Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Mac-Laren Speedtail



Mac-Laren Speedtail
  Taillée pour la vitesse, la Mac-Laren Speetail est à présent parfaitement au point. Le constructeur de Woking s’est focalisé sur la vitesse de pointe, avec cette hypercar, étudiée pour fendre l’air avec ses 5.20m de long. Animée par un V8 4.0L Bi-Turbo et un bloc électrique, elle développe 1070ch pour un couple de 1150nm. Son poids est d’1.4 tonnes. Elle embarque trois passagers, et le pilote est installé au centre, comme sur la mythique Mac-Laren F1 des années 90. Sur la piste d’atterrissage du centre spatial Kennedy en Floride, le pilote essayeur Kenny Brack a réussi à dépasser une trentaine de fois les 403km/h, sa vitesse maximale. Cette Speedtail sera produite à 106 exemplaires au tarif de 2 millions d’euros. Bien évidemment, toute la production a déjà été vendue, avec un premier modèle livré en février 2020.
Mac-Laren Speedtail

Nio EC6
   Nio, constructeur chinois de véhicules électriques, tient ses promesses après trois ans d’existence. Après l’ES6 et l’ES8, Nio nous dévoile son EC6, qui n’est autre qu’une version dynamisée de l’ES6. Un pavillon avec une lunette arrière plus inclinée, de petites custodes, et une malle plus anguleuse, ce Nio EC6 est l’arme parfaite pour contrer la Tesla Model Y. Sous le capot, le client aura droit à deux moteurs électriques de 160kW (puissance totale d’environ 436ch) dans sa version la moins puissante. La plus performante embarque un bloc électrique de 160kW sur le train avant, mais un autre de 240kW à l’arrière. Cela donne environ 544ch. Le 0 à 100km/h est donc abattu en 5.6s ou 4.7s. Vous pourrez également choisir la batterie d’origine de 70kWh permettant selon le cycle NEDC, une autonomie de 435km ou 425km selon configuration. Nio propose en option une unité de 100kWh permettant une autonomie de 615 ou 605km. Pour contrer ses difficultés financières, et face à la baisse de la consommation en Chine, Nio devra passer par la case exportation si elle veut survivre.
Mac-Laren Speedtail

Volkswagen Touareg ABT
   Le préparateur allemand ABT Sportline a décidé de s’attaquer au Volkswagen Touareg. Haut de gamme et habituellement sage, ce SUV profite pour commencer de quelques évolutions esthétiques, comme les jantes de 22 pouces ou des éléments de carrosserie peints en noir, et la caisse est rabaissée d’une trentaine de millimètres. Grâce à son boîtier électronique (ABT Engine Control) le V6 3.0TDi de 286ch et 600nm de couple à l’origine, développe à présent 330ch et 650nm. Encore plus fort, le V8 4.0TDi de 421ch et 900nm de couple, grimpe à 500ch et 970nm. Cela devrait suffire à pimenter la conduite de ce gros bébé. A bord, le carbone et l’alcantara règne en maître si vous avez décidé de passer par la case options.

Mac-Laren Speedtail

Rédigé le Jeudi 13 Février 2020 à 21:28 | Lu 41 fois


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Mars 2020 - 14:00 Cadillac Escalade

Samedi 21 Mars 2020 - 14:00 Kia Sonet Concept