Menu
A La UNE


Thierry Jardinot I parl’ pu d’sa sur Réunion La 1ère Retour aux sources !


Depuis la rentrée, Thierry Jardinot est de retour en radio auprès de son acolyte Isabelle Hoarau sur Réunion La 1ère. Dans Gran Matin, il se glisse dans la peau de ses personnages emblématiques pour s’attaquer à l’actualité dans une chronique humoristique intitulée I parl’ pu d’sa. Retrouvez votre humoriste préféré du lundi au vendredi à 7h15 et en rediffusion à 16h30…


Rédigé le Mardi 22 Février 2022 à 13:50 | Lu 369 fois

​RAPPELEZ-NOUS DEPUIS COMBIEN DE TEMPS VOUS NOUS FAITES RIRE ?

Je fais de l’humour depuis 37 ans. J’ai commencé à Saint- Pierre dans la boite de nuit Blue Moon avec des copains et un DJ, Bernard Olivier. Puis RFO m’a permis de faire mes premiers pas à la télé comme à la radio et la suite on la connait. Il y a eu les premières scènes, les premières K7 Whex, de gros spectacles dans les plus grandes salles de l’île avec l’Association des Imitateurs de La Réunion, un duo avec Gérald Panechou, mon complice pendant de longues années. Ensuite il y a eu une dizaine de one man show, la collaboration avec les Improductibles (Thierry et Les Impros), des spectacles multi artistes à Paris, l’Olympia, le Palais des Congrès, le Casino de Paris, le Zénith… J’ai aussi été co-auteur des spectacles de Marie-Alice Sinaman et plus récemment de ceux du trio Sinaman-Thémir-Fleuris (Mon pied’d bois mon forêt, Costaterla). Il y a eu les émissions en radio sur RFO et en 2009, l’arrivée à Antenne Réunion. En 2022, c’est mon retour sur Réunion La 1ère.

POURQUOI AVOIR CHOISI DE REVENIR SUR RÉUNION LA 1ÈRE CETTE ANNÉE ?

J’avoue que la radio me manquait beaucoup. Il faut dire que j’en avais fait pendant 22 ans. Lorsque Réunion La 1ère m’a de nouveau offert cette opportunité, j’ai été tenté. Kanal La Blague a vécu. Je l’ai arrêté avec un pincement au coeur bien sûr, et j’y laisse beaucoup de bons moments et des audiences exceptionnelles, tout cela grâce à l’implication de mes collaborateurs et à la confiance que la chaîne m’a accordé et je les en remercie. Douze ans, cela ne s’oublie pas !

PLACE À I PARL’ PU D’SA DÉSORMAIS…

I parl’ pu d’sa est une chronique humoristique basée sur le même concept que le Journal Percal de l’époque. L’actualité est passée au crible au jour le jour grâce à mes personnages et mes imitations, toujours avec la complicité d’Isabelle Hoarau. Il y a un travail d’écriture d’au moins deux heures pour 5 minutes de prestation. Nous faisons un petit briefing avec Isabelle juste avant de passer à l’antenne et ensuite c’est que du bonheur avec une partenaire qui est restée la même… au top !

QUELS SONT VOS PERSONNAGES LES PLUS EMBLÉMATIQUES QUE LES AUDITEURS RETROUVENT CHAQUE JOUR DANS CETTE CHRONIQUE ?

Ce sont les personnages de scène qui étaient déjà dans le journal Percal, il y a 12 ans, qui sont passés par KLB et qui reviennent au bercail (Giorgio Douvin, Gramoun Roger, Mme Otoï, Gramoun Julio , Ridge…). Et forcément il y aura de nouveaux personnages. Celui qu’on a pu découvrir récemment à l’occasion du passage de Batsiraï, c’est Mr Caroff de Météo France. Je pense qu’il y en aura d’autres au fil des mois. Sans oublier Claude Montanet qui est déjà la star parmi mes personnages.

QUEL SENTIMENT AVEZ-VOUS EU À VOTRE RETOUR ?

J’ai été très bien accueilli, le personnel était ravi de mon retour à l’antenne, beaucoup de visages ont vieilli, tout comme moi. Certains ont pris leur retraite, mais je travaille toujours avec des gens avec lesquels j’avais déjà collaboré. Je ne viens pas en terre inconnue, donc la période d’adaptation a été très rapide, Il m’a juste fallu le temps de trouver mes repères dans ces nouveaux locaux. Eh oui, j’ai connu le Barachois, moi !

DE QUOI VOUS INSPIREZ-VOUS POUR FAIRE RIRE ?

Mon inspiration vient de La Réunion, que j’écoute, que j’observe, que je fréquente… Je suis en permanence en « alerte » car tous les jours j’ai des indices, qui me permettent de trouver des sujets pour ma chronique ou pour mes sketches de spectacle. D’autant que cela évolue en permanence ! On ne rit pas forcément des mêmes choses par rapport à mes débuts… La société a changé, les codes culturels ont bougé, le digital a fait sa révolution, les mentalités ont évolué !

QUELS SONT VOS AUTRES PROJETS POUR CETTE ANNÉE ?

Si le Covid, ne nous casse pas encore les pieds, je devrais lancer un nouveau oneman show au mois de juin. C’est un spectacle qui aurait dû déjà être joué l’année dernière mais la crise sanitaire est passée par là, alors cette fois on croise les doigts!

Propos recueillis par Laetitia Parsi



Nouveau commentaire :








Recevoir notre newsletter