Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Beauté

Les françaises se maquillent de moins en moins


Elles sont de plus en plus nombreuses à ne plus vouloir se maquiller. Affirmation de soi, refus des diktats de la beauté: un geste bien loin des considérations purement esthétiques.


C'est la tendance beauté de ces dernières années. Nombreuses sont les stars, d'Adèle à Alicia Keys en passant par Pamela Anderson, à avoir adopté le "no make-up" et à avoir abandonné - à l'occasion pour certaines, définitivement pour d'autres - mascara, fond de teint et fard à paupière.

On se souvient de l'intervention de la présentatrice de télévision australienne Tracey Spicer dès 2014 lors d'une conférence Tedx. Elle s'était démaquillée, défait le brushing, avait retiré robe moulante et talons hauts sur scène, expliquant pourquoi elle ne souhaitait plus passer une heure à se maquiller tous les jours, même pour passer à l'antenne.
 

Le mouvement est planétaire et les articles sur le sujet fleurissent: "L'art du no makeup en dix étapes", "Comment copier le look no make-up des mannequins" ou encore "Le no make-up sur tapis rouge: pourquoi c'est glamour".

 

Une tendance qui se vérifie aussi bien chez les chanteuses, les actrices, les mannequins, les candidates à Miss univers  que les anonymes. Selon une étude Ifop pour le label Slow cosmétique  publiée ce mercredi, les Françaises se maquillent de moins en moins. Seules deux femmes sur dix déclarent se maquiller quotidiennement alors qu'elles étaient le double il y a seulement trois ans. Et pour celles qui usent toujours du tube de rouge à lèvres ou de l'eye-liner, près de la moitié d'entre elles disent les utiliser beaucoup moins. Le secteur a d'ailleurs perdu en quelques années près d'un million d'acheteurs et d'acheteuses.


Rédigé le Mercredi 1 Juillet 2020 à 20:58 | Lu 99 fois


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Juillet 2020 - 21:02 Avoir de beaux ongles