Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Natation artistique des championnes réunionnaises !


La Réunion compte dans ses rangs des championnes de natation artistique (on ne dit plus natation synchronisée). Au sein de l’équipe Junior, Manon et Chloé ont ainsi remporté des médailles d’or au Championnat de France. Elodie Pignal est leur co-entraîneur. Elle nous parle de la discipline et comment elle entraîne les nageuses.


EN QUOI CONSISTE LEUR ENTRAÎNEMENT ?
À l’entrainement on leur fait faire de la technique, avec des poids ou sans les poids, en force ou sans force. La chorégraphie était déjà plus ou moins montée cette année pour les juniors. Pour les jeunes c’est un nouveau ballet. C’est plus le travail de Marie (l’autre entraîneur, ndlr). Mon travail c’est la technique, la précision, une fois que le ballet est monté, pour faire en sorte que les filles soient parfaitement ensemble : même hauteur, même orientations, comme s’il n’y avait qu’une seule nageuse.

COMMENT TESTEZ-VOUS LA CHORÉGRAPHIE ?
Récemment il y a eu la compétition des champions de La Réu- nion. C’était une très bonne répétition pour les Championnats de France qui auront lieu à la fin du mois de mai pour les jeunes. Ça nous donne un aperçu de leur comportement face au stress, avec le public, le jury... même si c’est très convivial à La Réunion. On s’entraîne aux Aquanautes qui est un bas- sin de 25x10m et à Vue Belle, qui est un grand bassin. C’est important car l’occupation du bassin est notée, elles doivent se déplacer. De même la relation avec le public et le jury : il faut les accrocher, et c’est plus compliqué quand le bassin est plus grand.

QUEL EST LE THÈME DU BALLET DES JEUNES ?
Les flamands roses, sur la musique Mascara de Violet. C’est un morceau avec beaucoup de violons, qu’on a mixé avec des chants d’oiseaux. On fait aussi le maillot de bain en fonction du thème. C’est important, et très porteur, parce que ça plait au jury. C’est un plus par rapport aux autres qui font leur ballet, sur une belle musique, mais sans thème. Avoir un thème ça porte aussi les filles, ça les aide à être plus dans l’interprétation que dans l’exécution. Et ça donne du sens, elles savent pourquoi elles nagent.

SUR QUELS CRITÈRES SONT-ELLES JUGÉES ?
Il y a trois jurys : un jury exécution, un jury impression artistique, et un jury difficulté. Dans chaque jury il y a cinq juges. Cela fait trois notes. Sur chaque jury on enlève la meilleure et la plus basse notes, on fait la moyenne, et on additionne. Et chaque jury a un coefficient de difficulté suivant les disciplines : com- biné, ballet d’équipe, duo ou solo. Pour les filles qui nagent en duo, pour la note finale, il y a la note du ballet, et une note pour les figures imposées. Et on fait la moyenne pour le classement.

DATES À RETENIR :
Du 21 au 27 mai, les nageuses de 12-14 ans participeront aux championnats de France N2 et N1, qualifiées pour Nantes avec un ballet Highlight et un duo libre.
Gala le 9 juin – tous niveaux – Piscine des Aquanautes, L’Her- mitage
 

Rédigé le Mercredi 16 Mai 2018 à 11:13 | Lu 272 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter