Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Tout savoir avant d’acheter son véhicule de société


Pour l’achat de son véhicule de société, un chef d’entreprise dispose d’une multitude de paramètres à prendre en compte et (donc) à optimiser. Du mode de financement au choix du véhicule en passant par le niveau d’équipement ou le contrat d’entretien, voici tout de ce que vous devez savoir avant d’acheter votre véhicule de société.


UN VÉHICULE DE SOCIÉTÉ. OUI, MAIS LEQUEL ?

L’appellation générique de « véhicule de société » cache en réalité différentes choses. Le véhicule de société, au sens large, est un véhicule immatriculé au nom de l’entreprise. Pour être plus précis, le véhicule de société, également appelée « véhicule de service », est mis à disposition d’un collaborateur. Il est destiné à un usage exclusivement professionnel et ne peut donc pas être utilisé en dehors des heures de bureau et pour des déplacements personnels. Le véhicule de société se différencie du « véhicule de fonction » qui est mis à dis- position d’un employé pour ses déplacements quotidiens, y compris non-professionnels. Il s’agit alors d’un avantage en nature conféré par l’employeur au salarié.
Le véhicule de société sera entendu au sens large de « véhicule professionnel ».
 
LES VÉHICULES DE DIRECTION
Ils sont destinés au personnel des entreprises de l’automobile, notamment les concessionnaires. Neufs, ils sont utilisés sur une courte période par ces derniers puis vendus sur le marché de l’occasion. Même principe pour les véhicules de démonstration qui sont utilisés pour des essais ou comme simples modèles de présentation.
 
QUELS FINANCEMENTS POSSIBLES ?
Un professionnel dispose d’une large palette en matière de financement d’une véhicule de société. Tout d’abord, comme les particuliers, il peut bénéficier des dispositifs incitatifs mis en place par l’Etat comme la prime à la conversion ou le bonus écologique. Des dispositifs que nous détaillons ici. Il peut également bénéficier de différentes exonérations, notamment de la Taxe sur les véhicule de société (TVS). Au moment de l’achat, là aussi de nombreuses options sont possibles. En matière de financement, un professionnel peut avoir recours à un crédit classique ou un crédit-bail. Enfin, de plus en plus de professionnels choisissent la solution de la location longue durée (LLD). Celle-ci offre de nombreux avantages car ainsi, tous les coûts liés à l’entretien et l’assurance du véhicule sont compris dans le contrat.
 
COMMENT CHOISIR LE BON VÉHICULE ?

C’est le principal enjeu. Choisir le véhicule de société qui correspond à vos besoins et/ou ceux de vos salariés. Des besoins qui peuvent en outre évoluer avec le temps. Pour répondre à cette question centrale, vous allez devoir prendre en compte l’ensemble des critères de choix d’un véhicule professionnel. L’un des choix principaux sera de savoir si vous souhaitez vous tourner vers le marché du neuf ou de l’occasion.
-Un véhicule d’occasion sera logique- ment moins cher mais en moins bon état. Sa durée de vie est plus courte, les possibilités de revente réduites et surtout il demandera plus d’entretien.
- Avantages du neuf, vous bénéficiez de la garantie constructeur et d’un plus large choix de véhicules et d’équipements.
- La motorisation est bien sûr un critère important et fonction du nombre de kilomètres effectués par an ou du poids en charge du véhicule. Mais, plus largement, c’est le niveau d’équipement du véhicule dans son ensemble qui doit être considéré. Options d’aides à la conduite, hayon élévateur, coffre réfrigéré... le véhicule doit être adapté à vos besoins, modulable et confortable.
 
POURQUOI ANTICIPER
L’ENTRETIEN ?

Après, il sera trop tard. Le futur entre- tien de votre véhicule de société doit être anticipé au moment de l’achat. C’est le meilleur moyen de le budgéter et ne pas se retrouver avec des frais imprévus. Si vous achetez votre véhicule par le biais d’un concessionnaire, vous pouvez bénéficier de contrats d’entretien spécialement conçus et donc adaptés aux professionnels. Ainsi, vous mini- misez vos dépenses et les contraintes associées à l’entretien d’un véhicule soumis, comme tous les véhicules professionnels, à un usage intensif.
Ce service dédié doit aussi vous éviter de perdre un temps précieux ou, pire, vous retrouver dans l’impossibilité de travailler. Les contrats de service proposés par les concessionnaires garantissent généralement :

- des plages horaires étendues des zones d’accueil dédiées
des diagnostics et réparations dans des délais raccourcis
des véhicules de remplacement si cela est nécessaire.
 

Rédigé le Vendredi 31 Juillet 2020 à 19:11 | Lu 9 fois