Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ecolo

Raconte-moi ton paysage des Hauts



Le Parc national a fêté en 2017 ses 10 ans, et pour marquer le coup un concours de dessins a été organisé en partenariat avec Babook magazine, l'Académie de La Réunion et la DAC-OI. L'objectif de ce concours collectif "Raconte moi ton paysage des Hauts de La Réunion", pour les 15 classes de cycle 3, était de produire un texte illustré en s'inspirant du thème des paysages des Hauts de l'île, correspondant au cœur du Parc National et aux "Pitons, cirques et remparts" inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. En février 2018, les 4 classes gagnantes du concours collectif ont reçu leur prix en présence de l'illustratrice Nadia Charles l'auteur-conteur Teddy Iafare-Gangama, et le photographe Yabalex. La classe de 6ème 1 du Collège du Chaudron a reçu le prix du texte illustré en représentant les oiseaux endémiques de La Réunion dans une forêt. Une belle leçon pour ses ambassadeurs de la sauvegarde de notre Parc National.

Dessin gagnant
Dessin gagnant

Vertibio, Le jardicomposteur

Mamodraza Mamodaly, serial entrepreneur... et chef d'équipe avec l’équipe de sa start-up, Vertibio espère mettre sur le marché d'étonnants jardins verticaux. Après de longs mois de silence, consacrés à la mise au point d’un nouveau modèle, le Jardicomposteur voit enfin le jour. Ecologique et compact, le Jardicomposteur permet de cultiver un potager (40 à 50 plantes) et de recycler les épluchures de cuisine en un riche compost sur à peine 50 cm2. Il permet de transformer un balcon, un toit ou tout espace urbain en véritable jardin de permaculture produisant végétaux bio, compost et engrais bio liquide. Inspiré d’une technique de permaculture (le Keyhole garden), le Jardicomposteur sera présenté en avant-première au public lors de la Foire de Paris d’avril prochain et proposé à la vente à partir du 27 avril via le site internet www.vertibio.fr




CHU Nord, une nouvelle centrale énergétique

Le site Nord du CHU de La Réunion a investi dans la construction d’un bâtiment énergétique, récemment inauguré, afin d’assurer l’autonomie, la sécurité et l’optimisation de son énergie. Ce bâtiment énergie, de 400m2 et d’un coût de 10,5 millions d’euros, est un plan d’investissement énorme pour le CHU et doit permettre l’optimisation des dépenses, avec d’ores et déjà 100 000 euros de bénéfices suite à sa construction. Construit sur un ancien parking, il offre une centrale de production d’énergie capable de faire tenir le CHU sur plus de deux décennies. Doté des dernières technologies en termes d’énergie de secours électrique, cette centrale sera notamment utile pour délester le travail fourni par EDF et surtout assurer l’alimentation du site en cas de coupure électrique. Les cuves permettent une autonomie de 7 jours, indispensable au bon fonctionnement des soins. 

Raconte-moi ton paysage des Hauts

Rédigé le Jeudi 15 Mars 2018 à 10:00 | Lu 64 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 09:00 Abeilles en danger

Vendredi 30 Novembre 2018 - 09:00 Moins de bouchons et de piles