Menu
Décoration


Petits espaces : optimisez les mètres carrés


Dans la course aux logements étudiants, les derniers arrivés se retrouvent bien souvent avec un appartement de la taille d’un mouchoir de poche. Commence alors la périlleuse chasse aux millimètres perdus...


Rédigé le Lundi 21 Juin 2021 à 17:52 | Lu 115 fois

​N° 1 : ÉTABLIR UNE TO-DO LIST

Inutile de rêver : vous ne transformerez pas votre studio de 18 m2 en palace, mais, en vous y prenant bien, vous devriez pouvoir configurer les lieux en adéquation avec votre manière de vivre. Commençons par une évidence : vous êtes étudiant et vous allez donc passer de longues heures à travailler. Mais, même en la matière, les goûts et les habitudes diffèrent : certains s’attelleront à leur bureau, quand d’autres préféreront leur table de cuisine, le tapis du salon, voire le confort douillet d’un lit. Avant même de déballer vos car- tons, commencez donc par une saine introspection : avez-vous besoin d’un grand bureau ? Aurez-vous beaucoup de livres ? Recevrez-vous souvent du monde ? Aurez-vous une télé ? Des consoles vidéo ? Faites la liste de toutes les activités qui rythment habituellement vos journées sans vous soucier, pour l’instant, de votre problème de place, puis classez ces activités par ordre de priorité...

​N° 2 : TIRER DES PLANS SUR LA COMÈTE

Une fois vos besoins listés et hiérarchisés, il va vous falloir leur trouver une place. Établissez le plan des lieux sans omettre d’y indiquer l’emplacement des fenêtres, des portes, des points d’eau, des prises de courant et des connexions réseau. Certaines contraintes techniques imposeront d’emblée l’emplacement de quelques éléments incontournables comme le bureau qui, idéalement, se trouvera à proximité d’une fenêtre et d’une prise de courant. Repérez les grandes cloisons qui pourront accueillir vos étagères, mais également les espaces perdus comme les sous-pentes, les dessus-de-porte ou les dessous d’escalier qui pourront eux aussi recevoir des rangements. N’oubliez pas que dans votre petit studio, le désordre est votre pire ennemi.

N° 3 : MUTUALISER LES FONCTIONS

Maintenant que vous avez identifié vos besoins et délimité les espaces que vous comptez leur réserver, il est temps de passer à la phase délicate du plan d’occupation des sols. Pour gagner un maximum de place, misez sur le mobilier modulaire : certains fabricants ont fait depuis longtemps leur spécialité de l’aménagement des petits espaces et des meubles polyvalents qui cumulent en un seul bloc un grand nombre de fonctions, mais ils sont aujourd’hui re- joints par les géants du meuble : mezzanine avec espace bureau et bibliothèque intégrée aux escaliers, lits à tiroir, couchage escamotable, table basse relevable, console extensible, chaises empilables, meubles d’angle... Intelligent, le mobilier à géométrie variable vous permet de moduler l’espace en fonction de vos activités.

​N° 4 : CRÉER L’ILLUSION

Pour créer une illusion d’espace, il existe de nombreuses astuces visuelles. Peindre le mur le plus éloigné dans une couleur sombre donnera une impression de profondeur dans une pièce trop étroite. Si vous devez poser du parquet, placez les lames perpendiculairement à la fenêtre pour jouer sur la perspective. Si l’espace vous semble trop impersonnel, soulignez certains éléments comme une sous-pente, un pan de mur ou des poutres apparentes par une touche de couleur pour donner du relief à la pièce et définir des espaces bien distincts. Les appartements récents ont parfois le plafond un peu «bas» : dans ce cas, vous casserez la sensation d’écrasement en peignant des rayures verticales sur vos murs. Préférez les meubles bas aux éléments hauts pour laisser les murs le plus dégagés possible à hauteur d’œil. Alors bon emménagement !



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Octobre 2021 - 16:37 Astuces de rangement

Mardi 19 Octobre 2021 - 16:24 Vastu shastra, le nouveau Feng shui






Recevoir notre newsletter