Menu
Beauté


Mission dépollution


Véritable fléau pour la planète et pour notre santé, la pollution est aussi responsable de nombreux dégâts sur notre peau. Alors qu’aujourd’hui plus de 8 Français sur 10 vivent ou travaillent dans un environnement urbain, c’est précisément en ville que celle-ci se montre particulièrement agressive ! Tiraillements, sensations d’inconfort, réactivité, imperfections, sécheresse, mine grisâtre, pores obstrués, vieillissement cutané précoce et désordres pigmentaires sont ainsi à mettre sur son compte.


Rédigé le Lundi 4 Octobre 2021 à 17:23 | Lu 84 fois

LA POLLUTION, DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE... ET CUTANÉ

Sans cesse confrontée aux attaques de cet ennemi insidieux et invisible, notre peau subit de plein fouet ses dommages et l’équilibre cutané s’en trouve perturbé, aussi bien en surface qu’en profondeur où les particules fines parviennent à pénétrer. Au niveau de l’épiderme d’abord, les polluants altèrent le film hydrolipidique, ce qui impacte sa fonction de barrière protectrice. Son affaiblissement entraîne un ralentissement du renouvellement cellulaire et laisse le champ libre aux microparticules, qui atteignent les couches profondes de la peau et sont cause de problèmes d’eczéma et d’hyperpigmentation. La pollution étant source de stress oxydatif et d’inflammation, la sensibilité et la réactivité cutanées augmentent, d’où de fréquentes rougeurs, sensations de picotements et d’échauffements chez les citadins. L’exposition à la pollution peut également causer une dilatation des ostia folliculaires favorisant la production de sébum. La peau paraît alors brillante en surface et est atteinte d’une déshydratation en profondeur, favorisant l’apparition d’acné inflammatoire. Et si la pollution provoque imperfections et hypersensibilité, elle fait surtout vieillir la peau prématuré- ment, en augmentant la production de radicaux libres qui détruisent les cellules, les fibres de collagène et d’élastine. Les dermatologues estiment d’ailleurs que 80 % du vieillissement cutané est imputable à la pollution liée à l’exposition solaire. On comprend mieux alors pourquoi il est urgent de réagir !

UN TRAITEMENT DE CHOC

Pour lutter contre les effets délétères de la pollution sur notre épiderme, il est indispensable de sortir les grands moyens ! Pour cela, deux options s’offrent à vous : vous mettre au vert et vous immerger en pleine nature en déménageant définitivement à la campagne – un choix fort agréable, mais pas à la portée de toutes – ou vous équiper d’une batterie de soins cosmétiques aptes à combattre sur tous les fronts. Véritable aubaine pour les urbaines, les laboratoires dermatologiques ont mis au point des formules spécifiques qui agissent à la fois de manière préventive et curative. On retrouve ainsi, d’un côté, des produits qui renforcent la barrière cutanée afin de maintenir l’intégrité du derme et lui rendre son rôle de bouclier, évitant la destruction des fibres d’élastine et de collagène, et de l’autre, des soins qui boostent la microcirculation, ce qui a pour effet d’augmenter l’oxygénation des cellules et de réparer les lésions causées par les polluants. Protégée et régénérée, votre peau conservera ainsi sa jeunesse et sa beauté.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Septembre 2021 - 15:29 Beauté, quoi de neuf ?

Mardi 21 Septembre 2021 - 10:56 Les vertus du henné






Recevoir notre newsletter