Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Réouverture des écoles post-confinement, que font nos voisins européens ?


Partout en Europe, les gouvernements préparent le déconfinement et les élèves, leur retour à l’école. En France, elles rouvriront leurs portes à partir du 11 mai. Et chez nos voisins ?


Le retour sur les bancs de l’école est au centre des discussions sur le déconfinement, qui fera suite à la pandémie de Covid-19. Emmanuel Macron, dans sa dernière allocution télévisée, a donné un feu vert à la réouverture des écoles françaises pour le 11 mai. Alors que certains maires s’inquiètent déjà des poten- tiels risques qu’une telle décision ferait courir à la population, que des parents et des syndicats d’ensei- gnants ne cachent pas leurs doutes sur cette échéance, des associations et ONG félicitent le retour à la nor- male pour les enfants défavorisés. La comparaison avec nos voisins euro- péens permet de prendre un peu de recul.
Danemark, Norvège, République Tchèque : réouverture en avril
Les élèves danois, premiers décon- finés d’Europe. Alors que la popu- lation était invitée à rester chez elle depuis le 13 mars, un mois plus tard, la vie reprenait déjà son cours. Les crèches, ainsi que les écoles mater- nelles et primaires sont de nouveau ouvertes depuis le 15 avril, avec des précautions sanitaires d’usages. Les collèges et lycées doivent suivre dans les semaines à venir.
La République Tchèque suit a peu près la même direction que le Dane- mark, avec un confinement qui aura duré un peu plus d’un mois et s’est
achèvé le lundi 20 avril. Les écoles, lycées et universités, au même titre que les petits commerces, reprennent alors leurs activités.
La Norvège, qui observe une stra- tégie de semi-confinement depuis le 12 mars, a elle aussi d’ores et déjà annoncé un allègement progressif des restrictions. Les crèches pour- ront rouvrir dès lundi suivant et les écoles, collèges et lycées, ont repris leurs cours depuis le 27 avril.
Allemagne, Autriche, Luxembourg, Suisse : la rentrée en mai
L’allemagne, sans opter pour un confinement strict, a imposé sur tout son territoire d’importantes restric- tions, de la fermeture des écoles et des lieux culturels à l’interdiction des regroupements de plus de deux personnes sur la voie publique. Des mesures suffisantes puisque le gou- vernement saluait «des taux d’in- fection en baisse significative». En conséquence, les écoles et lycées ont ouvert depuis le 4 mai.
Au Luxembourg, le confinement a été prononcé le 18 mars. Alors que la reprise de tous les établissements scolaires était programmée le 4 mai, les autorités ont finalement annoncé une réouverture progressive. Seul l’enseignement supérieur pourra accueillir de nouveau ses étudiants à cette date. Les lycées rouvriront le 11 mai et les écoles primaires, ainsi
que les crèches, ne reprendront leur activité que le 25 mai.
En Suisse, les écoles devraient pou- voir rouvrir dès le 11 mai, confinée depuis le 16 mars. A partir du 8 juin, les établissements d’enseignement professionnel et du secondaire ainsi que les universités, devraient être à leur tour autorisés à rouvrir leurs portes. Les crèches elles, auront nor- malement déjà réaccueilli les plus jeunes depuis le 27 avril.
L’Autriche, Confinée elle aussi de- puis le 16 mars, envisageait de son côté d’en sortir dès fin avril, avec un retour à la normale et aux lieux publics très progressif. Les écoles devraient rouvrir aux alentours de mi- mai, sans date précise pour l’instant.
Pas de date annoncée en Belgique, Espagne, Italie, au Portugal et au Royaume- Uni
Le Royaume-Uni est le pays d’Eu- rope a avoir pris le plus tardivement des mesures de restrictions des dépla- cements de sa population. Avec un confinement débuté le 24 mars, au- cun calendrier de sortie de crise n’a été communiqué.
En Belgique, les mesures de confi- nement en vigueur depuis le 18 mars ont été prolongées jusqu’au 3 mai in- clus, et aucun «événement de masse» ne pourra être organisé avant le 31 août. Aucune date n’a été avancée pour la réouverture des écoles, ni des commerces.
L’Espagne et le Portugal n’envi- sagent pas non plus de faire reve- nir les enfants dans leurs salles de classes pour l’instant. Les Espagnols, confinés depuis le 14 mars, ont pu retourner travailler dès le 14 avril. Les Portugais, confinés depuis le 19 mars, devraient pouvoir retrouver un rythme normal début mai, sans plus de précisions.
L’Italie, pays le plus endeuillé par la pandémie de covid-19 en Europe, est confiné depuis le 10 mars. Si la po- pulation est autorisée à reprendre ses activités depuis le 3 mai, les écoliers devront encore attendre... Le gouver- nement n’a pas encore donné l’infor- mation officiellement, mais les mé- dias locaux citent des sources d’Etat assurant que les portes des écoles resteront closes jusqu’en septembre.

Rédigé le Samedi 30 Mai 2020 à 19:35 | Lu 133 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter