Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

SUZUKI IGNIS : 1.2 DUALJET SHVS 90ch BA5

Décalée mais tellement attachante



SUZUKI IGNIS : 1.2 DUALJET SHVS 90ch BA5
Changement de décor pour ce sympa est coulissante de série. Cela permet de disthique petit essai. Un petit séjour aux poser d’une capacité de chargement plus Seychelles nous a permis d’essayer généreuse variant de 260 à 1100 litres si ce drôle d’engin, un mixte entre une mini-citadine et un SUV. Un seul véhicule peut lui donner la réplique, la marrante petite Fiat Panda. Effectivement, voilà les seules modèles à pouvoir disposer d’une garde au sol généreuse et d’une transmission intégrale. La petite Japonaise rajoute un système de micro-hybridation en option, ce qui la rend encore plus originale. Originale, elle est également au niveau du design. Une bouille tout en rondeur, des feux diurnes en option, une longueur réduite à 3.70m, une hauteur sur pattes de 18cm, elle se pare de trois pe- tites rainures au niveau de la custode, juste pour le style. L’arrière est beaucoup plus clivant, avec un hayon abrupte et des feux qui paraissent disproportionnés par rapport à son gabarit. Vraiment un drôle d’engin qui attire définitivement l’attention. Les jantes en 16 pouces noires de notre modèle lui donne en prime du dynamisme. Dans l’habitacle, les matériaux sont toujours aussi durs, mais une chose est sûre, ça paraît indestructible. On rajoute à ça une teinte bi-ton qui égaye l’ambiance, des touches de couleur au niveau du levier de vitesse et des poignées de porte, et on obtient un véhicule bien dans l’air du temps. L’habitabilité est généreuse pour la catégorie, on peut opter pour une banquette arrière 3 places, et cette dernière on rabat l’ensemble. Encore une fois, c’est carton plein côté modularité. Suzuki rajoute un équipement carrément pléthorique, ce qui fait de l’Ignis, une, si ce n’est, la plus moderne de son segment. Elle est avant tout une citadine de premier ordre. Demi-tour dans un mouchoir de poche et porte-à-faux mini, c’est une princesse des villes. D’ail- leurs, la prendre en boîte automatique me paraît être une évidence, même si cette unité à 5 rapports n’est pas très dynamique. Heureusement, un petit bouton sport sur le levier donne plus de peps à l’ensemble, surtout que le système micro–hybridation SHVS apporte son petit surplus de couple à bon escient, en soulageant la mécanique de temps en temps. Le gain en consommation n’est pas énorme, mais la solution est viable grâce à son poids réduit. Sans être une foudre de guerre, les performances suffisent amplement, surtout aux Seychelles avec des routes qui s’apparentent la plupart du temps à des ruelles. L’état assez calamiteux du réseau routier nous a permis de tester son amortissement, et c’est là que ça se gâte. Pour contrer cette garde au sol de 18 cm, cette Ignis n’offre pas beaucoup de moelleux et la filtration n’est pas assez soignée. Ça cogne, ça gigote et ça devient pénible sur de long parcours. Revers de la médaille, ce véhicule haut sur pattes passe absolument partout, et nous l’avons mis à l’épreuve même dans cette version deux roues motrices. Aucune crainte à avoir, rien ne frotte, ce qui offre à cet engin, une polyvalence vraiment appréciable. Un style assurément très personnel, une maniabilité exceptionnelle en ville, un habitacle accueillant, gai, et modulable, un moteur économique, et une faculté à pas- ser dans tous les chemins, cette Ignis met toutes les citadines d’accord au point de vue polyvalence. Les matériaux ne sont pas exceptionnels, le confort est raide, mais ce très petit SUV est un coup de cœur en cette année 2018.

TECHNIQUE ET TARIF :
•Moteur 4 cylindres de 1 242cm3
•90ch et 120nm de couple
•Système de microhybridation SHVS
•Mesures : 3.70mX1.69mX1.60m
•Poids de 830kg
•0 à 100km/h en 12.2s
•Vitesse maxi de 170km/h
•Conso mixte de 4.3L au 100km
•Rejets de CO2 de 104g/km

LES PLUS :
•Bouille sympathique
•Habitabilité et modularité
•Rayon de braquage
•Consommation minime
•Capacité en tout-terrain
•Equipements de série
•Direction précise
•Ergonomie
•4 roues motrices en option

LES MOINS :
•Confort moyen
•Matériaux durs
•Boîte automatique un peu paresseuse
 

Rédigé le Jeudi 30 Août 2018 à 22:24 | Lu 71 fois


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Janvier 2019 - 09:00 FORD FOCUS 1.5 Ecoblue 120ch BVA8 ST-Line

Jeudi 27 Décembre 2018 - 09:00 DS 7 CROSSBACK1.6 PURETECH 180ch EAT8 So Chic