Menu
A La UNE


Miss Saint-Denis et Ambassadeur Jeunesse Saint-Denis


Le 12 mai dernier, s’est tenue l’élection de Miss Saint-Denis 2018 et Ambassadeur Jeunesse Saint- Denis 2018, à l’ancien Hôtel de ville. Rencontres avec Rachel Grondin et Elfayoum Abdillahi, les nouveaux représentant de la capitale.


Rédigé le Mardi 29 Mai 2018 à 08:00 | Lu 443 fois

RACHEL GRONDIN : UNE MISS AU GRAND CŒUR
Pour Rachel Grondin, l’aventure a commencé lorsqu’une amie l’appelle et lui conseille de se présenter au concours de Miss Saint-Denis. C’est l’occasion pour elle de réaliser un rêve d’en- fance, car la belle a toujours été passionnée par le monde de la mode, les défilés et les concours de beauté. Elle ne prend cependant pas ce choix à la légère, car avant de s’inscrire elle prend le temps de se renseigner sur le milieu et ce que cela peut impliquer. « J’ai finalement pu réaliser mon rêve », explique-t-elle, mais non sans quelques difficultés.
Une personnalité qui s’est révélée.
Les débuts ont semble-t-il été compliqués pour la dionysienne. « Au départ, lors des premières rencontres et répétitions, j’avais un peu de mal à m’intégrer dans le groupe. Je n’arrivais pas parfois à faire ce qu’on me demandait ». L’intégration se fait tout doucement et Rachel fini par s’habituer au rythme du groupe. « Je ne connaissais personne, alors ma timidité a rapidement pris le dessus mais Logan m’a mise à l’aise au fil des jours. Elle m’a expliqué que je ne devais pas appréhender cette élection et la vivre pleinement. Que je gagne ou que je perde, l’important était de vivre l’expérience d’en tirer le meilleur ». Elle s’ouvre alors aux autres, gagne rapidement en aisance mais aussi en confiance et la transformation est fulgurante. Métamorphosée, c’est une candidate détendue qui se présente alors face au public et qui réussi à conquérir les membres du jury lors de la soirée de l’élection. La soirée devient alors mémorable, pour celle qui, quelques semaines auparavant devait vaincre sa timidité « ça a été un déferlement d’émotions ! Je n’ai pas pu retenir mes larmes déjà, lors de mon discours pendant le concours ». On ne peut ensuite qu’imaginer son ressenti lorsqu’elle est élue. « Je ne m’attendais vraiment pas à gagner. Ça a été une belle surprise ».
 
ELFAYOUM ABDILLAHI : L’AMBASSADEUR CHARISMATIQUE
Plus petit il ne se serait jamais imaginé remporter un tel titre, bien qu’il s’intéressait déjà aux élections de Miss et Mister. « Je n’aurais jamais cru être un jour sous les feux des projecteurs. » En effet c’est en priorité sur les études que ce concentre Elfayoum. « La plupart des membres de ma famille travaille dans le bâtiment, c’est tout naturellement que j’ai choisi cette voix ». C’est un domaine qui lui plait, en particulier de voir et travailler sur l’évolution de chaque projet. Alors une fois son baccalauréat scientifique en poche il se tourne vers des études en en Génie Civil, département Science du Bâtiment et de l’Environnement, où il est actuellement en deuxième année de maitrise. Studieux et assidu, ce pratiquant de sport de combat et ancien champion de moringue, effectue en ce moment un stage de 6 mois dans un bureau d’étude et espère poursuivre dans cette voix. Se décrivant comme une personne assez réser- vée, il décide de faire quelque chose pour se libérer de son quotidien. S’intéressant autant au monde la mode et du spec- tacle qu’aux œuvres caritatives, le concours est l’opportunité qu’il attendait.
 
Suite des interviews dans le Télémag+ 278, du 2 juin au 8 juin



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Septembre 2022 - 11:45 Mikl, l’artiste de la semaine de la Playlist Exo.


Nouveau commentaire :