Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Sébastien Briard, Fondateur de Geek Me All


“ Créer un choc générationnel et culturel ”
Vous le retrouvez chaque semaine dans le magazine pour revenir aux sources d’un jeu vidéo, d’un film ou encore d’un héros de la pop culture. Sébastien Briard, le fondateur de l’association Geek Me All, a accepté de nous parler un peu plus de sa passion : militer pour la préservation de la pop culture et du jeu vidéo à La Réunion.


Quelques mots pour vous présenter aux lecteurs ?
J’ai 37 ans. Je suis orginaire de Nantes. Je suis arrivé il y a huit ans à La Réunion. Ma femme est Réunionnaise et nous avons une petite fille de 4 ans.

Quel a été le déclic pour le rétrogaming ?
J’ai voulu retrouver mes consoles d’enfance. Ce n’était pas évident d’en dénicher ici, mais j’ai commencé une collection. Ma mère m’a renvoyé ma console de métropole, ma Ness, que j’ai reçue en Noël 89. Il y a cinq ans, je me suis acheté quelques figurines, des bandes dessinées ; c’est comme ça que j’ai commencé cette grosse collection qui occupe pas mal d’espace chez moi et qu’il m’arrive de faire découvrir sur les événements comme les brocantes et les expositions : du récent, du vieux, du collector, des magazines, des consoles...

Pouvez-vous nous raconter la genèse de Geek Me All ?
J’avais lancé une page Facebook où je postais un article par jour sur la pop culture. Comme j’ai eu pas mal de retours positifs, j’ai créé un groupe Geek Me All pour partager entre amateurs.
J’ai ensuite proposé des événements autour de l’univers geek comme le Vide Grenier du Geek.
Je me suis rendu compte que contrairement à la culture manga et cosplay qui était très représentée dans l’île, la pop culture américaine, le jeu-vidéo l’était moins : Cosmocats, GI Joe, Batman... Depuis octobre 2017, Geek Me All est devenue une association. Aujourd’hui, c’est une équipe de 20 personnes, essentiellement des bénévoles, tous fondus de culture geek et qui sillonnent l’île pour dénicher plein de jeux, de figurines rétro, mais aussi échanger avec les autres fans de culture pop pour mieux la diffuser.

En quoi consiste votre rubrique hebdomadaire dans Télémag+ ?
Le but de la rubrique : présenter dans une première partie un sujet geek : jeu-vidéo, film, série... Et dans une deuxième partie, retourner à l’origine du phénomène. L’objectif est d’apprendre quelque chose au lecteur, quelque chose dont il ne se doutait pas forcément sur un jeu ou un héros qu’il croyait connaître par coeur. Autre élément important : je m’adapte aux dates de sortie réunionnaises.

Vous avez un superbe spécimen d’arcade dans votre salon...
C’est une borne d’arcade que j’ai fabriquée avec mon binôme, Kevin. Geek Me All a d’ailleurs lancé l’opération Les Bornes d’arcade du sourire. Tous les 15 jours, on propose aux enfants malades du CHU Sud de découvir comment on jouait aux jeux-vidéo dans les années 80. Ce sont des bornes adaptées aux marmailles et à un public en situation de handicap.

Vous êtes à l’inititative de nombreuses manifestations ; quel public voulez-vous toucher ?
Geek Me All souhaite créer des événements familiaux, encourager les parents et les grands parents à venir avec leurs enfants et créer un choc générationnel et culturel. Par exemple, quand le papy explique à son petit-enfant, ce que c’était Goldorak, moi, ça me fait kiffer.

Le rétro, c’est tendance alors ?
Le rétro revient toujours à la mode ! Encore plus dans le jeu vidéo avec la sortie récemment de mini-consoles rétro : mini Ness, mini PlayStation. Je pense que les gens ont besoin de revenir aux sources, le retour à l’enfance, aux jeux d’avant, aux bornes d’arcade...
 
Jérôme Hoarau

Rédigé le Lundi 22 Avril 2019 à 23:05 | Lu 619 fois


Nouveau commentaire :