Menu
Un amour sans limite


Télénovéla un amour sans limite : Episodes 5 et 6


Télénovéla indienne sur Antenne Réunion, samedi 11h25 et 13h00


Rédigé le Vendredi 1 Septembre 2017 à 18:00 | Lu 1818 fois

Télénovéla un amour sans limite : Episodes 5 et 6
Samedi 2 septembre
Episodes 5 et 6

Ragini arrive au restaurant de Karan avec sa famille à la rencontre de la famille de Jignesh pour l’organisation du mariage. Elle est choquée de voir qu’Aman y a été convié par Nishi. Plus tard Ranbir, Agam et Suhani y arrivent aussi sans se douter que leur mère s’y trouve. Karan est étonné de les voir  dans son restaurant alors que Nachiket ne l’a pas prévenu de leur arrivée en Inde. En colère, il appelle ce dernier et menace d’emmener les enfants voir Ragini s’il n’arrive pas en Inde. Karan annonce à Ranbir et ses frères que Nachiket arrive en Inde pour assister au mariage de Nishi.  Suhani retourne en urgence à NY le lendemain après l’arrivée de son père et Pam. Nachiket se rend chez Ragini ; cette dernière est sous le choc en voyant son ex- mari devant sa porte. Il lui interdit de se rapprocher de Ranbir et Agam. Ragini accepte ses conditions. Quand il aborde le sujet de son remariage, Ragini  pour le blesser, lui dit qu’elle heureuse avec Aman. Ragini, pour faire souffrir Nachiket, demande à Aman de jouer le rôle de son mari devant ce dernier. Aman est  choqué mais accepte de jouer le jeu. Agam est ravi de pouvoir rencontrer enfin sa mère ; mais Ranbir qui déteste Ragini essaie de briser ses rêves. Nachiket arrive avec Pam  au restaurant de Karan où a lieu les festivités. Pendant ce temps Agam trouve Ragini. Sous le coup de l’émotion, il se présente à elle comme son fils et lui tombe dans les bras. Nishi voit son père et se précipite toute excitée vers lui mais Nachiket reste de marbre. Agam se présente à Nishi et la prend dans les bras sous les yeux remplis de larmes de Ragini. Plus tard Pam  croise Ragini et se permet de lui rappeler son passé avec Nachiket. Aarav a le choc de sa vie en rencontrant son père pour la première fois. L’émotion est forte mais Nachiket reste froid au contact de son fils.



Dans la même rubrique :
< >





Recevoir notre newsletter