Menu
TENDANCES


Les années 2020 sans topless !


Le vendredi 26 août, c’est la Journée mondiale du topless, née aux Etats-Unis il y a quinze ans ! Mais en France, on remarque que les jeunes femmes préfèrent désormais couvrir leur poitrine ! D’où vient ce changement?


Rédigé le Jeudi 18 Août 2022 à 10:39 | Lu 97 fois

Bronzer seins nus, c’était la mode dans les années 70/80 !

A cette époque, tout le monde souhaitait avoir les seins dorés après des vacances à la plage ! Aujourd’hui, le topless n’a plus la côte... Une enquête Ifop, effectuée en juillet 2021 auprès d’un échantillon de 1 500 femmes, représentatif de la population féminine française âgée de 18 ans et plus, révèle même que seuls 19% des Françaises le pratiquent (contre 34% il y a 12 ans, en 2009). Il faut savoir qu’en 1984, 43% d’entre elles s’autorisaient à bronzer seins nus. D’ailleurs, elles ont même été les premières en Europe à avoir enlevé le haut au milieu des années 60. Mais paradoxalement, elles ont également été les premières à le remettre.

Un revirement de situation…

C’est donc un véritable revirement de situation pour ce phénomène qui était à son apogée dans les années 80. Il faut dire que s’exposer au soleil seins nus serait un danger ! Les seins, plus délicats que d’autres parties du corps car la peau est plus fine, doivent être couverts pour éviter un risque de cancer ou de vieillissement prématuré. Les campagnes de prévention se sont multipliées ces dernières années et elles ont visiblement porté leurs fruits. Résultats: pas moins de 53% avancent le risque encouru par leur peau si elles bronzent sans le haut. Mais ce n’est pas tout. En réalité, les raisons qui ont causé ce revirement vont aussi à l’encontre de l’épanouissement personnel et de la liberté individuelle. Car si les femmes ne veulent plus tomber le haut à la plage, c’est aussi dans la crainte d’entendre des remarques désobligeantes sur leur corps. 16% d’entre elles avouent avoir déjà subi ces désagréments. 49% des Françaises interrogées affirment même avoir déjà été victimes d’une forme de harcèlement ou d’atteinte sexuelle sur la plage. Vous comprenez donc pourquoi elles sont réticentes à l’idée d’enlever le haut désormais !



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Août 2021 - 11:34 L'actualité people de Télémag+

Jeudi 11 Février 2021 - 09:37 1001 façons de lui dire « je t’aime »