Menu
News


Pierre-Ambroise Bosse : violemment agressé, le champion d'athlétisme contraint d’arrêter sa saison



Rédigé le Jeudi 31 Août 2017 à 10:47 | Lu 169 fois

Pierre-Ambroise Bosse : violemment agressé, le champion d'athlétisme contraint d’arrêter sa saison
Cet été, Pierre-Ambroise Bosse faisait la joie des fans d’athlétisme. Le 8 août dernier, le jeune sportif devenait champion du monde du 800 mètres en 1 minute 44 secondes et 67 centièmes. Et c’était avec un grand sourire qu’il avait quitté les Mondiaux de Londres, auréolé d’une médaille d’or, mais le conte de fées s’est assombri. Pierre-Ambroise Bosse a été roué de coups par trois individus dont l’identité n’a pas filtré. Sur sa page Facebook, la nouvelle coqueluche de l'athlétisme français revient sur les faits qui se sont déroulés le samedi 26 août à Gujan-Mestras en Gironde, où il était en vacances. 

« Bonsoir à tous, samedi dernier j'ai été victime d'une violente agression suite à un mouvement de foule. Trois individus m'ont sauvagement agressé ».

Selon Sud Ouest, l'athlète venait de passer la soirée entre amis lorsqu'il a été abordé par des gens qui lui auraient demandé une photo à ses côtés, ce qu'il aurait accepté, avant que les choses ne s'enveniment, et que Bosse ne reçoive des coups. Cinq jours d'ITT lui auraient été prescrits. Les agresseurs ont eux pris la fuite et sont recherchés. Les conséquences pour le champion français sont très graves : « Multiples fractures au visage. De nombreux jours d'ITT. Un préjudice moral inqualifiable. Une enquête est en cours. Pour toutes ces raisons, ma saison s'arrête à compter de ce jour ! Moi qui ai toujours aimé les gens, j'en aime trois de moins aujourd'hui. »

Sa performance sportive et sa personnalité atypique en ont fait l’un des chouchous des Français à l’issue des Mondiaux de Londres. Dernièrement, il s’était illustré en lançant une invitation à ses fans. Le principe ? Payer une tournée à la Gare du Nord à son retour de Londres. L’opération avait fait un véritable tabac. Une centaine de personnes répondait à l’appel. «Ces gens-là m'ont soutenu derrière leur télé, mais ils n'ont jamais été si proches de moi en fin de compte. C'est juste histoire de leur dire merci, réellement, avec du concret. Et plus l'addition va être salée, mieux c'est quelque part», confiait-il récemment. L’homme, si souvent de bonne humeur, fait grise mine aujourd’hui.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Octobre 2022 - 16:10 Fête des diplômés de l'IRTS de la Réunion


Nouveau commentaire :