Menu
News


Playboy: la première "playmate" transgenre de l'histoire est Française



Rédigé le Mardi 24 Octobre 2017 à 12:33 | Lu 285 fois

Playboy: la première "playmate" transgenre de l'histoire est Française
Playboy a décidé de marquer un grand coup pour son édition de novembre-décembre 2017. L’édition américaine de Playboy consacrera pour la première fois de son histoire une femme trans comme « Playmate du mois ». Si l'emblématique magazine a déjà mis une mannequin transgenre à l'honneur, c'est la première fois qu'une d'entre elles a le statut officiel de "Playmate".

Inès Rau, 26 ans et française, pose pour le numéro de novembre/décembre de Playboy, le premier à sortir depuis la mort de son fondateur Hugh Hefner. Le choix du mannequin a été mûrement réfléchi affirme Cooper Hefner, fils et héritier de l’empire Playboy. Il pense que le choix d’Inès « reflète parfaitement la philosophie Playboy […] Nous sommes à une époque où le rôle des genres est en évolution. » Playboy a toujours célébrer les changements dans la sexualité, le choix d’Inès Rau pour incarner cette évolution semble donc logique.

La jeune femme avait déjà posé nue en 2014 pour le magazine A-Z Issue, dans le cadre d’une publication sur l’acceptation des identités de genre autres qu’homme et femme, et dans l’article lui étant réservé dans ce numéro, Inès indique que c’est au travers de cette aventure qu’elle a « fêté son coming out ». Et d’ajouter : « J’ai saisi cette chance, et j’ai ensuite signé avec une agence ». La jeune femme déclare avoir longtemps « caché » qu’elle était transgenre :

« Je sortais beaucoup et j’en venais presque à l’oublier. J’avais peur de ne jamais trouver de petit-ami et d’être considérée comme quelqu’un de bizarre. Et puis je me suis dit ‘Tu sais, tu devrais juste être qui tu es’. C’est une forme de salut que de dire la vérité sur toi-même, quel que soit ton genre, ta sexualité ou quoi que ce soit d’autre. Les gens qui te rejettent ne sont pas dignes d’intérêt. Il ne s’agit pas d’être aimée par les autres, mais par toi-même ».




Nouveau commentaire :