Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Zombillénium : l'animation réunionnaise à Cannes


Zombillénium sera présenté en Sélection Officielle, en avant-première mondiale, au 70ème Festival de Cannes, dans le cadre d'une séance spéciale enfants.


Zombillénium : l'animation réunionnaise à Cannes
Long métrage d'animation réalisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord et produit par Henri Magalon (Maybe Movies), Zombillenium est une comédie d’aventure adaptée des bandes dessinées du même nom d’Arthur De Pins éditées par Dupuis.
Pour ce deuxième long métrage accueilli dans le studio, Pipangai a pris en charge la majeure partie de l’animation.
 
Le festival d’Annecy a pour sa part annoncé lundi dernier que Zombillenium serait tout à la fois le film d'ouverture du festival le 12 juin prochain et en compétition. Ce double honneur est une première dans la longue histoire du festival. Le film sera aussi le seul à représenter la France en compétition cette année à Annecy.
 
Après Adama, nommé pour le César du meilleur film d'animation en 2016, ces sélections démontrent que nos studios se sont hissés en quelques années au niveau des plus grands.
Nous travaillons actuellement sur Funan, le peuple nouveau de Denis Do (Les films d’ici) et Croc Blanc réalisé par Alexandre Espigares (Superprod)
 
Soutenu par la Région Réunion au titre de l'aide à la production, Zombillenium est co-produit par deux personnalités de l'animation réunionnaise Azmina Goulamaly pour Pipangai Production et Arnauld Boulard pour Gao Shan Pictures.

L'histoire 
Dans le parc d’attractions d’épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues.
Non seulement, zombies, vampires, loups garous et autres démons sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable à jamais, mais en plus ils sont fatigués de leur job, fatigués de devoir divertir des humains consuméristes, voyeuristes et égoïstes, bref, fatigués de la vie de bureau en général, surtout quand celle-ci est partie pour durer une éternité... Jusqu'à l'arrivée d'Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement.
Francis, le Vampire qui dirige le Parc, n’a pas le choix : il doit le mordre pour préserver leur secret. Muté en drôle de monstre, séparé de sa fille Lucie, et coincé dans le parc, Hector broie du noir... Et s’il devenait finalement la nouvelle attraction phare de Zombillénium ?

Rédigé le Vendredi 28 Avril 2017 à 16:52 | Lu 121 fois


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter