Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Pouttandou Vajtoukkal 5120 : Nadia Tayama


A l’occasion du Nouvel an tamoul, Nadia Tayama, journaliste à Réunion la 1ère a accepté d’évoquer ses origines, sa culture, ses croyances mais également sa carrière professionnelle. Cette optimiste bosseuse a accepté d’ouvrir son coeur aux lecteurs de Télémagplus.


A l’origine, l’Amour
Nadia Tayama puise ses origines dans le Sud de l’Inde, qui s’apprête à célébrer le nouvel an Tamoul. Appelé « Puthandu », le jour où le dieu Brahma commença la création de l’univers et où Vishnou s’est réincarné en Matsaya, le poisson, c’est un jour de renouveau quand le Soleil entre dans la constellation. Des étoiles plein les yeux, elle en a eu grâce à ses voyages qui l’ont mené jusqu’au Rajasthan : « J’ai eu la chance de découvrir cette région fabuleuse aux contrastes divers qui m’ont secoué jusqu’aux tripes, l’Inde est exceptionnel et laisse rarement indifférent ». Les grands parents de Nadia lui transmettent ses croyances spirituelles et sa culture. Ces bases et ces repères remplis d’humanité lui seront utiles pour traverser les épreuves de la vie, avancer en respectant son prochain et s’affirmer en toute discrétion. Parmi ces valeurs, l’Amour, le pur, le sincère, le vrai qui peut déplacer des montagnes, Nadia Tayama le transmet chaque jour à ses enfants avec l’aide de son mari afin de faire briller la lumière intérieure. Son voeu le plus cher à l’aube de cette nouvelle année, celle d’une société plus humaine et respectueuse des valeurs transmises par les aïeuls.

Journaliste passionnée à Réunion la 1ère
Depuis 22 ans, son sourire illumine la station, présentatrice du JT de la mi-journée, pendant les vacances scolaires, la journaliste a débuté dès le lycée en rédigeant sa première pige pour le Jir de Saint-Benoît. Logiquement, Nadia cumule diplômes et formations en lien avec le journalisme, la communication, le marketing, les ressources humaines et la Défense Nationale. La passion du métier s’affirme au quotidien, sur les plateaux, mais aussi sur le terrain au contact des Réunionnais, ce public auquel Nadia reste très attachée. Le mentorat joue un rôle capital dans la carrière de Nadia qui avoue sa reconnaissance : « Cet amour du métier m’a été transmis par un passionné qui a cru en mes rêves et a fait confiance en mes capacités de travail et d’apprentissage, il s’agit de Gora Patel, l’actuel directeur régional de Réunion la 1ère, qui a su insuffler un nouveau rythme sur les antennes et rétablir la confiance au sein des équipes en répondant aux attentes du public réunionnais ».

Rédigé le Lundi 8 Avril 2019 à 23:01 | Lu 760 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Avril 2019 - 19:33 Les traditions de Pâques à travers le monde

Mardi 16 Avril 2019 - 19:00 Le cacao, nouvelle richesse de La Réunion


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter