Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Peugeot Métropolis : Le superman de la ville


Fer de lance du constructeur français, ce jeune trois-roues est en train de trouver sa place sur le marché. Son style, son agrément et son équipement très complet seront-ils suffisants pour faire la différence ? Essai.


Peugeot Métropolis : Le superman de la ville

LOOK : Signatures LED, deux phares joliment dessinés et une “calandre” qui donnent au Métropolis un petit air venu tout droit du monde automobile de Peugeot. Et c’est pareil à l’arrière avec le dessin très travaillé des feux arrières à LED, eux aussi... un clin d’œil à la récente 208.

CONFORT : Finition parfaite, plastiques de qualité et superbement ajustées, tableau de bord flatteur : compteur et compte-tours analogiques encadrant un généreux écran à cristaux liquides fourmillant d’informations (jauge à essence, température d’eau et extérieure, alerte de sous-gonflage des pneumatiques, consommations moyenne et instantanée, autonomie restante, horloge et trip, équipement généreux), espace de rangement accessible en soulevant la selle, cet engin est bien complet.

La selle et le hayon se déverrouillent via deux commandes électriques situées sur le tablier. La selle dispose pour le conducteur d’un dosseret réglable sur 40 mm, tandis que le pare-brise s’ajuste aisément en hauteur sans outils. Clé électronique reconnue dans un rayon d’un mètre cinquante, frein de parking électrique commandé via un interrupteur au centre du guidon, plancher plat bien pratique et unique parmi les scooters à trois roues.

CONDUITE : Son accessibilité est incroyable : idéale pour presque toutes les longueurs de jambes et toutes les corpulences. Le Métropolis met rapidement son pilote à l’aise grâce à son excellente ergonomie et un gabarit contenu. Il est vif et réactif au démarrage, les relances sont toniques. À vitesse élevée, le Métropolis se montre stable sans trop d’effet de louvoiement propre aux 3-roues. Les performances sont de très bon niveau, particulièrement en reprises. Un moteur volontaire qui peut atteindre les 140 km/h avec une autonomie de 280 km. Le Peugeot s’affirme sans aucun doute dans la ville face aux autres scooters. L’alerte de sous-pression au tableau de bord évitera de rouler avec des pneus sous-gonflés et le frein de parking électrique est très simple à utiliser pour stationner dans des rues en pente.

MOTEUR : L  tout nouveau moteur produit à Sochaux est un monocylindre de 400 cc refroidi par eau, injection électronique. Ce moteur développe 37 ch pour 38 Nm de couple, soit la puissance la plus élevée jamais constatée sur un monocylindre 400 cm3

CONCLUSION : Un confort parfait, une bonne position de conduite, une selle confortable et un amortissement nickel. Le Métropolis est audacieux, innovant et accessible au permis B, il se présente comme une alternative sérieuse face aux trois roues des autres marques.

Prix : A partir de 9 990 euros


 


Rédigé le Jeudi 12 Janvier 2017 à 13:15 | Lu 111 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Octobre 2018 - 20:32 KTM 1290 Super Duke R dit "the beast"

Jeudi 27 Septembre 2018 - 21:34 MITSUBISHI SPACE-STAR 1.2 MIVEC