Menu
News


R. Kelly, prédateur sexuel: une autre jeune femme témoigne



Rédigé le Mercredi 23 Août 2017 à 10:21 | Lu 123 fois

R. Kelly, prédateur sexuel: une autre jeune femme témoigne
Après une enquête de BuzzFeed, parue en juillet dernier, où l'interprète culte du titre I Believe I Can Fly est décrit comme un gourou à la tête de véritables «temples sexuels», la star fait face à de nouvelles accusations. Le site vient en effet de publier un nouveau témoignage contre R.Kelly. Cette fois, une certaine Jerhonda Pace, 24 ans, raconte qu’elle serait sortie avec le chanteur alors qu’elle n’avait que 16 ans. La jeune femme était donc considérée comme mineure dans l’Illinois, où la majorité sexuelle est accordée à 17 ans.

Dans cet article publié ce mardi, la jeune femme retrace toutes les étapes de sa relation avec le chanteur. Elle aurait rencontré R. Kelly en 2008 tandis qu’elle assistait à son procès pour pédophilie. Désormais âgée de 24 ans, la jeune femme explique qu'après le procès, les deux seraient sortis ensemble pendant 8 mois durant lesquels la jeune femme a eu plusieurs relations sexuelles avec le chanteur. Parfois même avec des partenaires supplémentaires. Le chanteur impose un «règlement» à la jeune femme. Elle doit l'appeler «daddy», tandis que lui la surnomme «baby». L'artiste filme régulièrement les ébats à l'aide de son téléphone et d'une caméra vidéo installée sur un trépied.  Elle est contrainte de suivre les règles:  s'habiller avec des vêtements cintrés, éteindre son téléphone, demander l’autorisation d’utiliser les toilettes, la douche, de manger, ou quitter la propriété.  En cas de désobéissance, elle est maltraitée mentalement et physiquement. Elle avait 16 ans, lui 42. R. Kelly lui donnait de l'argent, en échange de quoi elle devait signer des accords de non-divulgation.

La jeune femme, a montré tous les documents juridiques au journaliste de BuzzFeed pour prouver que sa version est bien réelle. Jerhonda Pace est la quatrième femme à témoigner dans ce sens auprès du média américain. Toutes affirment que R. Kelly les manipule mentalement et psychologiquement.

Si la jeune femme témoigne seulement maintenant -et rompt ainsi l'accord de non-divulgation signé avec l'artiste-, c'est parce qu'elle se dit préoccupée par le sort réservé aux autres femmes qui vivent encore avec R. Kelly.  «Si je peux témoigner et les aider à sortir de cette situation, c'est ce que je vais faire», déclare Jerhonda Pace. «Je n'avais personne pour m'aider lorsque je traversais cette épreuve avec lui. Il les a vraiment lavés, cela me rappelle Charles Manson. J'espère vraiment pouvoir aider ces femmes à sortir », poursuit-elle. «Kelly doit être arrêté».



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Octobre 2022 - 16:10 Fête des diplômés de l'IRTS de la Réunion


Nouveau commentaire :