Menu
News


TPMP: le CSA condamne C8 à trois millions d'euros d'amende



Rédigé le Mercredi 26 Juillet 2017 à 17:20 | Lu 201 fois

TPMP: le CSA condamne C8 à trois millions d'euros d'amende
C'est la troisième sanction en moins de deux mois pour la chaîne de Vincent Bolloré, dont l'animateur a piégé des homosexuels en direct à l'antenne au mois de mai.

Selon le compte-rendu de visionnage de l'émission « TPMP ! Baba hot line » diffusée sur C8 le 18 mai 2017 à partir de 23h05, relève le CSA1, Cyril Hanouna a publié une petite annonce sur un site de rencontres dans laquelle il se présente comme une personne bisexuelle désireuse de faire des rencontres et, le cas béchéant, d'avoir des relations sexuelles. Adoptant une posture et une voix très efféminées et maniérées, l'animateur vise, selon le gendarme de l'audiovisuel, à donner une image caricaturale des personnes homosexuelles et a discuté en direct avec plusieurs personnes ayant répondu à cette annonce et les a encouragées à tenir « des propos d'une crudité appuyée » pour les tourner en dérision auprès du public.

Dans un communiqué publié mercredi, le CSA rappelle avoir prononcé trois mises en garde et deux mises en demeure contre l’émission. Il estime ainsi avoir « privilégié le dialogue et multiplié les avertissements, sans manifestement être entendu, comme l’atteste la troisième sanction prononcée ce jour ».

La chaîne C8 a dénoncé un « traitement inéquitable et discriminatoire » et va déposer un recours contre cette sanction, a-t-elle fait savoir dans un communiqué :

« La décision du CSA fragilisera, de nouveau, l’équilibre économique du groupe Canal qui est le principal soutien financier de la création française et du sport notamment. Les recours seront bien entendu lancés »

Début juin, le CSA avait déjà privé de publicité pour trois semaines l’émission, une double sanction inédite décidée après deux séquences diffusées en novembre et décembre 2016, épinglées respectivement pour atteinte au respect de la personne humaine et pour sexisme. Le groupe Canal+, maison mère de C8, qui a contesté cette décision en justice, réclame 13 millions d’euros de dédommagement au CSA.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Octobre 2022 - 16:10 Fête des diplômés de l'IRTS de la Réunion


Nouveau commentaire :