte authentique doit intervenir dans les 4 mois après la signature de l’offre de prêt. Pour rappel, lorsque vous recevez l’offre de prêt, vous devez attendre 10 jours avant de la signer. Si jamais vous êtes sûr de signer l’offre de prêt, appelez votre notaire dès que possible afin d’établir un rendez vous pour la signature de l’acte authentique. De plus, les fonds ne seront débloqués que s’il est prévu un rendez- vous chez le notaire. Ceux-ci seront transférés quelques jours avant la signature sur un compte détenu par celui-ci. Vous venez de signer l’acte authentique et nous arrivons à la fin de notre périple. Félicitations, vous êtes enfin propriétaire mais ce n’est pas tout à fait terminé ...

Rédigé le Mardi 15 Septembre 2020 à 10:00 | Lu 37 fois


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 16:00 Soigner les croûtes de lait

Dimanche 27 Septembre 2020 - 12:00 Bébé secoué la maltraitance invisible


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter