Menu
A La UNE


Mme Aude et Pascal Souprayen : Duo de choc en toute simplicité


Installé confortablement dans le petit salon des locaux de Réunion 1ère, le duo rafraîchissant du JT de la mi-journée du jeudi, se livre sur le plaisir qu’il a, à retrouver les Réunionnais chaque semaine dans leur rendez-vous consommation.


Rédigé le Mardi 3 Octobre 2017 à 09:40 | Lu 858 fois


Originaire de La Saline, Pascal voit arriver un jour dans l’établissement scolaire proche de la maison familiale, une belle blonde en décapotable, Mme Aude, à l’époque enseignante, accompagnée de son teckel “Emmanuel” qu’elle emmenait partout avec elle. La mère de Pascal, également enseignante, se lie d’amitié avec Mme Aude. C’est là qu’elle a connu “Soussou”, comme elle aime à l’appeler, dès son plus jeune âge. Nostalgique de ce “petit village charmant”, qui a su rester authentique, leur amour commun des chevaux conforte ce lien qui finalement continue d’exister aujourd’hui et particulièrement le jeudi, pendant le JT de 12h30, où Réunion 1ère libère la parole, en donnant la possibilité à la population de s’exprimer.
 
C’est la 3ème saison où une large place est accordée à la vie pratique. Et la formule fonctionne, “l’émission est sans filtre, le standard ne sélectionne aucune question au préalable, nous découvrons en direct ce qui préoccupe les téléspectateurs, en démystifiant l’échange pour permettre aux gens d’être à l’aise” précise Pascal Souprayen. “Quand la personne est en confiance, elle parle plus facilement, on répond à la question de la plus importante comme à la plus anodine ou facile. Et quand on ne connaît pas la réponse, on le dit tout simplement. On ne joue pas un rôle, on reste naturel et le plus proche des Réunionnais. Il n’y a pas de parti pris, et l’échange se fait en toute courtoisie dans le respect des téléspectateurs, en prenant en considération leurs préoccupations. À nos débuts, on avait quelques inquiétudes mais finalement l’échange, le respect et l’affection de notre public sont devenus une drogue”.
 
Avec le départ de Valérie Filain du JT du soir, on aurait pu croire que vous auriez choisi, Pascal, de changer de rendez-vous pour l’info. Qu’en est-il ?
Le 12h30, souvent traité comme le parent pauvre du 19h, a toujours eu du mal à décoller dans les sondages. Ses résultats étaient loin d’être excellents en 2013 lorsque le rédacteur en chef de l’époque m’a confié les commandes de ce JT. Nous avions défini une stratégie de proximité, concept que j’avais développé dans l’émission “Kosalafé” aux côtés de Hermina Lasson, et ça a commencé à porter ses fruits... À son arrivée, Olivier Gelin (ndlr : actuel rédacteur en chef) a accentué notre présence au cœur de La Réunion avec la rubrique “Carte postale” et les interventions d’Isabelle Allane. Il a fait appel à Mme Aude et lancé les différentes rubriques avec interactivité des téléspectateurs... C’est une bonne initiative, ça marche. Depuis nous prenons régulièrement 1 point voire 1,5 point (Ndlr : 1 point = environ 6000 téléspectateurs). “Ti pa, ti pa nou va arrivé... Nou va remonté...” En tout cas, les téléspectateurs nous le rendent bien...

...Retrouvez l'intégralité de l'interview dans votre magazine Télémag+ de cette semaine



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Septembre 2022 - 11:45 Mikl, l’artiste de la semaine de la Playlist Exo.



1.Posté par cocorico le 29/04/2018 16:19
Réunion 1ère est vraiment nul nul archinul. Le journal d'antenne réunion de 12h30 et de 19h dépassent largement ceux de réunion 1ère la nullissime

Nouveau commentaire :