Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le “Mardi Gras”


On aime tous Mardi Gras, ce jour béni de l’année où l’on a le droit de se déguiser et de manger des crêpes. Oui mais pourquoi ? D’où vient cette tradition qui aujourd’hui ravit surtout les enfants, mais qui va aussi de pair avec les carnavals les plus fous de la planète, comme Rio ou Venise ? Télémag+ a révisé ses classiques et vous dit tout.



Pourquoi forcément un mardi ?
Parce qu’en fait c’est 47 jours avant le dimanche de Pâques. Et quoi que vous fassiez, si vous reculez de 47 jours en partant un dimanche, c’est fatal, vous tombez sur un mardi. Ne pas confondre avec la chandeleur, où on mange aussi des crêpes mais qui elle se célèbre 40 jours après Noël. Donc en principe, le 2 février, qui lui n’est pas forcément un mardi (vous suivez ?).
 
Pourquoi “Gras” ?
Dans la tradition religieuse catholique, ce mardi correspond à la fin de période de 7 jours où l’on avait le droit de faire bombance à table, de “manger gras”, en prévision du carême obligatoire qui précède Pâques. Le carême est une période de jeûne et d’abstinence de quarante jours, qui prépare aux célébrations de la Semaine Sainte et de la résurrection du Christ. Finalement les crêpes symbolisent aujourd’hui ce “manger gras”, une nourriture gourmande et festive.
 
Pourquoi se déguiser ?
L’idée est celle d’un défoulement collectif avant des semaines de “serrage de ceinture”. Pendant le carnaval (lire ci-contre) on peut inverser les rôles et devenir qui l’on n’est pas, par exemple homme/femme ou maître/esclave à cette époque. Le tout en toute impunité grâce à l’anonymat que procurent les masques. Ni vu, ni connu, derrière mon “loup” je fais ce qui me plaît !
 
D’où vient le mot “Carnaval” ?
De “carnis levare” en latin, qui signifie “enlever la viande”. Car on le répète, tout le principe est de lancer cette période où les chrétiens vont faire carême et notamment ne pas consommer de viande avant Pâques. Par glissement, le mot Carnaval en est venu à représenter les festivités précédant le jeûne. Techniquement, le Carnaval doit se dérouler entre l’Épiphanie (6 janvier) et ledit Mardi Gras. Il peut durer plusieurs jours, comme à Rio, Venise ou La Nouvelle-Orléans pour les plus célèbres, mais se termine immanquablement ce fameux mardi des 47 jours avant Pâques.
 
ON RECAPITULE : Mardi Gras est une fête catholique. Elle est mobile sur le calendrier, mais se déroule invariablement 47 jours avant Pâques (qui est-elle même une fête mobile), et correspond au point d’orgue des festivités précédant le carême. Le carnaval, période de travestissement et de lâcher-prise où les rôles peuvent s’inverser dans l’anonymat, se termine en apothéose le jour de ce Mardi Gras.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le “Mardi Gras”

Rédigé le Mardi 28 Février 2017 à 08:00 | Lu 297 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter