Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

MAZDA CX-5 2.2 SkyActiv-D 185ch BVA6 Selection


Pilier de la gamme Mazda


MAZDA CX-5 2.2 SkyActiv-D 185ch BVA6 Selection
Sorti en 2012, la première génération de CX-5 a trouvé sa place facilement sur le marché des SUV compacts. Il est d’ailleurs le modèle de la gamme le plus vendu en France. Son style élégant, son habitabilité, ses performances et ses équipements, il ne lui manque rien. Mazda a néanmoins décidé de le renouveler en 2017, et c’est avec beaucoup de retard que nous prenons le volant de cette deuxième génération. Si rien ne change au niveau de ses dimensions, ce nouveau Mazda CX-5 cache pourtant son lot de nouveautés. Mazda affine encore le style de son SUV. Il est plus tranchant, grâce notamment à, ce long capot qui épouse cette calandre creusée, ce jonc chromé qui va fondre dans les feux, ces feux justement plus fins, et ce bouclier plus imposant. On note la rainure de profil caractéristique du Kodo Design. Enfin, la poupe, avec son éclairage à LED plus stylé et son hayon massif, dynamise encore l’ensemble.
Le nouvel aménagement intérieur suit la même tendance. Les trois compteurs ronds sont toujours de la partie, mais on apprécie avant tout le dessin de la planche de bord, et son côté rectiligne. Plus ordonné, l’ensemble paraît clair, avec une ligne pour les aérateurs, un emplacement pour les commandes de climatisation, un tunnel central imposant avec molette intégrée, et un écran couleur tactile de 7 pouces au sommet.
Plus moderne, ce Mazda CX-5 monte aussi en gamme au niveau de la finition, avec des plastiques de qualité, et de nombreuses parties moussées au niveau des genoux et sur les contre-portes. La sellerie blanche perforé de notre modèle éclaircit l’habitacle. Le coffre cube quant à lui, entre 506 litres et 1365 litres. Le dynamisme, c’est la marque de fabrique du constructeur japonais. Le CX-5 n’est pas un poids plume, mais la rigidité du châssis, l’électronique embarqué, et la transmission AWD font des merveilles.
Ce SUV ne craint pas les routes tortueuses, en faisant preuve d’une stabilité à toute épreuve. Pas de tangages excessifs, le véhicule cherche immédiatement l’intérieur du virage grâce à son système G-Vectoring. On a l’impression qu’il freine et qu’il vient chercher la corde. Puis, en sortie de virage, il met toute la puissance nécessaire sur la roue extérieure.
C’est assez violent, mais le résultat est surprenant d’efficacité. Le 2.2 Diesel ne manque évidemment pas de couple, même avec cette boîte de vitesse automatique à seulement 6 rapports. Ca répond dès les bas régimes, et il dispose d’une allonge conséquente en conduite dynamique, avec un moteur qui prend près de 5000tr/mn. Ce n’est par contre, pas le plus discret de la catégorie, et il se fera oublier surtout à vitesse stabilisée. Bref, le Mazda CX-5 reste pour moi, l’une des références au niveau du plaisir de conduite. Cerise sur le gâteau, malgré les jantes de 19 pouces, le confort et la filtration vous mettront la banane lors des sorties dominicales. Et puis, son excellente garde au sol de 21cm offre un bon angle d’attaque et de fuite, ce qui en fait un baroudeur plus qu’honorable par rapport à la concurrence.

FICHE TECHNIQUE :
• Moteur 2.2 Diesel de 185ch et 445nm de couple
• Mesures : 4.55mX1.84mX1.68m
• Poids de 1697kg
• 0 à 100km/h en 9.6s
• Vitesse maxi : 208km/h
• Conso annoncée de 5.5L au 100km
• (9.5L en usage réel)
• Rejets de CO2 de 145g/km

LES PLUS :
• Pureté de la ligne
• Qualité perçu à bord
• Equipements de cette finition Selection
• Confort
• Châssis rigide
• Comportement sportif
• Capacité de chargement correcte
• Ergonomie
• Moteur coupleux

LES MOINS :
• Sonorité moteur rugueuse
• Ecran central 7 pouces trop petit
• Poids élevé

Rédigé le Mercredi 17 Avril 2019 à 07:00 | Lu 38 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Avril 2019 - 07:00 BMW Série 8 840d 320ch

Mercredi 3 Avril 2019 - 07:00 HYUNDAI I2 1.0T-Gdi 100CH DCT7