Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Décoration

Réussir son premier potager


Vous souhaitez cultiver votre propre potager, n’hésitez pas à vous lancer !
Non seulement c’est facile mais en plus quelle fierté de pouvoir déguster les fruits et légumes issus de sa cour. Sans compter les quelques économies que votre potager vous permettra de réaliser.


Le bon emplacement

Réussir son premier potager
Choisissez un emplacement bien ensoleillé et à l’abri du vent car les fruits et légumes ont besoin de soleil pour mûrir convenablement. Il faut donc qu’il soit éloigné des grands arbres qui apportent de l’ombre, et assèchent le sol à plusieurs mètres autour d’eux. Le sol doit être riche. Il suffit donc d’observer le terrain choisi, les plantes sauvages qui y poussent vous renseigneront sur la nature de votre sol. Et puis, prévoyez votre potager près d’un point d’eau, ce sera plus facile pour l’arrosage. Enfin, pensez à laisser une allée de 50 cm au centre pour que vous puissiez circuler avec une brouette sans tout écraser.

Préparez le terrain

Réussir son premier potager
Passez le râteau s’il y a des gros cailloux. Désherbez le sol de votre futur potager. Coupez à ras les mauvaises herbes puis bêchez la terre et supprimez toutes les racines. Avant de procéder au semis, laissez 2 semaines la terre au repos afin que les graines des mauvaises herbes poussent. Il ne vous restera plus qu’à les éliminer. C’est le moment d’ajouter de l’engrais, du compost et du fumier, pour enrichir la terre, avant de planter quoi que ce soit. Faites pénétrer ces éléments avec une grelinette.

Organisez vos cultures

Réussir son premier potager
Débuter un potager est une étape fascinante. C’est le moment de choisir votre méthode d’exploitation : classique, en lasagnes, en carrés. Nous vous conseillons de cultiver vos légumes dans des carrés bien délimités. Non seulement c’est la forme la plus adaptée aux petits jardins, mais en plus le potager en carrés est très esthétique. Commencez par des plantes faciles comme les radis, salades, tomates, courgettes, aubergines, plantes aromatiques… Et pratiquez la rotation des cultures. En effet, ne plantez pas les mêmes légumes d’une année sur l’autre sur le même emplacement. Cela vous évitera des problèmes : apparition de parasites, épuisement du sol… Aussi, veillez toujours à ce que vos plantations aient leur quota d’eau.

Rédigé le Vendredi 7 Décembre 2018 à 09:00 | Lu 44 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 15:19 Comment donner de la vie à votre sapin de Noël ?

Vendredi 30 Novembre 2018 - 09:00 Garder la maison fraîche !