Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Sandy Coops: un retour attendu


Après un temps d’absence, c’est toujours avec force et animée par la même passion que Sandy Coops nous revient au-devant de la scène. Rencontre avec cette artiste à la voix puissante qui a encore beaucoup à offrir et faire découvrir.


Parlez-nous de votre parcours.
J’ai commencé la musique à l’âge de 5 ans dans les chorales de Gospel où j’ai ensuite évolué en tant que soliste. Il y a 10 ans de cela j’ai participé à Run Star, ensuite à The Voice. Puis j’ai signé avec Run Management, à cette époque j’ai fait un titre avec Meddy Gerville. J’ai ensuite arrêté la musique pendant un an pour prendre soin de ma fille et là ça y est,je recommence à m’y mettre !
 
Comment avez-vous vécu les expériences Run Star et The Voice ?
Run Star ça a été une énorme surprise car au départ je pensais être parmi les derniers candidats, et j’ai finalement été la première appelée. Je n’y croyais vraiment pas. Après c’est une belle expérience humaine, j’y ai fait de belles rencontres comme les Soulpaks ou Clarisse Técher. Venant du milieu du Gospel ça a été un travail différent pour moi, mais cela m’a plu, alors je me suis dit pourquoi pas me lancer. Cette même année j’ai été appelée pour faire The Voice qui a été une très belle vitrine, une expérience humaine magnifique. J’ai pu y rencontrer de grands chanteurs et avec les autres candidats, nous n’étions pas dans la compétition mais vraiment animés par la même passion.

Vous êtes de retour avec la chanson “Oussa mi vive”, comment s’est passée cette reprise ?
J’ai récemment sortie ce nouveau titre et mon tout premier clip. Tout cela est né d’une rencontre inattendue avec Roko, un des membres de Futurcrew. Il a trouvé que j’avais beaucoup de talent et a voulu que l’on travaille ensemble. Cependant, vu mon univers, il ne savait pas vraiment quelle direction prendre avec moi. Je lui ai expliqué que j’ai la particularité de faire beaucoup de choses, que ce soit du Jazz, du Gospel ou du Maloya Kabosé. Il m’a donc proposé une belle balade sur laquelle il avait travaillée mais ne trouvait pas la chanteuse qui pourrait donner l’émotion qu’il souhaitait. Je me suis greffée à ce que lui voulait, on a travaillé ensemble et c’est comme cela qu’on a produit “Oussa mi vive”…
 
… Retrouvez la suite de l’article dans votre magazine de cette semaine

Rédigé le Mardi 16 Janvier 2018 à 10:00 | Lu 541 fois


Dans la même rubrique :
< >


1.Posté par witz le 21/01/2018 13:48
Une artiste attachante que l'on apprécie, merci pour cette interview

Nouveau commentaire :

Recevoir notre newsletter