Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Sébastien Échappé : L'Art du Body Painting


Sébastien Échappé est un artiste qui a pour spécialité la peinture sur le corps. Depuis 20 ans à La Réunion et originaire de Vendée il arrive sur l’ile en 1992. Âgé de 47, il réalise du body painting depuis huit années. Sébastien Échappé est connu sous le nom de Seb Body Art. Rencontre avec l’artiste qui utilise le corps comme toile.


Comment en êtes-vous venu à cette discipline ?
J’ai commencé par les arts plastiques et petit à petit, j’ai changé de voie pour peindre sur la peau. Pour moi, la peinture corporelle n’a aucune frontière et permet d’exposer les corps à nu sans pour autant choquer le public. « C’est de l’art mis en relief ». Mon but à travers cet art est de provoquer une réaction chez le public, le sensibiliser et l’émouvoir.

Le body art c’est quoi ?
La peinture corporelle ou body-painting est une des premières formes d’expression plastique utilisée par nos ancêtres, qui, à l’aube de l’humanité, ont découvert la terre colorée, le charbon de bois, la craie, le jus des baies colorées, le sang des animaux et bien d’autres couleurs qui servaient soit à impressionner l’ennemi, sous forme de peinture de guerre, soit de signe de reconnaissance à l’intérieur d’une tribu. La peinture corporelle, ressurgie en Occident à l’époque contemporaine et devient objet de création. Art éphémère, le peintre crée une oeuvre picturale sur son modèle, c’est ainsi que naît la technique, reconnue souvent maintenant comme « art » à part entière du « body painting ».

Quelle qualité cela nécessite-il ? Quelles sont vos inspirations ?
Cet art demande des heures de patience et de concentration, mais je travaille le plus souvent comme je le sens. Mes travaux sont inspirés de l’environnement, la nature et de mon entourage. Le Body Painting convient également à l’événementiel, la publicité et permet d’agrémenter des défilés. Mon travail, je le fais surtout pour les enfants, car ces derniers « sont impressionnés par ce qu’ils voient ».

Avez-vous des thèmes de prédilection ?
Mes inspirations sont diverses, de la créature imaginaire aux supers héros en passant par la mode, la nature et les animaux.

Une anecdote à nous raconter lors de vos rencontres ?
Au fil des années, j’ai fait de nombreuses et belles rencontres artistiques, comme celle avec David Louisin, Ken Chavry, katty Martin, Benjam et bien d’autres… qui m’ont ouvert les portes du milieu artistique dans l’Océan Indien. Mon art a explosé à l’île Maurice où j’ai été repéré et où j’ai fait de nombreuses apparitions presse, radio et télé. J’ai été remarqué par Eric Carter, le grand chanteur du tube « No stress », qui a collaboré avec des grands tels Laurent Wolf ou encore Bob Sinclar. Cela m’a ouvert les portes du concert Sensation été 2013-2014 ... un concept concert et album amener par ER MUSIC RECORD (Eric Carter) et KMIZIK PROD. J’ai intégré également la troupe de Kaloubadya de Benjam et j’ai organisé mon tout premier défilé en 2018 intitulé « the Body arts Show »

Quelle est votre actualité ?
J’ai été invité au Festival de l’art par la grande artiste Zaahirah Muthy et Géraldine Secondis au Mauritius International Arts Fair. C’est la première foire internationale des arts de Maurice ( MIAF ), une foire multidisciplinaires d’art contemporain qui se tiendra du 8 au 11 août 2019 au Caudan Arts Centre, dans le but de positionner Maurice comme destination artistique et candidate à être l’un des pays du monde les plus dynamiques sur le plan artistique et culturel. Le but est d’éduquer et de présenter des oeuvres d’art originales d’artistes locaux et internationaux. C’est un rendez-vous annuel permettant aux artistes du monde entier ( principalement des îles voisines telles Rodrigues, Madagascar, Seychelles, mais également des pays d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Asie et d’Océanie ) de se réunir, de réseauter et de s’engager dans un dialogue artistique et des échanges culturels.
Le MIAF présentera une gamme impressionnante de formes d’art. La peinture, la sculpture, la photographie, les supports visuels et sonores, des assemblages d’une qualité irréprochable, ainsi que des activités artistiques stimulantes conçues pour susciter l’intérêt des visiteurs et des enfants et complété par des ateliers, tables rondes et spectacles. Je représenterai donc La Réunion à travers mes créations. J’ai choisi les thèmes du feu, de la mer et du soleil mais aussi des créations au couleur du drapeau de La Réunion accompagné d’une musique traditionnelle.

Rédigé le Lundi 22 Juillet 2019 à 23:37 | Lu 241 fois


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter