Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Réunion la 1ère au coeur des Jeux des Iles de l’Océan Indien


A l’occasion de la 10ième édition des Jeux des Îles de l’Océan Indien, Réunion La 1ère prévoit une couverture et retransmission totale et inédite de cet événement sportif tant attendu, qui aura lieu du 19 au 28 juillet prochain à l’île Maurice. Rencontre avec l’équipe.



 

VALERIE FILAIN, rédactrice en chef adjointe télé

Au niveau éditorial, qu’avez-vous prévu, pour ceux qui veulent suivre les JIOI ?
« Une très belle couverture est prévue pour cette 10ième édition chez nos voisins. En 2015, nous avions proposé aux téléspectateurs Réunionnais de vivre les compétitions en direct et de retrouver une sélection des meilleurs moments dans les journaux télévisés et dans un magazine des jeux. Là, nous faisons la même chose en étant main dans la main avec les journalistes des télévisions publiques de l’Océan Indien. C’est vrai qu’on va former une équipe, on va mettre de côté l’esprit de compétition qui peut exister entre les sportifs. A l’ARTOI nous sommes une grande famille et ensemble nous allons couvrir les différentes compétitions. On va proposer un multiplexe au quotidien, donc à partir de 13 heures, ce sera du direct essentiellement. Il y aura donc un résumé dans les journaux télévisés et ce magazine des jeux qui sera diffusé tous les jours à partir de 20H30 sur Réunion La 1ère et sur les autres chaines des services publics. Nous proposerons également des portraits d’hommes et de femmes de chez nous et d’ailleurs, évidemment le côté coulisse sera évoqué, on ira chercher les petites infos insolites sur ce qu’on peut voir et surtout qu’on ne voudrait pas que l’on sache. À la veille de la cérémonie d’ouverture, le journal télévisé sera en partie en direct de l’île Maurice, présenté par Sophie Gastrin, et déjà on donnera le ton de ces jeux. Nous aurons un journaliste qui nous dévoilera les premiers éléments sur la cérémonie d’ouverture, parce qu’il sera dans le stade, au milieu des répétitions donc à J-1. Pour les inconditionnels de la radio, il y aura là aussi un magazine tous les matins à 6h30, un condensé des meilleurs moments sur 5 minutes. Tout au long des journées de compétitions, il y aura des directs, grâce à nos journalistes radio, Patrick Ramoudou notamment, personne ne sera oublié ; téléspectateurs, auditeurs, internautes, tous auront droit à toutes les infos sur ces jeux ».

Comment se passe la répartition des retransmissions entre les différentes îles ?
« On suit nos chances de médailles, tout ça a été fait en concertation avec l’ARTOI, et nous avons réparti les rôles. Quelle équipe technique va assurer la retransmission en direct de telle ou telle discipline, et c’est vrai que ça s’est plus ou moins fait en fonction de nos chances de médailles. Nous allons par exemple, couvrir la natation mais nous serons aussi bien évidemment sur le football. Pour l’athlétisme c’est Maurice avec le présentateur de Maurice qui va assurer les commentaires en direct mais nous aurons des journalistes aussi en bord de piste pour aller recueillir des réactions, parce que je crois qu’il y a quelques médailles d’or quand même qui nous attendent sur la piste aux étoiles. On va suivre tout ça. »

D’autres exclusivités au programme ?
« Un gros partenariat a été conclu avec la Région Réunion pour pouvoir exposer sur Réunion La 1ère, les produits de O’tv. Jean-Louis Prianon, sportif très connu et très apprécié des Réunionnais, sera là- bas avec la casquette de journaliste, aidé d’une journaliste mauricienne, ancienne sportive qui plus est. Ils auront accès aux coulisses des compétitions, aux petites infos supplémentaires. Là encore c’est une nouveauté, ça permettra aux téléspectateurs de découvrir différentes facettes de cette compétition. On sort du 100% sport, on va au delà, surtout en temps réel grâce au numérique. On sera très présents sur les réseaux sociaux, avec des lives. Nous avons deux journalistes spécialisés dans le web, qui mettrons au quotidien, en ligne des articles, qu’ils partagerons avec les internautes, des photos et vidéos sur le côté compétition mais aussi le côté coulisses. Il y aura une autre journaliste, qui elle, sera très mobile grâce aux moyens de nos confrères de la MBC, qui pourra bouger, de compétitions en compétitions et qui nous fera vivre des instants en direct sur les réseaux sociaux. Je crois franchement qu’on peut dire que c’est une couverture inédite de ces JIOI. C’est la première fois qu’on va aussi loin, c’est du trimédia. La dernière fois on était un peu aux balbutiements du net, là on va vraiment plus loin ! ».

GORA PATEL, diercteur régional

Pourriez-vous nous parler du rôle et de l’implication du service public dans ces jeux des îles ?
« Nous sommes partenaires des Jeux des Iles de l’Océan Indien depuis la première édition et nous avons toujours été là, parce que notre mission c’est de permettre à l’ensemble des Réunionnais de pouvoir suivre les compétitions et de voir les jeunes sportifs se battre pour porter haut les couleurs de La Réunion et ça, ça va continuer. Cette année, encore plus, les jeux sont placés sous la tutelle de l’ARTOI, l’Association des Radios et Télévisions de l’Océan Indien, qui avait été créé à Madagascar à l’occasion des JIOI. Les patrons qui étaient en poste à l’époque avaient compris l’intérêt de faire en sorte que les télévisions de la zone qui ont la francophonie en partage, travaillent ensemble. C’est l’île Maurice qui en assure la présidence et qui va piloter la couverture des jeux et nous on apporte notre savoir faire et nos moyens, pour permettre à l’ensemble de l’Océan Indien, de pouvoir suivre l’intégralité des jeux ».

Qu’avez-vous prévu de nouveau pour cette 10ième édition ?
« Le numérique a connu un bon extraordinaire alors je vous donne un scoop, en plus de la couverture radio et télévision, grâce à notre délégué au numérique, nous allons créer 6 WebTV qui vont permettre aux Réunionnais de suivre cette fois-ci, en intégralité, l’ensemble des JIOI, ça c’est la nouveauté 2019 ».

AUGUSTIN HOAREAU, directeur régional adjoint

Comment se préparent l’organisation et la gestion logistique pour un tel événement ?
« Tout ça c’est le travail d’une équipe, c’est une grosse opération qui a lieu tous les quatre ans, et en ce qui nous concerne c’est 35 personnes qui vont se déplacer pendant, à minima 15 jours, voir 3 semaines, pour tout ce qui est préparation en amont. Ça fait donc déjà depuis novembre dernier qu’on s’est engagés à travailler là-dessus, à faire des propositions. C’est un budget, en ce qui concerne les coûts directs, de plus de 170 000 €, c’est un gros investissement pour nous. C’est aussi une opération qu’on va mener avec une participation au financement de France Ô qui est aussi intéressé pour pouvoir l’exposer au plan national. On se déplace avec beaucoup de matériel, notamment deux régies, qui nous permettrons de compléter les moyens de la MBC. La particularité de cette opération c’est que les sites sont assez éclatés sur Maurice, ce qui nécessite une très bonne coordination des ressources et moyens techniques. On a estimé à peu près à 80 heures de programme, uniquement pour la télé, alors avec tout ce qui concerne

STEPHANE PESSIN , délégué numérique

Pourriez-vous nous en dire plus sur l’offre numérique de Réunion La 1ère à l’occasion de cet évènement ?
« Il y a beaucoup de compétitions qui vont avoir lieu en même temps, le direct ça marche encore très bien sur le sport, mais le soucis, entre guillemets, d’avoir une seule chaîne de télévision, est que l’on doit faire des choix. Il y aura donc des choix éditoriaux qui seront fait dans un multiplexe qui sera très dynamique. Par exemple, pendant qu’on est en train de regarder à la télévision un match et qu’on est intéressé par un autre, qui a lieu en même temps, sur le numérique on pourra le regarder. Le numérique étend les canaux, il étend les frontières mais aussi la chronologie et le temps. L’offre numérique amènera une vraie complémentarité, un multiplexe sur la télévision qui sera également une très belle offre ».

Rédigé le Lundi 8 Juillet 2019 à 22:47 | Lu 341 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 02:51 Comment financer son permis de conduire ?


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter