Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Stéphane BIJOUX : de la télévision à la politique


une Renaissance ?
Après 25 ans de journalisme et un parcours professionnel exemplaire, Stéphane BIJOUX a créé la surprise en quittant le monde de la télévision pour entrer en politique. L’ancien directeur de l’Information de l’Outre-mer à France Télévisions est candidat aux Elections européennes sur la Liste Renaissance. Le journaliste réunionnais explique son choix.


Les réunionnais gardent de vous l’image positive d’un journaliste professionnel, proche des gens et de La Réunion. Avez-vous conscience que vous prenez des risques en devenant un homme politique ?
J’ai fait le choix de devenir un homme politique mais je ne serai jamais un politicien. Je crois que la crise profonde que nous traversons nécessite que chacun de nous s’engage pour trouver des solutions concrètes. En politique, comme dans la vie de tous les jours, la confiance se construit. Moi, je ne fais pas de promesses. Je prends des engagements sincères pour essayer d’améliorer les choses.

Vous croyez vraiment que l’on peut encore changer les choses ?
Oui. Il faut arrêter de parler : maintenant, il faut faire. Je suis un humaniste, pragmatique et optimiste. Je crois qu’il faut plus de solidarité dans notre quotidien, plus d’innovations économiques et plus de modernité sociale pour que le monde du travail soit plus juste. Il faut miser sur les jeunes avec une politique plus ambitieuse pour l’Education et pour la formation. Il faut faire renaître le respect. Respect des humains mais aussi respect de notre Planète. C’est une urgence.

Votre engagement en politique a de quoi surprendre. Qu’est-ce qui vous a poussé à faire ce choix ?
Je suis un homme d’action. Tout au long de mon parcours à France Télévisions, j’ai été au service du public. J’ai eu l’honneur et la responsabilité de manager 500 journalistes partout dans le monde et je leur ai toujours dit que nous devions en permanence faire la démonstration de notre utilité sociale. Pour moi, faire de la politique, c’est aussi être au service de la population. Face aux urgences sociales, économiques et climatiques, je veux apporter mon expertise et surtout défendre ma conviction que nous pouvons agir pour changer les choses. Il est encore temps mais il faut intervenir maintenant.

Mais les Elections Européennes ne motivent pas beaucoup les électeurs…
L’Europe est une chance pour La Réunion, et inversement. Plus de 2 milliards d’euros d’investissements sur 6 ans pour notre île ! On peut et on doit améliorer l’efficacité de l’action publique mais il faut entrer dans le cockpit européen pour changer l’Europe de l’intérieur. On peut s’engager pour faire de la politique mais on peut être très efficace simplement en utilisant son bulletin de vote. Aller voter c’est une démarche puissante : c’est refuser de nous faire voler notre destin et c’est construire le futur de nos enfants.

On vous sent déterminé dans votre démarche politique alors du coup, pour vous, la télé c’est fini ?
Avant de m’engager en politique, j’ai démissionné de mes fonctions de Directeur de l’Information de l’Outre-mer. Je l’ai fait pour continuer à préserver l’indépendance du Service Public mais aussi pour être en conformité avec moi-même : j’aime les choses claires et sans ambigüité.

Vous avez été présentateur du JT, rédacteur en chef, directeur… Qu’est-ce qui a guidé votre parcours ?
Comme tous les réunionnais, je suis fort de tout ce que La Réunion m’a donné : la richesse de mon métissage et l’énergie de cette île intense à la fois volcanique et bienveillante. Je me suis toujours imposé de travailler sur deux axes : aborder les problèmes avec lucidité pour trouver les bonnes solutions et j’ai cherché en permanence à valoriser les initiatives positives, l’audace et l’innovation.

Un mot pour définir votre vision de l’avenir ?
« Allon mét ensemb’ pour faire gagner La Réunion ! »

Rédigé le Mardi 14 Mai 2019 à 00:00 | Lu 205 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Mai 2019 - 07:00 Une fête des mères originale


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter