Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Les alicaments : quand alimentation rime avec bien-être


Ces aliments fonctionnels et naturels connaissent actuellement un grand succès et font parler d’eux pour leurs multiples vertus.


LE CURCUMA
Communément appelé safran à La Réunion, c’est un incontournable de la cuisine locale. Son pigment, ou curcumine, lui donne cette couleur vive qui lui confère certaines de ses vertus. De plus en plus d’études à travers le monde, se penchent sur les propriétés de cette super-épice.

Bienfaits :
• L’OMS reconnaît ses propriétés à soulager les maux gastriques. Le curcuma améliore la digestion, soulage les flatulences et les ulcères. Il permet d’améliorer la digestion en stimulant la sécrétion de la bile, il renforce la vésicule biliaire mais aussi le foie. Puissant antibactérien, il restaure la flore intestinale et détruit les parasites et virus.
• Il est connu pour soulager les maux liés à la grippe et aux angines, tels que le mal de gorge ou la fièvre, car il renforce les défenses immunitaires.
• Grace à ses vertus anti inflammatoires puissantes, le curcuma serait efficace contre l’arthrite, l’arthrose, les sciatiques et autres douleurs articulaires. Il permettrait également de soulager blessures et fractures.
• Le curcuma a prouvé son efficacité dans la production de globules rouges et blancs mais aussi de cellules saines. Il préviendrait la détérioration des tissus lors des traitements type chimiothérapie. Ainsi il serait efficace dans la prévention de maladies auto-immunes et dégénératives.
• L’épice permettrait également purifier le sang et le système lymphatique. Elle est ainsi efficace contre les maladies de peau liées à l’alimentation.

En cuisine :
Couramment utilisé pour parfumer et colorer les caris, grains ou achards, le curcuma peut aussi être utilisé dans des recettes de gratins ou encore dans les desserts pour apporter une belle touche de couleur et d’originalité.

LE GINGEMBRE
Racine parfumé à l’arôme citronné, le gingembre agrémente un grand nombre de plats créoles. Il est connut pour ses vertus aphrodisiaques... mais pas que. De plus en plus de vertus incontestables suscitent l’intérêt des scientifiques, ce qui en fait un des alicaments le plus connu.

Bienfaits :
• Les racines ou rhizomes, du gingembre permettraient de soulager les douleurs abdominales tels que les spasmes, mais aussi les nausées et vomissements quand elles sont consommées sous forme de poudre. Solution idéale pour les personnes souffrant du mal des transports.
• Pour les personnes en baisse de forme, cette plante est une véritable source d’énergie, car riche en amidon, lipides, glucides et protéines mais aussi en vitamines, comme B3 ou la C, présente uniquement dans le gingembre frais.
• Le gingembre avec son goût juteux, est un exhausteur qui apporte de la saveur et de la force aux plats et surtout redonne l’appétit.
• Il aiderait également les personnes en surpoids, car il pourrait réguler le taux de sucre dans le sang et aider le corps à éliminer les toxines d’une alimentation carnée.

En cuisine :
L’avantage du gingembre est qu’en plus de parfumer les plats, il peut agrémenter des recettes sucrées. Pour profiter de ses bienfaits, il peut être bu en infusion, ou râpé en décoction chaude pour un réveil tonique.

LE MOUROUM
Présent depuis toujours dans la cuisine locale, le mouroum ou Moringa, connait un intérêt réel à l’échelle mondial depuis ces deux dernières années et ce, grâce à ses nombreuses propriétés. Cette plante est d’ailleurs connue en médecine traditionnelle ayurvédique comme celle qui soignerait trois cents maladies.

Bienfaits :
• Les feuilles de mouroum sont plus riches en vitamines, minéraux acides aminés et protéines que la plupart des légumes. Idéales pour les personnes fatiguées ou carencées, elles permettent de retrouver de l’énergie, autant que des sucres lents.
• Elles amélioreraient également le fonctionnement du cerveau, plus particulièrement au niveau des fonctions cognitives et de la mémoire.
• Les graines mouroum sont riches en acides gras (oméga 9 et oméga 7) qui diminue le glucose sanguin, ce qui serait bénéfique aux personnes à tendance diabétique. Ces acides font monter le bon cholestérol et baisser le mauvais, ce qui aiderait à prévenir les maladies cardiovasculaires et celles conduisant à l’obésité.
• Son écorce bouillie aiderait à soulager les calculs rénaux, ses racines seraient efficaces contre l’asthme et les douleurs articulaires et sa sève, en usage externe, aurait des propriétés antiseptiques.

En cuisine :
Etant donné son succès, il est maintenant facile de s’en procurer, en magasin spécialisé, sous forme de poudre. Une cuillère à café dans la préparation de votre plat ou saupoudré à une bonne salade. Rien ne vaut quand même un bon bouillon brèdes ou un cari baton mouroum, recettes incontournables et gourmandes.

Rédigé le Mardi 19 Mars 2019 à 08:00 | Lu 400 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Juin 2019 - 07:00 Vivre avec un animal pour mieux vieillir !

Mardi 25 Juin 2019 - 07:00 La senior’attitude


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter