Menu
News


R. Kelly : le chanteur accusé de retenir des jeunes femmes dans une secte


Selon une enquête de "Buzzfeed", le chanteur est accusé d'exercer une domination psychologique et sexuelle sur plusieurs jeunes femmes.


Rédigé le Mardi 18 Juillet 2017 à 09:27 | Lu 376 fois

R. Kelly : le chanteur accusé de retenir des jeunes femmes dans une secte
L'artiste, poids lourd de l'industrie musicale des années 1990, est accusé de retenir des jeunes filles chez lui. Certaines de leurs familles auraient déjà déposé une plainte à son encontre. Elles dénoncent le pouvoir de manipulation du chanteur, proche selon elles d'une dérive sectaire.

R. Kelly n’a jamais caché son intérêt pour les très jeunes femmes. En 1994, l’interprète de I Believe I Can Fly avait ainsi épousé la jeune Aaliyah, 15 ans, alors que lui-même en avait 27. Une union cependant annulée, la jeune fille n'ayant pas l'âge légal requis. Il en a aujourd’hui 50, mais continue de s’entourer de jeunes femmes âgées de 17 à 30 ans, apprend-on au long d’une enquête menée par BuzzFeed. Le chanteur américain retiendrait en effet six femmes devenues dépendantes de lui, dans plusieurs résidences situées à Chicago et à Atlanta, aux Etats-Unis.

Trois familles auraient déjà déposé une plainte et saisi les autorités contre les agissements de l'artiste. Celui-ci les obligerait à avoir des rapports sexuels filmés, pour les montrer à son entourage. En cas de désobéissance, il les punirait «verbalement et physiquement». Une technique morale qui n'est pas sans rappeler les agissements de certaines sectes. Les victimes n'auraient pas le droit de contacter leurs proches et n'auraient plus accès à leur téléphone. Le chanteur exercerait des pressions psychologiques sur les jeunes femmes pour mieux les manipuler, leur promettant de les aider pour leur carrière musicale. «Il faut demander la permission pour de la nourriture. Il faut demander la permission pour aller aux toilettes… R.Kelly est passé maître dans l'art de la manipulation. Il a un harem de marionnettes», témoigne l'une des mères des victimes.

Ce n'est pas la première fois que l'interprète de "I believe I can fly" est mêlé à ce type d'affaires. En 2008, il s'est retrouvé au tribunal pour avoir eu des relations sexuelles filmées avec une fillette de 13 ans, des faits qui remontaient à 2002. Il ressortira finalement libre du procès après le refus de la victime de reconnaître son identité dans la vidéo.

S'agissant de ces nouvelles accusations, la star n'a pas encore réagi. Son avocate a quant à elle qualifié ces faits de diffamation.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Octobre 2022 - 16:10 Fête des diplômés de l'IRTS de la Réunion


Nouveau commentaire :