Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

RANGE-ROVER EVOQUE, 2.0L Diesel 180ch AWD BVA


L’icône se renouvelle


RANGE-ROVER EVOQUE, 2.0L Diesel 180ch AWD BVA
Deuxième volet de l’histoire du plus luxueux des SUV compacts premiums. La première génération a fait son apparition en 2011, et c’est assurément lui, qui a relancé la marque anglo-indienne, toujours sous l’impulsion du groupe Tata. La concurrence a réagi depuis, mais cette deuxième génération compte bien fidéliser sa clientèle. Il s’en est écoulé 800 000 exemplaires dans le monde, et pas moins de 900 unités à la Réunion.

Cette nouvelle mouture mise sur son look dynamique, ses technologies embarquées, ses capacités en tout-chemin et ses motorisations remises au norme. Pas question de révolutionner la ligne exceptionnelle du premier modèle. Ce Range-Rover Evoque 2 s’est tout simplement modernisé. La mode n’est plus aux nervures de carrosserie trop voyantes. Land-Rover a épuré le design, en s’inspirant largement du Velar, le SUV familiale de la gamme. Un profil toujours aussi musculeux mais plus lisse, qui adopte des poignées de porte affleurantes, un capot bombé qui épouse parfaitement la nouvelle signature lumineuse affinée, et une poupe qui arbore un bandeau noir avec feux intégrés. Le pack R-Dynamic ajoute les doubles sorties d’échappement apparentes, les inserts dorés et des entrées d’air spécifiques.
Le véhicule n’a pas pris 1cm en longueur. En analysant la fiche technique, on remarque qu’il repose sur la même plate-forme que son cousin, le Jaguar E-Pace. L’empattement prend 2cm par rapport à la première génération, et cela profite évidement à l’habitabilité. Cet Evoque étant très large, trois adultes pourront prendre place à l’arrière sans grande difficulté. Le coffre cube un bon 591 litres, ce qui est excellent pour la catégorie. Ce qui nous charme vraiment, c’est la planche de bord de ce SUV compact. Le tableau de bord est plus lisible, surtout si vous optez pour l’instrumentation TFT 12.3 pouces. La console centrale profite de deux écrans couleur tactiles de 10 pouces, comme dans le Velar. Attention, les fonctions sont tellement nombreuses, que je vous invite à naviguer dans tous les menus quand le véhicule est à l’arrêt. Les commandes tactiles sur le volant demande également une certaine expérience.

Le Range-Rover Evoque ne réserve aucune surprise à la conduite. Le châssis est sain, le grip d’un très bon niveau, surtout avec notre généreuse monte pneumatique. La boîte automatique à 9 rapports est un bon allié pour la vie de tous les jours, et le couple disponible apporte un certain agrément de conduite. On remarque à peine le système de micro-hybridation, qui a surtout pour objectif de couper le moteur thermique au plus vite à l’approche d’un stop ou d’un feux rouge. Land-Rover promet pourtant une baisse de consommation de 6% en moyenne. Le seul défaut de cet Evoque reste tout simplement son poids. La plate-forme n’est pas très légère, la finition est soignée, et les équipements très nombreux. Résultat, on a une impression de lourdeur évidente à la conduite, malgré les bonnes aptitudes du châssis.
L’Evoque se montre suffisamment maniable en ville avec un gabarit assez compact, mais sur chemins sinueux, il faudra prendre en compte la masse importante de l’auto, qui aura tendance à solliciter les freins, les pneus, et aussi le moteur en sortie de virage. Les excellentes capacités en tout-chemin sont toujours présentes, la garde au sol, et les différents modes de conduite, pouvant vous amener très très loin.

TECHNIQUE ET TARIF :
• Moteur 2.0D de 180ch et 430nm de couple
• Micro-hybridation 48 volts
• Boîte auto à 9 rapports
• Mesures : 4.37mX1.90mX1.65m
• Poids : 1816kg
• 0 à 100km/h en 9.3s
• Vitesse maxi de 205km/h
• Consommation mixte de 5.5L au 100km
• Rejets de CO2 de 150g/km
• Tarifs compris entre 53 053 et 75 150€ TTC

LES PLUS :
• Une ligne toujours aussi attirante
• Finition intérieure soignée
• Habitabilité généreuse
• Capacité de chargement
• Equipement haut de gamme
• Confort et filtration
• Vrai tout-chemin
• Tarifs en légère baisse

LES MOINS :
• Poids conséquent
• Ergonomie à parfaire

Rédigé le Mercredi 3 Juillet 2019 à 07:00 | Lu 94 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 07:00 MERCEDES CLASSE B 180 Progressive Line 7G-DCT 136ch

Mercredi 10 Juillet 2019 - 07:00 PORSCHE MACAN S 354ch millésime 2019