Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Qui était Guan Di ?


Les Chinois de La Réunion fêtent chaque année, le 24ème jour du 6ème mois lunaire l’anniversaire de Guan Di. Le guerrier s’allie à Zhon Cang et Guan Ping, se jurent amitié éternelle, pour sauver le peuple de la misère, du désordre et procurer la paix : le Serment du jardin des pêchers. Les présidents des temples de Saint-Denis et de Saint-Pierre nous dévoilent les raisons de ce culte.


UN GUERRIER LETTRÉ
Guan Di (Guan Yu) est né vers l’an 160 de notre ère dans la province de Shanxi. Plus tard, la Chine éclate en trois états et Guan Di, le lettré fidèle aux Han s’engage pour défendre son état. Valeureux dans ses faits d’armes, ses ennemis reconnaissent sa loyauté et sa morale. Il meurt vers l’an 220 de notre ère. Au XIVème siècle, Luo Guan Zhong retrace les événements politiques et militaires de cette époque dans le célèbre Roman historique des Trois Royaumes et à partir du XVIème siècle Guan Di devient le dieu de la guerre, patron des soldats et des entreprises lucratives. Il reçoit le titre de « Grand empereur qui aide le Ciel et protège l’État » de l’empereur Chen Dong de la dynastie Ming.

UN CULTE FIDÈLE
Les trois temples de la rue Sainte-Anne avaient une fonction religieuse et sociale, Josiane Chan Yin présidente du temple de la Traversée Heureuse Li Si Tong : « En 1897, une case en bois sous tôle est bâtie pour accueillir les Chinois à La Réunion pour la plupart des hommes célibataires. Ils venaient à « La société » dans un esprit de solidarité, de confiance mutuelle pour honorer les ancêtres et prier Guan Di. Aujourd’hui, beaucoup de familles demandent sa protection avant de voyager, des étudiants le prient pour obtenir la réussite aux examens. Les valeurs de Guan Di unissent notre communauté et bien au-delà car elles sont universelles».

Le temple de la Prospérité Éternelle qui date de plus de 120 ans édifié par le clan Chane fut un lieu de rassemblement incontournable pour les Chinois : « Il était très important de se réunir pour parler la langue, manger ensemble que l’on soit Hakkas ou Nam Sun. Le culte de Guandi, patron des commerçants débuté en Chine a été rapporté tout naturellement à La Réunion » rappelle son président Roland Chane Kon.

La jeune génération s’investit dans la préservation de ce patrimoine cultuel et culturel : « Le temple San Long est particulier car il porte le nom d’une région de Canton, en tant que président de l’association San Long depuis un an, je travaille à la renaissance du lieu laissé à l’abandon » précise Didier Chane Si Ken.

L’ancien temple de Saint-Pierre, toujours ouvert ne pouvait accueillir la communauté chinoise actuelle en net développement. « Le nouveau temple sorti de terre en 2017 à Terre Sainte, consacré par des moines taoïstes venus de Chine est un espace de rencontres, d’échanges, d’activités culturelles... Il est aussi un lieu de prières pour les divinités présentes dont Guandi qui est un modèle de bravoure, de fidélité, de bienveillance et de sagesse. » précise Alex How Choong, président du temple.

 

Retrouvez tout le programme des festivités de Guan DI dans votre magazine Télémagplus,
et sur
guandireunion.com

Rédigé le Mardi 23 Juillet 2019 à 07:00 | Lu 217 fois


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter