Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

télénovela - Impardonnable : épisodes 100 - 114



EPISODE 100
 
Virginia veut savoir ce que Salma a dit à Verónica pour que celle-ci la laisse tranquille alors qu’elle était prête à l’envoyer en prison. En l’entendant, Jorge lui demande pourquoi Verónica ferait une telle chose et la jeune femme rétorque que sa cousine la hait même si son oncle la défend. Elle lui dit qu’il réalisera bientôt qui sont réellement Martín et Verónica. Pablo dit à Ana Perla que l’enfant qu’elle porte la rend belle et qu’elle lui fait le plus beau cadeau qu’une femme puisse faire à l’homme qu’elle aime. Alors que Botel dit à la jeune femme que sa guérison est miraculeuse et qu’elle est très forte, elle rétorque que c’est le propre des filles de la campagne. Salma souhaite discuter avec Jorge mais celui-ci déclare que rien ne le fera changer d’avis et qu’il ne peut lui pardonner son mensonge. Alors qu’elle précise qu’elle a menti par omission, il lui demande si elle cache autre chose. Doit-il s’attendre à une révélation encore plus forte ? Il lui dit qu’il n’a plus confiance en elle. Plus tard, Jorge regarde le contrat envoyé par M. Cepeda et déclare à Emiliano que les clauses ne leur sont pas favorables. De plus, M. Cepeda connaît des informations confidentielles ce qui signifie que quelqu’un les a trahis. Emiliano pense à Martín mais Jorge n’y croit pas car le jeune homme, tout comme Verónica, aurait tout à y perdre également. Pendant ce temps, Daniel fait savoir à Virginia qu’il lui a donné une copie de la vidéo et qu’il détient l’original. Ainsi, il la garde sous contrôle et peut lui faire faire ce qu’il veut. Pour le moment, il veut les clefs de la maison de Martín et plus d’argent sinon il vendra la vidéo à sa famille. Jorge fait remarquer à Emiliano que seuls Nicolas, Verónica et Virginia connaissaient l’information qui a fuité. Son fils répond que, malgré ce qu’a fait Virginia, il ne pense pas qu’elle soit capable de causer autant de tort à sa famille et pour Jorge, Verónica non plus. Ils pensent donc à Nicolas. Ce dernier avoue à Salma qu’il est tombé amoureux d’elle et qu’il serait prêt à la suivre n’importe où. Elle lui demande de ne pas lui manquer de respect puis lui dit de s’en aller. Ana Perla annonce à Pablo qu’ils doivent aller parler à son grand-père et se faire pardonner. Elle affirme que, lorsqu’il apprendra qu’ils sont mariés, il cessera de s’opposer à leur union. Magdalena et Botel proposent de l’y conduire et de prendre soin d’elle. Mariana est de retour avec la ferme intention de reconquérir Pablo mais sa mère ne comprend pas comment elle peut se rabaisser à ce point. Elle espère qu’elle ne va pas souffrir. Mariana rétorque que Pablo va revenir avec elle, de gré ou de force. Pendant ce temps, Jorge et Emiliano découvrent que la cargaison provenant de la mine de Martín et Botel n’est pas de l’or.


EPISODE 101
 
Jorge, Emiliano et Virginia sont stupéfaits quand un des ingénieurs leur apprend que la cargaison envoyée par Martín n’est pas de l’or. Virginia en profite pour leur rappeler qu’elle les avait prévenus que Verónica n’était qu’une arriviste. Elle s’en est pris à elle mais, maintenant, c’est leur tour. Emiliano déclare qu’ils doivent porter plainte pour se protéger. Jorge répond que Verónica et Martín vont devoir s’expliquer. De son côté, Ana Perla essaie de convaincre Pablo de la laisser aller voir son grand-père et lui assure qu’elle se battra pour leur amour et leur enfant. Botel et Magdalena lui demandent de leur faire confiance et lui promettent qu’ils prendront soin d’elle. Verónica raconte à Martín que c’est Daniel qui l’a appelée pour lui vendre des informations sur sa cousine et qu’il était convenu qu’ils se retrouvent dans un bar. C’est là qu’elle a surpris Virginia en train de lui remettre une grosse somme d’argent. Pendant ce temps, Blanquita est très heureuse de voir Arturo. Verónica est sous le choc quand Jorge lui dit qu’elle l’a déçu et qu’Emiliano les accuse, elle et Martín, d’avoir envoyé des informations confidentielles à M. Cepeda. Virginia en profite pour lui dire que son masque est tombé alors qu’elle voulait se faire passer pour la gentille et la traitait de menteuse. Verónica rétorque qu’elle en est pourtant bien une. Martín déclare que Verónica serait incapable de faire une chose pareille mais Jorge lui fait remarquer qu’il est lui-même loin d’être un modèle de vertu. Emiliano leur apprend que la cargaison qu’ils ont envoyée ne contenait pas d’or. Il ajoute qu’ils ont porté plainte et qu’ils risquent la prison. Polo est triste quand son père lui apprend qu’il part à Mexico et qu’il lui demande de dire à sa mère qu’il leur enverra de l’argent. Le petit garçon déclare que tout est de la faute de son grand-père et qu’il le déteste mais Joaquín lui conseille de ne pas nourrir de rancœur. Mariana dit à Pablo qu’elle veut regagner son amour mais Pablo rétorque qu’il aime Ana Perla. Mariana dit alors qu’elle veut qu’ils soient amis. Pour preuve, elle lui montre le chèque obtenu après avoir vendu une de ses peintures ainsi qu’un contrat très avantageux pour lui. Mais le jeune homme ne veut pas partir sans Ana Perla. Cette dernière arrive chez son grand-père pour se faire pardonner mais il demande à Manuel de la faire sortir car elle ne fait plus partie de la famille. Emiliano et Jorge croient toujours Verónica coupable et Virginia lui dit, qu’à présent, elle sait ce que cela fait de se sentir détestée par tout le monde. Verónica la prévient qu’elle va prouver que c’est elle qui est derrière tout ça. Le père Juan avertit Manuel que, s’il ne laisse pas Ana Perla parler à son grand-père, il le dénoncera à la police pour tentative d’assassinat sur sa sœur. Virginia annonce à M. Cepeda que l’or reçu par les Prado Castelo n’est pas authentique et qu’il devra payer cher pour cette information. Puis la jeune femme découvre que Salma est sa vraie mère.

EPISODE 102
 
Jorge demande aux policiers d’emmener Martín. En pleurs, Verónica assure à son mari qu’elle fera tout pour prouver son innocence. De son côté, quand Montserrat tente de faire comprendre à Salma que Virginia s’est mal comportée avec Mariana et qu’elle l’a forcée à mentir, Salma la fait sortir de chez elle. Pablo dit à sa mère qu’il ne veut plus rien avoir à faire avec Mariana mais Lucia répond que la jeune femme veut simplement l’aider. Elle lui demande de réfléchir car il pourrait offrir une vie meilleure à sa famille mais le jeune homme lui dit qu’il se débrouillera seul. Hors de lui, Manuel violente Ana Perla et lui dit qu’elle aurait mieux fait de mourir. Raymunda arrive et déclare que c’est à cause d’elle si Crescencio est mourant. Ce dernier, sur son lit de mort, fait jurer à sa fille de ne pas pardonner à Joaquín et de ne pas laisser Blanquita étudier à Mexico. Pendant ce temps, Virginia, furieuse, insulte Salma et lui demande quand elle comptait lui avouer qu’elle était sa mère. Elle lui dit qu’elle n’a pas idée à quel point elle a souffert avant d’arriver chez les Prado Castelo et qu’elle la déteste pour cela. Grâce à l’intervention du père Juan, Crescencio accepte de voir Ana Perla. En larmes, elle lui demande pardon et déclare qu’elle ne voulait pas lui faire de mal mais simplement être heureuse. Elle lui rappelle lui avoir dit qu’elle aimait Pablo et voulait l’épouser et lui apprend qu’ils se sont mariés. Manuel est stupéfait d’entendre cela. Crescencio répond que, si elle veut qu’il lui pardonne, elle doit lui jurer de quitter Pablo. La jeune fille lui dit qu’elle l’aime et le respecte mais qu’elle a déjà fait un serment et qu’elle fera passer son amour pour son enfant et pour Pablo avant tout ce qu’elle peut ressentir pour son grand-père. Crescencio lui demande de venir dans ses bras et lui dit qu’elle est devenue la femme forte qu’il voulait qu’elle soit. A partir de maintenant, elle pourra affronter n’importe quel obstacle. Il lui demande de lui pardonner et de prier pour lui. Manuel assiste à la scène, furieux, puis Crescencio meurt. Le procès de Martín a lieu. Alors que son avocate demande au juge de lui accorder l’assignation à résidence, Emiliano avertit que, si on le laisse sortir, il pourrait s’enfuir. Hors de lui, Manuel dit à Ana Perla qu’elle ne méritait pas le pardon de son grand-père et qu’elle n’aurait jamais dû naître. Il lui demande de partir car personne ne veut d’elle. La jeune fille répond qu’elle ne comptait pas rester de toute façon. Le juge décide d’envoyer Martín en prison et de faire saisir ses biens. De son côté, Raymunda, hystérique, accuse Ana Perla d’avoir causé la mort de son grand-père et menace de la frapper. Le père Juan déclare qu’il ne laissera personne lui faire de mal et que la jeune fille a simplement écouté son cœur. Il dit à Raymunda qu’il comprend que le chagrin l’aveugle mais qu’il espère qu’elle va réfléchir. Quand Joaquín arrive, Raymunda lui demande de partir. Il lui dit qu’il comprend qu’elle souffre mais qu’il ne la laissera pas se comporter comme une petite fille. Si elle veut, elle peut aller vivre dans la maison de son père mais, lui, restera auprès de ses enfants. Pendant ce temps, Martín entre en prison.


EPISODE 103
 
Verónica découvre sur une vidéo que Virginia s’est absentée de la maison des Prado Castelo pendant le lapse de temps où Matilde est morte. Il lui manque une preuve matérielle et elle est bien décidée à la trouver. Salma tente de faire comprendre à Virginia pourquoi elle a dû lui cacher qu’elle était sa mère mais la jeune femme ne veut rien entendre et déclare qu’elle la déteste et ne l’appellera jamais maman. Salma admet qu’elle a commis une erreur qu’elle est en train de payer. Elle lui rappelle cependant que, depuis qu’elle a été adoptée, elle l’a toujours aimée, protégée et même couverte pour la mort de Matilde. Virginia lui demande si elle la menace mais Salma souhaite simplement lui prouver que l’amour d’une mère est sans limite. De son côté, Martín est inquiet quand il tombe sur Aarón. Ce dernier le prévient que ce n’est pas à lui qu’il fera du mal mais à Magdalena et Verónica pour l’avoir envoyé en prison. Martín lui rappelle qu’il est ici à cause de ses crimes. En larmes, Ana Perla raconte à Pablo que son grand-père est mort dans ses bras et qu’il voulait la faire jurer de le quitter. Quand Pablo lui demande ce qu’elle a répondu, Ana Perla explique qu’elle s’est battue pour leur amour et que son grand-père a fini par lui pardonner. Julio pense que Pablo a laissé tomber Ana Perla et propose à la jeune femme de vivre avec lui, en tout bien tout honneur, jusqu’à ce qu’elle apprenne à l’aimer. Mais Ana Perla répond qu’elle ne peut pas car Pablo l’attend. Elle lui déclare qu’un jour, une femme l’aimera comme il le mérite. Manuel force ses pleurs et incite les autres à demander le départ d’Ana Perla en disant qu’elle a causé la mort de son grand-père. Le père Juan lui fait remarquer que c’est faux et lui demande de se comporter convenablement. Raymunda finit par se rendre compte que Polo est parti et Joaquín lui dit, qu’à force de refuser de l’écouter, c’est tout ce qu’elle a obtenu. En larmes, Raymunda lui demande de l’aider à chercher le petit garçon. Daniel propose à Virginia d’acheter un terrain pour construite une maison de retraite car, d’après lui, cela peut rapporter beaucoup d’argent. La jeune femme accepte. Ana Perla annonce au père Juan qu’elle quitte le village pour toujours mais précise que c’est l’endroit où elle voudra être enterrée. Pendant ce temps, une infirmière apprend à Verónica que, le jour où Virginia est sortie de l’hôpital, elle y est revenue deux heures plus tard. Alors qu’Ana Perla vient se recueillir devant le cercueil de son grand-père, Manuel s’approche par derrière, un couteau à la main.


EPISODE 104
 
Quand Ana Perla se rend compte que Manuel veut l’attaquer, elle le supplie de ne pas lui faire de mal mais son frère se met à la poursuivre. Aarón incite deux prisonniers à attaquer Martín. Alors que celui-ci se défend, les autres l’accusent de les avoir provoqués. Les gardiens disent à Martín que cela ne jouera pas en sa faveur lors du procès même si le jeune homme assure qu’il n’a fait que se défendre. Verónica dit à Virginia qu’elle sait que c’est elle qui a donné les informations à M. Cepeda et lui précise qu’elle a oublié un petit détail : à cette heure-là, elle rendait visite à Aarón et n’avait accès à aucun ordinateur. Virginia est inquiète. Quand Verónica va voir Martín en prison, Aarón lui apprend que son mari est à l’isolement. Il en profite pour lui faire savoir qu’ils partagent la même cellule et que, si elle veut que tout se passe bien, elle devra lui donner tout ce qu’il veut. Le père Juan demande à Manuel ce qu’il a fait à Ana Perla. Il le menace d’aller trouver la police s’il ne parle pas. Hors de lui, le jeune homme répond qu’il en a assez de ses menaces et qu’il n’a rien à voir avec la disparition de sa sœur. Il ajoute que, si le prêtre continue, il lui reprendra le terrain où se trouve son église car il lui appartient désormais. Quand Ana Perla surprend une conversation entre Pablo et Mariana où il est question de réaliser leurs rêves aux Etats-Unis, elle croit qu’ils sont à nouveau ensemble. Raymunda et Joaquín retrouvent Polo et sa maman lui demande pardon. Elle lui avoue qu’à force de s’obstiner, elle ne s’est pas rendu compte qu’il souffrait et lui promet que les choses vont changer et que sa famille passera avant tout. Virginia apprend à Jorge que Manuel est disposé à leur vendre l’or qu’il leur faut, un peu plus cher que Martín. Son oncle lui dit qu’elle a bien négocié et qu’il se rend compte qu’il devrait lui faire plus confiance qu’à Verónica. De son côté, cette dernière offre beaucoup d’argent à Juancho pour qu’il trouve Remigio sans que Manuel ne soit au courant. Ana Perla lit dans un journal que Pablo et Mariana sont allés se marier à New York. L’avocate de Martín lui apprend qu’Emiliano a apporté une nouvelle preuve contre lui et que le juge a avancé le procès. Si Verónica ne peut pas prouver son innocence, il sera condamné à dix ans de prison. Verónica et Botel retrouvent l’or volé par Manuel. Ce dernier apprend à Virginia qu’il ne va finalement rien lui vendre. Le juge est sur le point de prononcer la condamnation de Martín quand Verónica arrive et déclare détenir la preuve de l’innocence de son mari car l’or lui a été volé.


EPISODE 105
 
Verónica arrive au tribunal et déclare au juge qu’elle peut prouver que deux personnes à Mina Escondida ont volé l’or de Martín et l’ont remplacé par de faux lingots. Le juge demande une suspension. Verónica annonce à Jorge qu’elle a récupéré l’or et qu’elle va le lui remettre en mains propres. Il pourra alors le vérifier en sa présence. Virginia déclare à Manuel qu’il n’aurait pas dû lui promettre de l’or s’il n’avait pas l’intention de lui en vendre car elle en avait déjà parlé à son oncle. Manuel lui fait remarquer qu’ils n’avaient rien signé et ajoute qu’il ne veut pas vendre pour si peu d’argent. Mais quand Emiliano demande à Virginia d’annuler l’achat de l’or car ils ont retrouvé celui de Martín, qui avait été dérobé par deux mineurs, elle comprend que Manuel est impliqué. Salma dit à Nicolas qu’ils ne devraient plus se voir et lui annonce qu’elle va partir loin mais toute seule. Pablo fait comprendre à Mariana qu’il a accepté sa proposition pour des raisons financières mais qu’elle ne sera rien d’autre que son agent. Il précise qu’il ne laissera pas tomber Martín et que, lorsqu’il aura gagné assez, il rentrera travailler avec lui. Le père Juan annonce à Raymunda que ni Ana Perla ni Pablo n’étaient à l’enterrement de Crescencio. Il explique qu’il a trouvé des objets éparpillés dans l’église et que personne n’a vu la jeune fille depuis un moment. Il lui apprend également qu’il a marié Ana Perla et Pablo et que Crescencio a pardonné à sa petite-fille. Martín est remis en liberté et Verónica fait tout pour lui montrer combien elle l’aime. En voyant Nicolas faire ses valises, Emiliano lui demande des explications. Ce dernier répond qu’il va suivre la femme qu’il aime même si celle-ci ne veut plus entendre parler de lui. Emiliano lui demande de qui il s’agit et Nicolas avoue qu’il parle de Salma. Cette dernière déclare à Jorge que les êtres qu’elle a le plus aimés sont devenus ses pires juges et qu’elle s’en va pour ne plus leur faire de mal. Elle avoue aussi qu’il doit se méfier de Virginia. Elle précise qu’elle ne le dit pas parce que celle-ci l’a repoussée mais pour de bonnes raisons. L’ambition de Virginia étant justement sans limite, elle devient la maîtresse de Manuel et ils s’allient contre Martín et Verónica. Joaquín et Raymunda exigent que Manuel leur dise ce qu’il a fait à Ana Perla pour qu’elle disparaisse mais il répond qu’il n’a rien à voir avec ça. Il leur demande de partir et précise que son grand-père lui a tout légué. Raymunda ne le croit pas car elle sait que son père voulait faire des parts égales. Martín dit à Jorge, qu’en affaires, il a toujours été un homme de parole. Verónica explique que le mail adressé à M. Cepeda a été envoyé depuis son bureau pendant qu’elle était avec son père en prison, d’où elle ne pouvait communiquer avec l’extérieur. Elle dit à son oncle qu’elle lui est très reconnaissante pour tout mais qu’il l’a déçue.
 

EPISODE 106
 
Verónica explique à Jorge qu’elle n’en a jamais voulu à son argent et qu’elle l’aimera toujours mais elle est blessée qu’ils l’aient à nouveau jugée sans lui laisser une chance de se défendre. Pour elle, une famille ne se comporte pas comme cela. Emiliano accuse toujours Verónica de les avoir trahis. Quand M. Cepeda arrive, la jeune femme exige qu’il donne le nom de son complice. Il refuse mais elle le menace de l’assigner pour vol d’information ou complicité et déclare que, vu les sommes d’argent en jeu, il risque de passer du temps en prison. Alors que M. Cepeda dit lâchement à Jorge qu’il est prêt à accepter le contrat initial, ce dernier rétorque qu’il ne veut plus faire affaire avec lui. Emiliano annonce à Virginia que Verónica a prouvé son innocence et a sauvé leur entreprise. Hors d’elle, Virginia dit à Manuel qu’il doit l’aider à faire tomber sa cousine. Jorge demande pardon à sa nièce et lui dit combien il est désolé. Elle assure qu’elle l’aime et lui sera toujours reconnaissante mais, pour le moment, elle souffre encore et ne peut lui pardonner. Quand M. Restina dit à Pablo qu’il aime son tableau représentant une très belle jeune fille, le jeune homme répond fièrement qu’il s’agit de sa femme. Mariana est furieuse mais prend sur elle et lui demande si c’est vrai. Pablo explique qu’ils sont mariés devant Dieu. Emiliano propose à Claudia de sortir avec lui, en tout bien tout honneur, mais précise, qu’étant tous deux célibataires, cela pourrait aboutir à une relation amoureuse. Claudia accepte. Blanquita avoue à son père qu’elle est amoureuse. Joaquín lui dit qu’à son âge il est normal de vouloir satisfaire la personne que l’on aime mais il lui conseille de mieux le connaître avant d’avoir des relations intimes. La jeune fille répond qu’elle ne veut pas qu’il lui arrive la même chose qu’à sa cousine et qu’elle souhaite d’abord finir ses études et travailler avant d’avoir des enfants. Joaquín lui dit qu’il l’a bien élevée et lui donne sa bénédiction pour sortir avec Arturo. Verónica propose à Daniel autant d’argent qu’il voudra contre des preuves permettant de démasquer Virginia. Il confirme qu’il en détient assez pour l’envoyer en prison pendant très longtemps mais il veut que Verónica vienne seule, sans en parler à Martín. Manuel avoue au père Juan qu’il a assassiné son grand-père et fait semblant de se repentir pour obtenir l’absolution. Aarón sort de prison car personne n’a témoigné contre lui pour le meurtre de son frère. Le détective engagé par Jorge lui explique que la mère de Salma était malade et qu’un cousin éloigné a profité de la situation pour lui acheter sa fille. Elle a accepté mais a repris son enfant quelques années plus tard. Sous le choc, Virginia s’évanouit.

 

EPISODE 107
 
Verónica dit à Martín que, pour pouvoir l’aimer et être en paix, elle doit prouver que Virginia leur a fait du mal et qu’elle a assassiné Matilde. Quand Martín lui demande comment elle compte s’y prendre, la jeune femme répond qu’il le saura bientôt et qu’il doit lui faire confiance. Botel et Magdalena annoncent à Verónica et Martín qu’ils vont se marier sans attendre. Alors que Jorge et Emiliano conseillent à Virginia de rester tranquille, elle rétorque que, ce qui la calmerait, serait de savoir qu’ils poursuivent Verónica en justice pour tout le mal fait à l’entreprise. Emiliano répond que sa cousine a bien prouvé qu’elle n’avait pas envoyé d’information confidentielle. Jorge demande alors à Virginia d’être honnête : n’a-t-elle rien à voir avec cette histoire ? Car Verónica ne cesse de l’accuser. Virginia pleure et rétorque qu’il ne la croit jamais et qu’il ne l’aime pas alors qu’elle est la fille de sa femme. Son oncle lui rappelle qu’elle a rejeté Salma et qu’elle ne peut pas clamer qu’elle est sa fille quand cela l’arrange. Elle lui rappelle que lui non plus n’a pas pardonné à Salma. Alors que Jorge souhaite qu’elle se calme, Virginia lui demande de jurer d’arrêter de douter d’elle. Il accepte mais elle-même devra changer pour qu’il puisse avoir confiance. Raymunda finit par accepter de laisser Blanquita partir étudier à Mexico à condition que ce soit elle qui l’accompagne pour faire la connaissance d’Arturo. Emiliano révèle à son père que Nicolas pourrait bien être le complice de M. Cepeda et qu’il court après Salma. Jorge avoue avoir été sidéré par cette histoire. Il se demande s’il a fait ce qu’il fallait car sa famille est brisée. Pire encore, il n’est plus sûr qu’aucun d’entre eux ne l’ait vraiment aimé. Emiliano lui promet de l’aider à surmonter tout cela. Hypocrite, Virginia lui déclare qu’elle voit qu’il doute de son amour et qu’elle va partir pour toujours. Jorge lui demande de rester et lui répète qu’il souhaite repartir sur de bonnes bases et sans mensonge. Virginia lui fait croire qu’il est ce qu’elle a de plus précieux. De son côté, Ana Perla travaille pour une femme qui l’exploite, la maltraite et menace de l’accuser de vol si elle s’en va. Pendant ce temps, Manuel tue Remigio. Verónica et Martín sont sous le choc quand maître Espinoza leur apprend qu’Aarón est sorti de prison à cause d’un vice de procédure. Verónica est inquiète pour sa mère. Alors que tout semblait aller pour le mieux, son père est à nouveau libre. Martín lui promet qu’il ne le laissera pas leur faire de mal. Verónica annonce à son oncle qu’elle quitte l’entreprise et qu’elle ne reviendra pas avant d’avoir trouvé qui a divulgué l’information confidentielle qu’ils lui ont si durement reproché d’avoir transmise.
 

EPISODE 108
 
Jorge apprend à Verónica que M. Mayarme a annulé leur contrat. La jeune femme lui dit que rien n’arrive par hasard. Elle doute que quiconque s’intéresse à leur collection après tout ce qui leur est arrivé. C’est alors que Rebeca fait son entrée et annonce que sa famille, et elle en particulier, s’y intéresse. De son côté, quand Pablo exige que Manuel lui dise où est sa femme, ce dernier se rappelle que son grand-père a laissé une part d’héritage à celui qui épouserait sa petite-fille. Furieux, il répond qu’il ne sait rien et lui demande de chercher ailleurs. Daniel raconte à Virginia son plan pour se débarrasser de Verónica. La jeune femme est heureuse et trouve que cela sonne comme une douce musique à ses oreilles car elle ne désire qu’une chose : ne plus trouver sa cousine sur son chemin. Ana Perla est maltraitée par sa patronne alors, quand elle voit la porte ouverte, elle s’enfuit en courant. Pablo dit au père Juan que Manuel n’a rien voulu dire sur sa sœur mais qu’il est sûr qu’il lui a fait du mal. Arrive alors Aldo qui leur explique qu’il est détective et que Martín lui a demandé de retrouver Ana Perla. Le père Juan révèle qu’il l’a vue pour la dernière fois devant le cercueil de Crescencio. Il l’a laissé un moment et, quand il est revenu, elle n’était plus là et des objets étaient éparpillés sur le sol. Il s’est donc dit que quelque chose était arrivé car elle ne serait jamais partie avant l’enterrement de son grand-père. Jorge demande pardon à Martín pour avoir douté de son honnêteté et lui demande de faire en sorte que Verónica lui pardonne. Il explique qu’il a déjà perdu sa femme et qu’il ne veut pas perdre sa nièce. Une fois que tout sera terminé, il assure qu’ils formeront une famille et qu’il le considèrera comme un fils, ce qu’il aurait dû faire dès le début. Martín est touché et répond que Verónica l’aime beaucoup, qu’elle a bon cœur et finira par lui pardonner. Arturo apprend à Blanquita qu’Ana Perla est au marché et que la femme pour qui elle travaillait l’accuse d’avoir volé de l’argent. Ils doivent donc la retrouver. Blanquita assure que sa cousine n’est pas une voleuse. Rebeca dit à Verónica qu’elle admire son talent et qu’elle est sûre qu’elles vont bien s’entendre. Elle ne cache pas non plus son admiration pour Martín qu’elle trouve très attirant. Quand Verónica lui répond que c’est l’une des raisons pour lesquelles elle l’a épousé, Rebeca se force à sourire. Manuel annonce à Joaquín qu’il lui laisse une journée pour quitter la maison qui lui appartient désormais. Il a des documents signés par son grand-père pour le prouver. En larmes, Ana Perla dit à Blanquita que Pablo s’est moqué d’elle à nouveau et qu’il est parti avec Mariana. Arturo trouve cela étrange car Pablo l’adore. Blanquita lui conseille de lui parler, ne serait-ce que pour l’insulter mais sa cousine ne veut plus le voir. Verónica annonce à Magdalena et Botel qu’Aarón est sorti de prison et Magdalena est inquiète.
 
EPISODE 109
 
Magdalena s’affole quand elle apprend qu’Aarón est en liberté. Botel assure qu’il la protègera et que, les hommes comme son ex-mari finissant toujours par récidiver, il retournera vite en prison. Alors que Verónica dit à Martín qu’elle a quelque chose à faire, celui-ci répond qu’il la respecte et lui fait confiance mais qu’il n’aime pas la savoir seule dehors alors qu’Aarón est libre. Il lui demande de lui dire au moins qui elle va voir. Sa femme lui assure qu’elle rentrera vite et lui racontera tout et qu’alors rien ni personne ne pourra les séparer. Martín déclare qu’il va l’aimer au-delà de la mort. Hors de lui et en pleurs, Julio menace de tuer Pablo en l’accusant de lui avoir volé Ana Perla. Pablo sait qu’il n’est pas un assassin et déclare qu’il ne lui a rien pris étant donné qu’Ana Perla ne l’aime pas. Il lui conseille de l’aider à la chercher car il craint que Manuel lui ait fait du mal. Verónica retrouve Daniel qui lui remet des lettres et photos prouvant que Virginia était la maîtresse de Demetrio ainsi qu’un enregistrement où elle dit du mal de sa famille. Alors que Verónica déclare qu’il lui manque la preuve qu’elle a tué Matilde, Daniel répond qu’elle l’obtiendra de la bouche de Virginia mais que, pour cela, il faudra être cachée et l’enregistrer sur son téléphone. Pendant le dîner, Rebeca n’a d’yeux que pour Martín et ne cesse de faire des allusions. Le jeune homme finit par dire qu’il aime Verónica et n’a aucune intention de lui être infidèle. Rebeca répond qu’il lui plaît mais qu’elle n’est pas une voleuse de mari et qu’ils seront donc amis et collègues. Raymunda n’arrive pas à croire que Manuel leur prenne, par simple méchanceté, la maison que Joaquín a achetée grâce à tant d’efforts. Quand Polo lui demande pourquoi son oncle est si méchant, Raymunda rétorque que son père et elle ont dû se tromper dans leur manière de l’éduquer. Pendant ce temps, Verónica enregistre Virginia demander à Daniel s’il a peur qu’elle le tue comme elle a tué Matilde. De son côté, Jorge déclare à Emiliano qu’il est sa seule raison de vivre et ce qu’il a de plus précieux. Emiliano est heureux de savoir combien il compte pour son père. Jorge lui dit qu’il peut parfois être difficile de dire aux gens qu’on aime combien on les aime. Conformément au plan de Daniel et de Virginia, une femme enlève Verónica dans une camionnette. Elles se battent, le véhicule fait quelques tonneaux puis explose. Magdalena dit à Botel qu’elle ressent une angoisse et Martín déclare que Verónica n’est toujours pas rentrée et qu’il est sur le point de devenir fou. Raymunda déclare à Joaquín qu’elle remercie Dieu d’avoir un mari comme lui et lui demande pardon pour ne pas avoir voulu voir la vérité. Emiliano avoue à son père que Rebeca lui plaît mais qu’elle n’a d’yeux que pour Martín. Jorge rétorque que celui-ci aime Verónica et qu’ils ne vont pas se séparer. Alors, si Rebeca lui plaît, il doit tenter sa chance. Martín et Magdalena sont sous le choc quand un policier leur apprend que la camionnette où se trouvait Verónica a explosé.


EPISODE 110
 
Martín est effondré quand il apprend que Verónica était déjà morte lorsque la police est arrivée. Magdalena s’évanouit. De son côté, Pablo remercie Julio d’avoir accepté de l’aider à retrouver Ana Perla. Malgré leurs différends, il reste persuadé qu’il est quelqu’un de bien. Julio lui fait remarquer que c’est lui qui a provoqué leurs disputes en faisant du mal à la femme qu’il aime. Pablo lui dit qu’il a raison et qu’il peut le remercier de son sacrifice en la rendant heureuse. Quand Jorge demande à Virginia ce qu’elle faisait si tard dehors et pourquoi ses chaussures sont pleines de boue, la jeune femme élude la question. Puis il lui demande si elle sait que sa mère est partie avec Nicolas. Folle de rage, Virginia rétorque que Salma, qui se targuait d’être un modèle de vertu, est en fait tout le contraire. Alors que Jorge lui demande de la respecter, la jeune femme répond qu’elle lui fait honte et qu’elle la méprise. Pendant ce temps, Martín insiste pour voir le cadavre de Verónica mais on lui apprend qu’elle est méconnaissable car son corps est calciné. Mariana vient annoncer à Pablo que, grâce à elle, il pourra rester deux ans à New York et étudier dans la meilleure école d’art. Le jeune homme déclare qu’il acceptera quand il aura retrouvé Ana Perla et seulement si M. Restina peut obtenir un permis de séjour pour elle aussi. Agacée, Mariana lui fait remarquer qu’Ana Perla serait perdue dans une si grande ville et qu’elle deviendrait un obstacle pour lui. Hors de lui, Julio intervient et lui dit qu’elle n’a pas le droit de parler comme ça d’une femme comme Ana Perla, qui est loin d’être ignorante même si elle vient de la campagne. Il ajoute qu’elle devrait avoir honte de vouloir séduire un homme qui ne l’aime pas et qui est marié. Alors que Mariana veut le gifler, Pablo lui demande de ne plus jamais prendre de haut la femme qu’il aime et Lucia ajoute qu’elle ne doit pas être dédaigneuse. Julio fait savoir à Pablo qu’il ne se comportera pas comme Mariana mais que, si Ana Perla ne veut plus de son mari, il fera tout pour la conquérir. Lucia demande à Mariana d’arrêter de courir après un amour qui ne lui est pas destiné car son fils ne l’aime pas et a épousé une femme qui attend leur enfant. Elle lui fait comprendre qu’elle a perdu Pablo. Mais Mariana rétorque qu’elle va gagner son amour même si cela doit être la dernière chose qu’elle fera. Martín va chez les Prado Castelo pour leur annoncer la mort de Verónica. Jorge et Emiliano sont dévastés par la douleur, Virginia joue la comédie. Quand Pablo annonce à Martín que le cercueil vient d’arriver, ce dernier répond qu’il ne peut plus supporter de souffrir autant. Pablo lui dit que la vie doit continuer mais Martín répond que la sienne est finie.
 

EPISODE 111
 
Rebeca est sous le choc quand elle apprend que Verónica est morte dans un accident. La famille Prado Castelo, Martín et Magdalena pleurent devant le cercueil de la jeune femme, Virginia fait semblant. Pendant ce temps, Manuel avertit Juancho qu’ils seront virés s’ils ne trouvent pas plus d’or mais Juancho lui indique que sa mine est épuisée. Ana Perla trouve un travail de vendeuse de fleurs sur le marché et déclare à Blanquita et Arturo qu’elle va pouvoir payer sa part du loyer. Emiliano et Jorge sont terriblement tristes d’avoir perdu Verónica et se sentent coupables de l’avoir jugée alors qu’elle n’avait rien fait. Ils regrettent de ne pas s’être réconciliés avec elle. Aarón apprend la mort de sa fille dans le journal et regrette de ne pas l’avoir tuée lui-même. Ana Perla dit à Blanquita qu’elle va écrire une lettre à Pablo pour lui dire tout ce qu’elle ressent puis elle disparaîtra de sa vie. Hypocrite, Manuel vient présenter ses condoléances à Martín mais le jeune homme, aidé d’Emiliano, lui demande de partir car il est certain qu’il vient juste se moquer de leur chagrin. Le père Juan lui conseille de s’en aller et de respecter la douleur des autres. Plusieurs hommes du village annoncent à Manuel qu’ils vont le raccompagner pour être sûrs qu’il ne reviendra pas causer d’ennuis. De son côté, Montserrat demande à Mariana d’arrêter de se rabaisser devant Pablo et lui dit qu’il y a d’autres beaux jeunes hommes qui lui correspondraient mieux. En larmes, Mariana déclare ne pas supporter que Pablo l’ait quitté pour une campagnarde et affirme qu’elle va le lui reprendre pour ensuite le quitter. Virginia dit à Manuel qu’elle a beaucoup aimé la façon dont il a présenté ses condoléances à Martín. Elle ajoute que ce dernier va se retrouver tout seul et que ce n’est que le début. Emiliano explique à Rebeca qu’il aimait Verónica même si cela n’a jamais été réciproque. Il maudit Martín pour s’être trouvé sur son chemin et Virginia pour l’avoir tant fait souffrir. Aarón dit à Virginia qu’il sait qu’elle a tué Matilde et organisé l’accident qui a causé la mort de Verónica. La jeune femme est sous le choc mais se contient et déclare être certaine qu’il n’a aucune preuve. Aarón lui répond qu’il n’a rien pour la mort de sa fille mais qu’il peut prouver celle de Matilde. Il lui montre la vidéo et demande une grosse somme d’argent. Tant que son amant et elle le paieront, ils n’auront aucun problème, dans le cas contraire, il révèlera tout à Martín et Jorge. Dévastée, Magdalena dit à Botel qu’elle ne veut plus vivre sans sa fille. Ce dernier lui demande de surmonter cela pour lui car il l’aime et a besoin d’elle. Martín se remémore les moments heureux passés avec Verónica puis, hors de lui, il se met à jeter ce qui lui tombe sous la main et pleure.


EPISODE 112
 
Quand Virginia prévient Aarón que ce sera sa parole contre la sienne, ce dernier précise que, s’il montre la vidéo à Martín ou à son oncle, ils enquêteront forcément sur la mort de Verónica. Il vaut donc mieux qu’elle lui donne l’argent, sinon il la dénoncera. Alors qu’Ana Perla est sur le point de laisser une lettre sur le pas de la porte de Pablo, celui-ci sort. Il est fou de joie de la voir. Furieuse, elle le gifle et déclare qu’elle sait qu’il est allé à New York se marier avec Mariana. Quand il répond qu’il les aime, elle et le bébé, Ana Perla maintient qu’elle a lu dans le journal qu’il partait se marier à New York. Il explique alors que Mariana a menti et qu’elle est la seule femme qu’il a épousée. La jeune femme répond qu’il se laisse toujours avoir par Mariana et que, s’il veut qu’elle lui pardonne, il doit prouver qu’il est digne d’être le père de son enfant. Virginia annonce à Daniel qu’ils doivent payer Aarón ou ce dernier les dénoncera. Le jeune homme rétorque qu’elle seule a assassiné Matilde et que c’est son problème. De plus, il n’a pas d’argent et lui conseille d’aller voir ailleurs. Raymunda déclare à Manuel qu’elle doute que Crescencio lui ait tout légué et elle exige de voir le testament. Le jeune homme répond qu’il n’a rien à lui montrer et Raymunda le prévient qu’elle demandera de l’aide à Martín ou à Botel. L’argent ne l’intéresse pas mais si son père a légué quelque chose à ses enfants, elle ne le laissera pas le leur voler. Aarón fait semblant de se lamenter de la perte de leur fille devant Magdalena puis essaie de la violer. Magdalena lui demande de la tuer car au moins elle retrouvera sa fille. Ils luttent et Aarón la frappe à la tête. Elle s’évanouit. Pablo dit à sa mère qu’à cause de Mariana, Ana Perla ne veut plus entendre parler de lui mais il va lui prouver qu’il est l’homme qu’il lui faut et fera payer à Mariana le mal qu’elle a fait. Il commence sa vengeance en faisant croire à cette dernière qu’il ira à New York avec elle et qu’ils pourront à nouveau être ensemble. Pendant que Botel délivre Magdalena, Aarón lui tire dessus et le blesse. Joaquín annonce à Rebeca et Emiliano que Martín veut s’enterrer dans la mine et qu’il empêche les mineurs de travailler. Rebeca dit à Emiliano qu’ils doivent le convaincre de renoncer à se tuer. Virginia demande à Jorge qui va hériter la part de la mine de Verónica. Ce dernier s’énerve et la jeune femme joue les innocentes en déclarant qu’elle veut simplement savoir comment ces choses-là fonctionnent. Il lui explique que tout reviendra à Martín. Emiliano dit à Martín que, s’il veut que Verónica soit heureuse là où elle est, il doit continuer à vivre. Puis il déclare que s’il ne sort pas de la mine, il restera avec lui. Martín sort de la mine pour dénoncer Manuel pour le vol d’or et ce dernier est arrêté par la police. De son côté, Virginia se fige quand elle découvre Aarón face à elle.


EPISODE 113
 
Virginia se sent piégée par Aarón et lui dit qu’elle a pris un chèque sans l’autorisation de son oncle. Elle le libellera à son nom et il devra prendre le risque de l’encaisser. Aarón lui assure qu’il le prendra. Alors que Virginia espère qu’après cela il la laissera tranquille, Aarón répond ce n’est que le début. La jeune femme prévient Chucho que, s’il ne veut pas de problèmes, il ne doit parler de la visite d’Aarón ni à son oncle ni à Emiliano. Manuel est arrêté par la police et accusé du vol de l’or de Martín. Pendant ce temps, Magdalena apprend que Botel a survécu mais qu’il restera paralysé. Jorge lui demande d’être forte car Botel va avoir besoin d’elle. Il explique que les avocats de sa société vont prendre en charge sa plainte contre Aarón. Magdalena le remercie de son soutien même si elle ne croit pas qu’Aarón s’arrêtera avant de l’avoir tuée. Quand Pablo apprend que Julio va vivre avec Ana Perla, il devient jaloux et lui fait des reproches. La jeune fille rétorque qu’elle n’a pas à se justifier. Elle ajoute qu’elle sait par expérience que, pour former une famille, l’homme comme la femme doivent être prêts à s’engager et, lui, ne l’est pas. C’est pour cela qu’elle ne veut plus le voir. Alors qu’il l’embrasse, Ana Perla le gifle et le prévient que, pour le bien de son bébé, elle va accepter la proposition de Julio. Pablo déclare que ce bébé est à lui et qu’il va le prouver. Rebeca dit à Martín que, pour Verónica, ils doivent continuer à préparer sa collection. Elle indique qu’elle sera toujours là en cas de besoin. Emiliano ajoute que lui, plus que n’importe qui, sait ce qu’il ressent car il aimait aussi Verónica. Aarón fait semblant d’être aveugle et se rend dans une banque pour encaisser le chèque donné par Virginia. Pablo prévient Ana Perla que Verónica est morte dans un accident. Martín montre un document avec les empreintes de Manuel pour prouver qu’il a volé son or. Mais Juancho se présente pour déclarer que Manuel a laissé ses empreintes sans le vouloir quand Martín a voulu le frapper. Le jeune homme l’avertit qu’avec ses mensonges il est en train de protéger un criminel. Le procureur se rend compte qu’il ment et lui demande de partir avant de finir en prison. Manuel est remis en liberté mais l’enquête continue et il n’a pas le droit de quitter le village. Martín le prévient qu’il va prouver sa culpabilité et l’envoyer en prison une bonne fois pour toutes, même s’il doit y passer sa vie. Blanquita déclare à Arturo que Chelas lui a dit quelque chose qui l’intrigue et elle aimerait savoir ce qu’il lui cache. Nerveux, Arturo ne veut pas parler du passé car cela lui fait du mal et il en a honte. Botel pleure quand il apprend qu’il ne pourra plus jamais marcher et Magdalena tente de le calmer. Jorge est sous le choc quand on lui révèle que son compte bancaire a été vidé.


EPISODE 114
 
Claudia a l’impression qu’Emiliano n’a pas aimé qu’elle dise qu’il lui manquait. Il lui explique qu’il était perdu mais il se rend compte qu’il est bien à ses côtés et aimerait qu’ils se donnent une chance. Ils s’embrassent. Mariana montre à Ana Perla un acte de mariage falsifié pour lui prouver que Pablo est son mari et qu’il n’a fait que jouer avec elle. La jeune femme rétorque qu’elle doit aimer les hommes faibles et sans caractère. Elle lui lance que, malgré tout son argent, elle s’abaisse à accepter l’homme dont une campagnarde n’a pas voulu et qu’elle peut bien l’emmener où ça lui chante. Jorge annonce à Virginia qu’on lui a volé un chèque et que, ce jour-là, seules Rita et elle étaient présentes. Virginia, inquiète, ne montre rien et lui demande s’il la croit coupable. Jorge ne l’accuse pas mais veut vérifier s’il peut lui faire confiance. Arturo avoue à Blanquita qu’il a dû voler quand sa mère était très malade mais la jeune fille répond que ce n’est pas une excuse et qu’elle a honte de lui. Virginia dit à Jorge qu’elle est certaine que Rita a volé le chèque mais cette dernière déclare qu’elle serait incapable de le faire. Alors que Jorge les soupçonne toutes les deux, Virginia, hypocrite, lui demande s’il va se méfier d’elle comme il l’a fait avec Verónica. Jorge reconnaît qu’il a déjà commis cette erreur et ne veut pas recommencer. Il licencie Rita mais lui demande de rester dans les parages car la police va mener une enquête. Arturo dit à Chelas qu’il ne veut pas que Blanquita sache quel enfer il lui a fait vivre durant son enfance. Ce dernier promet de ne rien dire tant qu’il fera tout ce qu’il lui demande. Pendant ce temps, Verónica revient à elle et Daniel se rend compte qu’elle a perdu la mémoire. Il lui fait croire qu’elle s’appelle Victoria et qu’elle est une junkie en désintoxication. Lui se fait passer pour Dante Jiménez et se dit qu’il sera plus facile de se débarrasser d’elle de cette manière. Rebeca déclare à Martín qu’elle comprend et respecte sa douleur mais si, plus tard, il est à nouveau prêt à aimer, elle sera là car elle a eu un coup de foudre pour lui. Martín lui répond sincèrement qu’il ne veut pas lui faire de mal et lui demande de ne pas se faire d’illusions car il aimera toujours Verónica. Arturo demande à Blanquita de lui pardonner d’avoir été un voleur. Elle répond que tout le monde commet des erreurs et que ce n’est pas entièrement de sa faute puis lui pardonne. Pablo jure à Ana Perla sur la Vierge qu’elle est la seule femme qu’il a épousée mais il se rend compte qu’elle n’est pas prête à se battre pour leur amour. Si elle ne veut plus de lui, alors il ne va pas continuer à s’humilier. Il ajoute que, si elle voulait un homme mûr, il vient de lui en donner une première preuve. Salma et Nicolas sont de retour et le jeune homme explique à Jorge qu’entre eux, il n’y a que de l’amitié et qu’il ne doit pas juger durement sa femme. Daniel injecte à Verónica un médicament pour lui faire perdre la mémoire.
 



 

Rédigé le Vendredi 15 Juin 2018 à 20:00 | Lu 10510 fois


Dans la même rubrique :
< >