Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Parole d’éleveurs : « Nous sommes engagés dans une filière de challenges ! »



POURQUOI VOUS ÊTES-VOUS ENGAGÉ EN TANT QU’ÉLEVEUR BOVIN VIANDE ?

C’est avant tout une véritable passion, transmise de génération en génération car elle implique souvent toute la famille : le père, la mère, mais aussi les enfants, sans oublier bien sûr les grands-parents, dans le cas de la transmission. C’est une fierté pour nous, aujourd’hui, d’être engagés pour le développement de la production locale, au service de l’ensemble des Réunionnais.
 
QUE FAÎTES-VOUS POUR LE BIEN-ÊTRE ANIMAL DANS VOS EXPLOITATIONS ?

Tout ce que l’on peut faire et même plus encore, car c’est grâce à nos animaux que nous tirons un revenu. Les bovins ont besoin d’hygiène, de confort, d’une alimentation saine et en quantité appropriée pour rester en bonne santé, mais aussi pour développer leur fertilité.
Notre modèle, et c’est une chance à La Réunion, est celui d’un élevage à taille humaine. Nos animaux passent en majorité leurs journées en prairie, ou dans des abris naturels. Ils disposent ainsi de suffisamment d’espace pour s’alimenter, ruminer et se reposer. Nos veaux et nos vaches ont un accès à l’eau en permanence.
 
QU’ENTENDEZ-VOUS PAR
« ÉLEVAGE À TAILLE HUMAINE » ?
Nous, éleveurs de Bœuf Pays, nous avons fait le choix d’un petit nombre d’animaux pour privilégier les bonnes pratiques d’élevage et respecter l’environnement. Un élevage Bœuf Pays, c’est aujourd’hui une exploitation agricole familiale de 30 bêtes en moyenne, avec une superficie ne dépassant pas les 30 ha. J’ajoute que bien qu’étant artisanale, ce qui est bien évidemment gage de qualité dans notre métier, notre production suit strictement les réglementations françaises et européennes en matière d’élevage et de production de viande bovine.
 
COMMENT SONT NOURRIS VOS ANIMAUX ?

Les bovins disposent en permanence d’un fourrage de qualité produit sur nos exploitations ou provenant d’autres filières locales. L’alimentation de la majorité de nos animaux est à base d’herbe que nous produisons nous même. Vous savez, notre territoire est une chance, il produit la matière végétale nécessaire à l’alimentation de nos bêtes.
Pour certains animaux ayant des besoins plus spécifiques, cette alimentation repose sur de l’herbe à hauteur de 80 % et est complétée par une alimentation à base de céréales, minéraux et oligo-éléments (20 %). Tous les aliments apportés à nos animaux sont tracés.
 
COMMENT MAITRISEZ-VOUS
LA BIOSÉCURITÉ DANS VOS ÉLEVAGES ?

D’abord par une observation fine, puisque nous connaissons chacune de nos bêtes. Nous sommes, à leur contact chaque jour, les premiers à remarquer si quelque chose ne va pas. Ensuite, nous sommes formés aux techniques et méthodes dites de biosécurité : savoir sécuriser nos fermes contre l’introduction d’agents pathogènes, contrôler l’état de santé de nos troupeaux en permanence, leur proposer un environnement sain et favorable, établir le suivi obligatoire avec les vétérinaires, etc. Chaque année, des investissements importants sont engagés, grâce au soutien de notre coopérative, dans le volet sanitaire.
 
QUELS SONT LES PRINCIPAUX DÉFIS AUXQUELS VOUS DEVEZ FAIRE FACE AUJOURD’HUI ?

Le principal défi que nous devons relever c’est de continuer à répondre présent, dans les bons comme dans les moments plus difficiles comme celui que nous venons tous de traverser, avec la crise de la Covid, au service des Réunion- nais. Nous produisons pour le territoire, les consommateurs nous ont fait confiance, ils ont pu apprécier le travail fait par les éleveurs et la filière dans ces moments. Nous, éleveurs de Bœuf Pays, nous sommes engagés dans une filière de challenges, nous devons continuer à travailler pour montrer que la production locale est une chance, un gage de sécurité alimentaire et une fierté pour notre territoire.
 

Rédigé le Mercredi 12 Août 2020 à 20:51 | Lu 40 fois


Recevoir notre newsletter