Menu
A La UNE


Quels sont les phases psychologiques du confinement


Secouer par le confinement, fatigué de passer son temps enfermé... le confinement a accentuer notre façon de réagir et notre stress... on vous explique les 5 phases psychologiques liés à cette situation exceptionnelle que nous traversons tous en ce moment.


Rédigé le Jeudi 16 Avril 2020 à 06:54 | Lu 250 fois

1. La phase psychologique de survie

La phase de survie est la phase qui suit l’annonce du confinement, et de loin la plus compliquée ! C’est pendant cette phase que peut se faire ressentir le plus durement la fatigue, l’anxiété et les difficultés à dormir.

Aux aguets, tu ne peux pas t’empêcher de consulter frénétiquement les nouvelles et n’arrive pas à décrocher de ton smartphone. 

Pour mieux vivre cette période difficile, essaye de couper un peu les infos et de prendre du temps pour toi. Réfléchis à ce dont tu as besoin en ce moment, et aux façons de mieux vivre le confinement.

As-tu envie de te remettre au sport? de lire ? de méditer ? Ou, de ne rien faire de particulier et de te reposer ? (c’est ok aussi)

Ne t’inquiète pas, la phase de survie ne dure pas indéfiniment et, si ça n’est pas déjà le cas, tu vas commencer à te sentir mieux très bientôt.

2. La phase psychologique de sécurité

Pendant cette phase, tu vas t’habituer petit à petit à ton nouveau mode de vie en confinement. Tu commences à te relâcher, à sortir de ton état de stupeur et à te mettre dans un état plus actif.

Les conseils pendant cette phase ? Mets un peu à distance tes groupes Messenger et Whatsapp, par exemple en supprimant les notifications, pour vraiment souffler.

Commence à mettre en place les activités auxquelles tu as pensé pendant la phase 1, et qui te font du bien !

3. La phase psychologique d’appartenance

C’est pendant cette phase que le confinement va se transformer en période « normale », et qu’une routine va se mettre en place !

Tu prends un rythme, tu optimises mieux ton temps, tu jongles entre ton travail à distance et des activités…

Tu étais tellement au bout du rouleau à l’annonce du confinement que tu n’aurais jamais imaginé que tu pourrais aussi bien t’adapter, mais pourtant, c’est bien le cas !

Cette phase est le moment de se rendre compte qu’il est possible de vivre normalement et même de profiter du confinement pour prendre du temps pour toi, en laissant derrière toi les mauvaises pensées !

4. La phase psychologique de l’importance

Arrivée à la phase de l’importance, tu auras acquis du recul sur la situation et tu pourras tirer des enseignements bénéfiques du confinement.

Peut-être as-tu trouvé une nouvelle routine sportive qui t’a fait du bien et que tu veux tenir à l’avenir, appris une nouvelle manière de travailler, compris des choses sur toi et sur ta relation avec les autres…

 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Décembre 2022 - 07:02 Gérard Jugnot – Le Petit Piaf


Nouveau commentaire :