Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

NISSAN NAVARA 2016

2 tonnes de muscles et de puissance


À peine est-il sorti d’usine, que ce beau bébé de près de 2 tonnes (à vide) est déjà primé. Il a remporté le prix du pick-up International 2016 (International Pick-Up Award) décerné le 17 novembre dernier. Essai.


NISSAN NAVARA 2016

LOOK : Le NP300 Navara repose toujours sur un solide châssis extrêmement robuste mais pour le coup, il est moins rustique. L’aérodynamique est plus performant de 3,6%, ainsi la face avant a des “faux airs” de Pathfinder et une proue de Qashqai, avec les mêmes optiques étirées où la signature des feux de jour en forme de boomerang.
La benne, plus longue de 67 mm, atteint une longueur record de 1 578 mm (1 520 à 1 555 mm pour ses rivaux à double cabine) avec un système d’attache C-Channel qui permet de sécuriser les chargements.
 
CONFORT : Le design intérieur est plus moderne, avec une planche de bord qui s’inspire des SUV de la marque munie de commandes intuitives, une ergonomie bien pensée, un multimédia bien présent.  Sa double cabine est plus longue de 40 mm par rapport à son prédécesseur. Le pilote reste bien calé dans son siège et l’habitabilité pour les occupants de la banquette est très confortable.
Le Navara compte entre autres un moniteur de vision panoramique à 360° AVM (Around View Monitor) à quatre caméras, le freinage autonome d’urgence ou les projecteurs à Led. Il avale une charge utile de plus d’une tonne et augmente sa capacité de remorquage à 3,5 tonnes pour les trois configurations disponibles.

CONDUITE : La prise en main est immédiate. Sur la route, le monstre se faufile un peu partout mais attention, ce pick-up n’a pas la vocation d’être une citadine ou une berline… La suspension reste ferme pour pouvoir assumer la capacité de chargement d’une tonne de la benne. Et l’essieu arrière reste rigide. Mais l’amélioration est tout de même assez flagrante face aux autres pick-up de la catégorie, tous équipés de suspensions à lames, car la grande nouveauté de ce Nissan est de posséder une suspension arrière à 5 bras. Inédite dans la catégorie, ce qui lui procure un confort proche des crossovers de la marque.. Cela se constate surtout sur voies rapides où les désagréables trépidations du train arrière sont de l’histoire ancienne. Voyager aux places arrière n’est plus un supplice.
 
MOTEUR : Le Navara propose pas moins de 3 motorisations et 5 finitions différentes : 160 cv, 190 cv et 190 cv boite auto 7.
 
CONCLUSION : Grâce à ce relooking, le Nissan Navara est devenu le plus beau, le plus fort et le plus polyvalent des pick-up. Aptitudes tout-terrain, capacités de remorquage et de charge utile, performances sur route, sans oublier le rapport qualité/prix… il devient en plus davatange économe en carburant (-24%). Sa consommation moyenne homologuée s’établie à 7 L/100 km et les rejets de CO2 tombent à 183 g/km avec la BVA7.
 
Prix : À partir de 38 204€


Rédigé le Mercredi 15 Mars 2017 à 15:00 | Lu 27 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Octobre 2018 - 20:32 KTM 1290 Super Duke R dit "the beast"

Jeudi 27 Septembre 2018 - 21:34 MITSUBISHI SPACE-STAR 1.2 MIVEC