Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

télénovela - Impardonnable : épisodes 49 - 60



EPISODE 49
Désespéré, Martín implore Daniel de faire quelque chose pour sa femme mais le médecin répond qu’il n’a malheureusement pas le matériel nécessaire pour faire un diagnostic précis. Martín déclare alors qu’il faut emmener Verónica à la capitale mais Daniel pense qu’il est préférable de ne pas la bouger avant que l’inflammation du cerveau ne se résorbe. Claudia serre Martín dans ses bras et lui demande comment il va. Ce dernier rétorque froidement qu’il est désespéré car sa femme ne se réveille pas.  Sachant qu’ils n’ont plus de toit, Pierre lui propose de rester à son hôtel. Martín est furieux contre Claudia et lui demande pourquoi elle a révélé à Verónica que Demetrio était son frère. La jeune femme tente de se justifier mais Martín déclare qu’il regrette de l’avoir rencontrée et qu’il ne veut plus la revoir. Virginia et Emiliano arrivent à Mexico. En colère, Jorge annonce à son fils qu’il va le conduire directement en désintoxication car Martín lui a raconté les problèmes rencontrés à cause de son alcoolisme. Furieux, Emiliano reconnaît que, s’il a pu boire au début, il n’a pas pris une seule goutte depuis plusieurs jours. Il ne supporte pas qu’on le traite comme un bébé. De son côté, le père Juan dit à Manuel qu’il sait de source sûre que ce dernier a vu l’incendie bien avant tout le monde mais qu’il n’a pas bougé. Il le prévient que, s’il arrive à prouver que c’est lui qui l’a allumé, il ira lui-même le dénoncer et s’assurera qu’il ne sorte jamais de prison. Manuel prend peur et répond que, lorsqu’il est passé devant la maison des San Telmo, il a entendu Martín hurler sur Verónica. Quand le prêtre lui demande pourquoi il n’a pas défendu la jeune femme, il rétorque qu’il a interdiction de s’en approcher. Jorge exige que Virginia dise la vérité sur ce qui s’est passé entre Emiliano et Verónica. Très hypocrite, la jeune fille raconte les choses à sa manière en prenant soin de salir encore plus la réputation de sa cousine. De son côté, Pierre déclare à Claudia qu’il se rend compte que Martín est plus qu’un ami pour elle. Il préfère donc rompre car il ne souhaite pas tomber plus amoureux sachant qu’elle ne le regardera jamais comme Martín. Il l’invite cependant à rester à l’hôtel, en tant qu’amie. Nanciyaga dit à Martín que, même si Verónica lui a pris le seul homme qu’elle aime, elle peut la guérir s’il le lui demande. Martín s’exécute et précise que sa femme n’est pas mauvaise malgré ce qu’elle a fait à Demetrio. Nanciyaga sait qu’elle n’est pas coupable mais ne dit rien. Martín est heureux de voir Verónica se réveiller même si elle a perdu la mémoire.


EPISODE 50
Verónica sort du coma mais ne se souvient pas de ce qui s’est passé. En larmes, Martín lui demande pardon mais elle déclare n’avoir rien à lui pardonner. Daniel dit ensuite qu’il doit examiner la jeune femme. Sournoise, Virginia raconte à Salma que Verónica a séduit Emiliano mais qu’elle a convaincu Martín qu’ils étaient tombés sur le lit par accident. Le pire est que Martín l’a crue. Elle ajoute qu’Emiliano, très gentleman, a confirmé qu’il ne s’était rien passé et, comme toujours, Verónica l’a repoussé. Elle précise que c’est la seule fois où il a bu. Furieuse, Salma déclare qu’elle fera tout pour que Verónica ne revoie jamais son fils. Emiliano montre à son père un résultat d’analyse et espère qu’à présent il va le croire quand il déclare être sobre. Troublée, Verónica dit à Martín qu’elle se souvient qu’ils se disputaient et qu’il ne voulait pas la laisser sortir. Elle déclare se rappeler de chaque insulte qu’il lui a lancée et ne veut plus le voir ni qu’il la touche. Son amour pour lui s’est transformé en haine. Emiliano espère que son père va à nouveau lui faire confiance. Jorge rétorque qu’il s’est mis à douter de lui à cause de son attitude et de son alcoolisme. Salma demande à ce que l’on ne parle plus de Verónica car cela fait du mal à son fils. Emiliano ne veut plus en entendre parler et veut seulement se concentrer sur la ligne de bijoux. Virginia est heureuse de le voir réagir de la sorte. Il demande ensuite à Salma de ne plus dire du mal de Verónica et il aimerait que ses parents arrêtent de s’en faire pour lui. Jorge est content de s’être trompé sur son compte et s’excuse. Il précise que, tant qu’il restera sobre, il aura toute sa confiance. Plus tard, Virginia est furieuse quand elle entend que son oncle souhaite que Verónica ait plus d’actions qu’Emiliano dans la société. Elle décide donc de se débarrasser de lui. A Mina Escondida, Martín dit à Nanciyaga qu’il ne peut supporter que Verónica ne veuille plus entendre parler de lui. Quand elle lui demande s’il n’est pas heureux de voir sa femme aller mieux, Martín répond qu’il l’est mais qu’il a fait beaucoup de choses qu’il n’aurait pas dû et qu’il le regrette. Il est reconnaissant envers Nanciyaga d’avoir sauvé la vie de sa femme. Virginia apporte du café à Jorge en ayant pris soin d’y verser quelques gouttes de poison. Quand il la voit entrer, il déclare que, si elle vient raconter des bêtises, elle peut s’en aller. Il lui fait savoir qu’il ne veut pas que son fils soit avec une femme qui l’empêche de vivre ou le tourmente. Hypocrite, Virginia répond que son seul mal est d’aimer Emiliano et que, quoi qu’elle fasse, son oncle n’est jamais content. Alors que Jorge commence à se sentir mal, Matilde lui vient en aide. Virginia est furieuse d’avoir échoué et se dit qu’elle essaiera à nouveau de se débarrasser de lui. En pleurs, Verónica demande au père Juan de lui avouer pourquoi il ne lui a jamais dit que Martín et Demetrio étaient frères.


EPISODE 51
Verónica demande au père Juan pourquoi il ne lui a jamais dit que Martín et Demetrio étaient frères. Ce dernier répond qu’il a essayé mais Martín a avoué beaucoup de choses en confession et il devait garder le secret. Verónica lui raconte qu’un souvenir lui est revenu après ce qui s’est passé avec son mari : un jour, quand elle était petite, son père avait tellement bu qu’il a mis le feu à la maison et elle a failli mourir. Elle déclare qu’elle souffre tellement qu’elle ne veut plus voir Martín. Le prêtre lui conseille de ne pas garder tant de rancœur car c’est cela qui lui fait du mal. Matilde demande à Emiliano de ne plus aller aussi vite en voiture car elle a peur qu’il lui arrive quelque chose. Elle est heureuse qu’il ne boive plus et déclare qu’il est temps pour lui de faire son chemin et de trouver l’amour avec une femme bien. Puis elle lui demande si ça le dérange de lui donner des nouvelles de Verónica. Le jeune homme répond tendrement qu’elle ne le dérange jamais. Il lui dit de ne pas s’inquiéter pour la jeune femme. Elle vit dans un endroit horrible et sans confort mais est heureuse car elle est avec Martín. De son côté, Magdalena annonce à Victor que Clemente ne lui donnera aucune information sur sa fille si elle ne vient pas seule et que Botel s’en mêle. Elle précise qu’il a menacé son compagnon et qu’elle l’aime tellement qu’elle ne veut pas qu’il lui arrive quoi que ce soit. Victor déclare que Botel devrait être au courant, ne serait-ce que pour qu’il fasse attention à lui. Clemente fait parvenir une robe à Magdalena qu’elle devra porter lors de leur rendez-vous. Elle explique à Victor qu’Aarón aimait quand elle s’habillait de cette manière. Pendant ce temps, Verónica veut que Martín sache qu’il l’a déçue et qu’il n’est pas l’homme qu’elle croyait. Puisqu’il lui a déjà dit quel genre de femme il pensait qu’elle était et qu’elle n’en peut plus, elle ira à Mexico, dès qu’elle le pourra, pour entamer la procédure de divorce. Ensuite, il ne la reverra plus jamais. Emiliano raconte à Nicolas son expérience avec Nanciyaga et comment cela a changé sa vie. Il veut redevenir celui qu’il était avant. En plus de sa ligne de bijoux, il va écrire un livre sur la communauté de la jeune femme. Il déclare surtout ne plus vouloir jamais boire. Virginia demande à Emiliano d’apprendre à mieux la connaître. Si jamais il pense vraiment qu’elle n’est pas pour lui, elle le laissera tranquille pour toujours. Emiliano est prêt à accepter tant qu’elle ne force pas les choses. Martín demande à Verónica de ne pas prendre une décision trop hâtive. Il aimerait d’abord qu’elle récupère et voudrait qu’elle le laisse prendre soin d’elle. Mais la jeune femme veut se débrouiller seule. Quand Virginia apprend ce qui est arrivé à sa cousine elle souhaite éviter à tout prix que Jorge et surtout Emiliano ne l’apprennent. De son côté, Nanciyaga annonce à Martín qu’elle doit lui dire la vérité.


EPISODE 52
Nanciyaga est sur le point de tout révéler à Martín à propos de Verónica et Demetrio mais elle se ravise quand le jeune homme lui apprend que sa femme ne veut plus entendre parler de lui. Botel n’aime pas la robe que Clemente a envoyé à Magdalena et déclare qu’il lui est difficile de la laisser sortir avec un pervers. Magdalena répond que son amour et le souvenir de sa fille lui donnent la force de supporter tout cela. Raymunda accuse Manuel d’avoir failli tuer son fils et, pour cette raison, il n’est plus le bienvenu chez elle. Elle espère qu’il a honte de ce qu’il a fait et qu’il va laisser sa sœur tranquille également. Furieux, Manuel rétorque qu’il va leur prouver à tous qu’il n’a pas besoin d’eux. Le père Juan dit à Crescencio qu’il ne dénoncera pas son petit-fils pour l’incendie car il n’a pas de preuve mais de fortes présomptions. Il ajoute que ce n’est peut-être pas une bonne idée de le mettre dehors car les choses pourraient empirer. Il conseille au vieil homme de le garder chez lui mais d’être sévère. Crescencio répond que Manuel est adulte et doit se débrouiller seul. Emiliano raconte à Nicolas qu’il a couché avec Virginia et qu’il le regrette car, même si elle veut qu’ils restent amis, il sait que dans le fond elle est amoureuse. Lui se voit plus avec Nanciyaga que Virginia. Nicolas lui dit que Nanciyaga est un prétexte pour retourner auprès de Verónica car il n’a rien en commun avec cette fille alors que Virginia est jolie et du même milieu. Quand Claudia apprend que Verónica ne veut plus parler à Martín, elle se précipite auprès de lui. Mais Martín lui répète que la seule femme qu’il aime est Verónica et qu’il fera tout pour qu’elle lui pardonne. Claudia lui avoue avoir commencé à sortir avec Pierre mais il a rompu quand il s’est rendu compte qu’elle aimait toujours Martín. Elle aimerait rester amie avec Martín mais celui-ci répond que c’est impossible et qu’il serait heureux si elle sortait avec quelqu’un d’autre car lui n’aimera jamais que Verónica. Magdalena retrouve Clemente et exige qu’il lui raconte comment sa fille est morte. Diabolique, ce dernier déclare que, lorsque Magdalena est partie, la petite a cessé de s’alimenter et elle est tombée malade. Il y a eu des complications puis elle est morte de chagrin. Quand Martín rend visite à Verónica, celle-ci, énervée, lui dit qu’elle ne voulait pas le voir. Il répond qu’il est venu lui remettre une lettre de Matilde et qu’il aimerait qu’elle le laisse essayer de se faire pardonner. Verónica répond froidement qu’il est déjà très tard. Daniel apprend à Virginia que Verónica est sortie du coma et que, dès qu’elle ira mieux, elle reviendra à Mexico pour divorcer. Virginia lui demande de tout faire pour qu’elle ne guérisse pas car elle ne veut pas que cette dernière compromette ses plans. Pablo et Uspín frappent Manuel alors qu’il tente d’abuser d’Ireri. Ils veulent le dénoncer à la police mais la jeune fille ne veut pas qu’on lui pose des questions ou qu’on l’accuse de quoi que ce soit qui pourrait la mettre mal à l’aise. Pablo dit à Uspín qu’ils vont tous devoir s’unir pour empêcher Manuel de faire du mal. Martín n’en revient pas quand Verónica annonce à Pierre qu’ils sont séparés et qu’ils vont divorcer.
 

EPISODE 53
Verónica annonce à Pierre qu’elle et Martín vont divorcer et qu’ils sont séparés, ce qui signifie qu’elle est libre et qu’elle accepte avec joie de rester dans son hôtel. Enervé, Martín lui fait remarquer qu’ils sont encore mariés. Il ajoute qu’elle est malade et qu’il est de son devoir de prendre soin d’elle. Mais la jeune femme rétorque qu’il n’a pas besoin de s’inquiéter. Martín fait comprendre à Pierre que sa femme n’ira pas chez lui et qu’il n’aime pas ses petites attentions envers elle. Pierre dit à Verónica qu’il ne veut pas lui attirer d’ennuis. La jeune femme précise qu’elle tient à le payer pour son séjour à l’hôtel et qu’elle le fera dès qu’elle pourra marcher. Chez les Prado Castelo, Salma dit à Jorge qu’il a traité son fils comme un bébé et qu’il devrait lui faire confiance maintenant qu’il ne boit plus et qu’il se consacre uniquement à son travail. Elle ajoute qu’il se rapproche de Virginia et qu’elle aimerait qu’ils se marient et lui donnent des petits-enfants. Alors qu’ils dînent ensemble, Emiliano fait remarquer à Virginia qu’en plus d’être belle, elle semble heureuse. Celle-ci répond que tout lui réussit, encore mieux qu’elle ne l’espérait. Emiliano déclare qu’il a la ferme intention d’oublier Verónica. Martín avertit Pierre de ne pas se faire d’illusions à propos de sa femme car ils s’aiment et vont régler leurs problèmes. Ce dernier répond qu’il a apporté un cadeau comme il le ferait pour n’importe quel ami malade. Il explique qu’il ne sait pas pourquoi Verónica se comporte comme elle le fait avec son mari mais que ce n’est pas de sa faute. Martín lui accorde qu’il n’est pas responsable. Cependant, il voit que sa femme lui plaît et il lui demande de ne plus rien lui apporter. Pierre lui rétorque que, s’il souhaite reconquérir son épouse, il devra changer d’attitude car sa jalousie et son agressivité ne jouent pas en sa faveur. Hypocrite, Virginia dit à Emiliano que ses parents ne devraient pas savoir qu’ils se fréquentent. Même si leur mariage ferait plaisir à Salma, elle ne veut pas être sous pression ou se sentir surveillée. Ainsi, si ça ne marche pas entre eux, personne n’en sera affecté. A Mina Escondida, Martín supplie Verónica de lui pardonner et déclare qu’il fera tout pour lui faire oublier le mal qu’il a fait. Sa femme répond que, même si elle l’aime, ils sont allés trop loin et ne peuvent pas faire marche arrière. Puis elle lui demande de partir. Pendant ce temps, Botel indique à Victor qu’il ne supporte pas de voir souffrir Magdalena. Pour s’assurer que Clemente a dit la vérité et pour faire disparaître le sentiment de culpabilité de sa compagne, il propose d’exhumer le cadavre de sa fille. De son côté, Uspín demande à Ireri de sortir avec lui. Elle accepte et ils s’embrassent, ce que Crescencio ne voit pas d’un bon œil. Le père Juan lui fait remarquer qu’il n’y a rien de plus beau qu’un couple heureux et qu’il faut les laisser tranquilles. Alors que Verónica est endormie, Martín l’observe et déclare que, peu importe le temps qu’il faudra, il fera tout pour la reconquérir.

 
EPISODE 54
Martín continue de combler Verónica de cadeaux et de lui prouver son amour même si cette dernière reste froide. Magdalena déclare à Botel qu’elle n’a pas le droit au bonheur et qu’elle ne rentrera pas avec lui à Mina Escondida. Elle lui demande de partir. Hors de lui, son compagnon ne veut pas qu’elle soit égoïste car son attitude lui fait du mal. Si elle continue, il finira par la faire interner. Magdalena répond qu’elle veut mourir pour aller retrouver sa fille. Salma reproche à Jorge de ne pas avoir fait la paix avec Emiliano mais son mari promet de le faire. Matilde demande à son patron s’il a des nouvelles de Verónica et il répond qu’il lui en donnera dès qu’il en recevra. Agacée, Salma rappelle à Matilde de pas mentionner Verónica devant Emiliano. Ce dernier fréquente Virginia et elle aimerait que leur relation marche, c’est pourquoi elle demande à son employée de faire comme si Verónica n’existait pas. Matilde dit à Emiliano qu’elle l’aime beaucoup et qu’elle veut le voir heureux. Elle lui conseille de ne pas rester avec Virginia uniquement parce qu’il se sent redevable envers elle. Il finira par souffrir encore plus s’il ne l’aime pas. Elle déclare que beaucoup d’autres femmes pourraient le rendre heureux. Virginia, furieuse, surprend la conversation. Verónica dit à Daniel qu’il faut la remettre très vite sur pied car elle doit rentrer à Mexico. Ce dernier lui ment et déclare qu’elle ne peut voyager car elle risque de provoquer une thrombose et finir paralysée. En larmes, Verónica explique qu’elle ne peut pas et ne veut pas rester auprès de Martín. Le médecin répond qu’en tant qu’ami, il voit bien qu’elle aime toujours Martín et lui conseille de lui pardonner. L’attention que Pierre porte à Verónica n’est pas du goût de Claudia. Elle lui fait donc remarquer que, même si Martín et sa femme sont fâchés, ils s’aiment et finiront par se réconcilier. Puis elle lui dit qu’elle aimerait qu’ils redonnent une chance à leur relation. Pierre déclare qu’il ne veut plus en entendre parler. Il ajoute que, lorsque Verónica sera à l’hôtel, il fera tout pour qu’elle soit bien. Hors d’elle, Virginia demande à Matilde de ne plus donner de conseils à Emiliano. Quand elle rapporte à Salma les propos de Matilde, sa tante veut mettre son employée à la porte mais celle-ci rétorque qu’elle va présenter sa démission. Virginia fait remarquer à Salma que Jorge et Emiliano seraient furieux si elle partait. Salma demande donc à Matilde de prendre quelques vacances. De son côté, Claudia est décidée à séduire Manuel mais elle est déçue quand Pablo lui apprend que Crescencio l’a chassé de chez lui puis de la mine et qu’il le laisse se débrouiller seul. Magdalena s’évanouit quand elle découvre, face à elle, Aarón, son soi-disant défunt mari. Blanquita, Ana Perla et les enfants de l’école aident Martín à apporter des cadeaux à Verónica. Ana Perla lui explique que l’idée vient de Martín car il voulait redonner le sourire à sa femme.


EPISODE 55
Verónica est émue quand Ana Perla lui apprend que Martín a préparé une surprise pour lui redonner le sourire. De son côté, Emiliano est entonné de voir Virginia en bikini et celle-ci fait semblant d’être gênée. Le jeune homme ne comprend pas pourquoi elle s’habille comme une nonne et porte des maillots une pièce alors qu’elle n’a pas à avoir honte de son corps. Alors que Manuel tente de violer Nanciyaga, celle-ci prend le dessus. Elle déclare que, pour l’avoir, il faut être un homme fort, pas comme lui. Elle menace de le tuer avec sa machette s’il ne s’en va pas. Verónica avoue à Martín qu’elle a beaucoup apprécié sa surprise mais n’aime pas qu’il se serve des enfants. Ce dernier répond qu’il ne l’a pas fait pour lui mais pour la voir sourire. La jeune femme lui déclare qu’il a réussi mais qu’elle se sentira mieux quand ils seront officiellement séparés. Martín s’en va, triste et Verónica est en larmes. Abattu, le jeune homme raconte au père Juan que, chaque fois qu’il fait un pas vers sa femme, elle le rejette toujours plus durement. Cependant, il comprend qu’il le mérite. Le prêtre confesse n’avoir jamais connu un tel amour mais lui conseille d’être patient et de ne pas la forcer. Verónica demande à Daniel de prévenir sa famille de son état et ce dernier assure qu’il le fera. Puis il lui dit de se reposer car l’inflammation ne se résorbe pas et, si elle veut pouvoir aller en ville rapidement, il va devoir la mettre sous sédatif le temps nécessaire. Emiliano et Virginia s’amusent dans la piscine. Salma fait remarquer à Jorge qu’elle n’avait pas vu son fils sourire comme cela depuis longtemps. Son mari est de son avis et finit par se dire qu’ils sont peut-être faits l’un pour l’autre. Salma ajoute que Virginia est quelqu’un de bien et qu’elle est sûre qu’elle rendra son fils heureux. Martín dit à Verónica que Pierre a parlé de l’incendie à Virginia. La jeune femme aurait voulu qu’il la concerte d’abord car elle sait que sa cousine est capable de raconter n’importe quoi. Alors qu’elle déclare en avoir assez de se sentir inutile, Martín tente de la calmer. Magdalena est sous le choc quand elle découvre Aarón. Il l’avertit que, si elle crie, il la frappera pour la faire taire. Quand elle exige de savoir ce qui est arrivé à son enfant, il lui rappelle l’avoir prévenue que, si elle continuait à voir son amant, il lui enlèverait sa fille. Magdalena lui lance que Botel n’était pas son amant mais soignait ses blessures. Elle explique que leur relation a commencé après. Son ex-mari lui dit qu’ils ont encore plein de choses à se dire et qu’il la recontactera. Il la prévient que, si elle souhaite que Botel reste en vie, elle ferait mieux de s’en éloigner. Daniel dit à Martín que Verónica ne peut pas voyager car elle risque de mourir. Jorge s’excuse auprès d’Emiliano pour avoir douté de lui et l’avoir traité comme un enfant. Son fils lui répond qu’il a peur de ne pas être à la hauteur de ses attentes et que son avis compte pour lui. Ils se prennent dans les bras et se disent qu’ils s’aiment. Verónica est surprise quand Martín lui dit qu’il la soignera mais n’insistera plus pour qu’elle lui pardonne. Il ajoute que, dès qu’elle le pourra, il l’aidera à rentrer auprès de sa famille.
 

EPISODE 56
Verónica est stupéfaite quand Martín lui dit qu’il la ramènera auprès de sa famille dès qu’elle pourra voyager. Perdue et triste, elle se demande si se séparer de Martín la rendra heureuse et si son attitude n’a pas fini par l’éloigner définitivement. Chez les Prado Castelo, Jorge dit à son fils qu’il est fier de lui et, qu’avec sa mère, ils sont les personnes qu’il aime le plus. Il ajoute que, s’il a besoin de quoi que ce soit, il peut le lui demander. Salma, heureuse, les regarde se prendre dans les bras. La famille sort dîner et Jorge dit à Virginia qu’il a vu qu’il s’était aussi trompé sur son compte. Hypocrite, la jeune femme répond qu’elle essaie de devenir une meilleure personne car elle ne veut pas le décevoir. Daniel appelle Virginia pour lui annoncer que Verónica et Martín insistent pour parler à son oncle. Agacée, la jeune femme lui demande de la garder sous sédatif puisqu’il est incapable de s’en débarrasser. Emiliano surprend la conversation et s’inquiète pour Verónica. La jeune femme répond qu’elle demandait justement à Daniel si cette dernière comptait appeler sa famille. Jorge trouve étrange qu’elle n’ait pas donné de nouvelles et précise que, s’il n’en a pas, il ira la voir. Pour Salma, Verónica les a oubliés et ils ne devraient plus penser à elle. Agacé, Jorge lui dit qu’ils passent une bonne soirée et lui demande de ne plus dire du mal de sa nièce. A Mina Escondida, Nanciyaga déclare à Verónica que Martín l’aime et qu’elle devrait plutôt réfléchir avec son cœur qu’avec sa tête car cela fait ressortir tout le mal qu’il y a en elle. Emiliano annonce à sa famille qu’il va nommer la collection de bijoux en hommage à la femme qui l’a fait changer : Nanciyaga. Jorge est surpris et Virginia et sa tante sont déçues mais ne montrent rien. Virginia dit à Salma que Nanciyaga est belle mais qu’il était évident qu’elle flirtait avec Emiliano. Salma rétorque que, même s’il s’est laissé impressionner, il l’oubliera car elle ne sera jamais assez bien pour lui. Virginia avoue qu’elle pensait qu’Emiliano donnerait son nom à la collection mais elle respecte son choix. Pour Salma, elle méritait cette distinction plus que n’importe qui. Martín dit à Verónica que Pierre a demandé quand elle irait à son hôtel et il lui fait savoir qu’il n’aime pas cela. Mais Verónica lui rappelle qu’ils sont séparés et que ce qu’elle fait ne le regarde plus. Raymunda arrive et, furieux, Martín lui demande d’aider la jeune femme à s’habiller. Ainsi, il n’aura plus à la voir ni à la toucher. Plus tard, le jeune homme surprend Nanciyaga nue dans le lac et s’excuse. Elle rétorque que, même si cela lui fait du mal, elle sait qu’il aime Verónica mais que c’est elle qu’il désire. Martín lui demande de ne pas tout confondre et rappelle qu’il aime sa femme. Plus tard, il annonce à Verónica qu’il a tout fait pour obtenir son pardon mais qu’il ne peut s’humilier davantage ou elle pensera qu’il est faible.


EPISODE 57
Martín dit à Verónica qu’il a perdu son amour et s’en voudra toute sa vie. Mais il doit aller de l’avant comme elle le fera. La jeune femme est triste. Virginia fait semblant d’être contente de revoir Claudia quand elle vient la voir au bureau. Elle lui demande des nouvelles de Mina Escondida. Elle pensait qu’elle avait trouvé son bonheur comme chanteuse là-bas. Claudia répond que, si elle a pensé un temps rester y vivre, sa maison, ses amis et surtout Emiliano lui manquaient. Virginia lui dit qu’Emiliano n’est pas au bureau mais elle l’invite à boire un café. Pendant ce temps, Verónica est heureuse de voir Matilde mais cette dernière est surprise de la trouver dans cet état. Verónica lui parle de l’incendie et lui avoue qu’elle a perdu Martín. Elle déclare qu’il est le seul homme qu’elle a aimé mais qu’il a tout détruit. S’il a fait venir Matilde ici c’est pour se sentir moins coupable. Martín intervient et déclare qu’il voulait la rendre heureuse mais que sa rancœur lui fait tout voir en noir. Il annonce qu’il a aussi fait venir le docteur Rangel pour avoir un autre avis. Aarón continue de harceler Magdalena en la menaçant de tuer Botel si elle ne fait pas ce qu’il demande. Il lui annonce que leur fille est en vie. Magdalena est sous le choc puis, hors d’elle, le traite de menteur. De leur côté, Pablo et Ana Perla font l’amour. Manuel reproche à son grand-père de l’avoir humilié en lui prenant tout ce qu’il avait et en le mettant à la porte. Crescencio répond qu’il doit gagner le respect et travailler pour manger. Il ajoute qu’il sait que Joaquín lui a offert un travail à la mine. Vexé et furieux, Manuel rétorque que son grand-père est mort à ses yeux. Claudia raconte à Virginia que Martín ne veut plus d’elle ni au travail ni dans sa vie. Hypocrite, Virginia lui dit que Verónica obtient toujours ce qu’elle veut et, comme Martín l’aime, il vaut mieux que Claudia laisse tomber. Martín déclare au père Juan qu’il a perdu patience et a dit à Verónica qu’il n’insisterait plus. Le prêtre répond qu’il doit juste lui faire sentir qu’il sera là quand elle décidera de lui pardonner. Claudia avoue à Virginia qu’elle aime bien Emiliano mais celle-ci lui annonce qu’ils sont fiancés et très heureux. Martín est dévasté en arrivant chez lui car il croit que Verónica est partie à Mexico. Il débarque comme un fou à l’hôtel de Pierre et l’accuse de cacher sa femme. Verónica arrive et lui dit qu’elle ne comprend pas son comportement. Puis elle ajoute que, maintenant qu’elle est devant lui, il peut lui dire ce qu’il a à dire. Matilde lui demande de ne pas faire de mal à Verónica. Martín dit à sa femme qu’il était inquiet de ne pas la trouver à la maison. Elle explique qu’elle avait laissé un mot et que, s’il ne l’a pas trouvé, c’est qu’il a dû tomber. Elle déclare que, tôt ou tard, elle rentrera à la capitale. Martín lui dit qu’il l’aime et qu’il veut rester auprès d’elle dans l’espoir qu’un jour elle lui pardonne.


EPISODE 58
Martín s’excuse auprès de Pierre pour son attitude agressive. Ce dernier espère qu’il est sincère et qu’il ne le fait pas simplement parce que Verónica le lui a demandé. Très froid, Martín rétorque qu’il n’aime pas le voir tourner autour de sa femme et qu’il gardera un œil sur lui. Pierre déclare que, même si Verónica est charmante, il ne brisera pas leur mariage car il est respectueux. Mais il rappelle que ce sont les femmes qui ont toujours le dernier mot. Virginia dit à Salma qu’elle aimerait partir en voyage avec Emiliano car Claudia flirte avec lui et elle ne voudrait pas qu’elle soit un obstacle maintenant qu’ils s’entendent bien. Elle fait semblant d’être gênée et raconte qu’Emiliano l’a embrassée. Emue, Salma lui dit qu’ils forment un beau couple et qu’elle va lui apprendre à faire les plats préférés de son fils pour qu’elle le rende encore plus heureux. Virginia fait mine d’être ravie. Nanciyaga et Emiliano se remémorent chacun de leur côté la nuit où ils ont fait l’amour. Matilde dit à Verónica que, si elle aime Martín, elle doit lui donner une chance en essayant d’oublier les mauvais moments et se souvenir seulement des bons. Pierre est toujours plein d’attentions pour la jeune femme et lui dit qu’il ne veut pas lui attirer plus d’ennuis avec Martín. Il lui a assuré qu’ils n’étaient que de simples amis mais il ajoute que, si elle décidait de divorcer, il ne laisserait pas partir une femme comme elle. Verónica répond qu’elle n’a pas encore pris de décision et que, si elle divorçait, il lui faudrait du temps pour s’en remettre. Daniel apprend à Virginia que Verónica est à l’hôtel avec Matilde. Furieuse, celle-ci déclare qu’il aurait dû se débarrasser d’elle quand elle le lui a demandé. Daniel répond que, même s’il l’aime, il n’est pas un assassin et qu’il ne veut pas mettre sa carrière en danger et encore moins risquer la prison. Virginia lui demande d’aider Martín pour que Verónica lui pardonne et reste à Mina Escondida avec Matilde. Quand Claudia vient voir Emiliano, Salma, très froide, lui dit qu’il n’est pas là et précise que, si elle le cherche pour le travail, elle préfère qu’elle ne vienne pas chez lui. Verónica dit à Matilde qu’elle n’a reçu aucune lettre de son oncle ce qui l’étonne car Virginia est au courant pour l’incendie. Mais Matilde lui explique que sa cousine n’a jamais rien dit. Verónica aurait dû s’y attendre car Virginia passe son temps à cacher les choses et à vouloir lui gâcher la vie. Matilde lui annonce qu’elle est inquiète car Virginia et Emiliano sortent ensemble. Elle a tenté d’avertir le jeune homme mais Virginia l’a su et en a fait toute une histoire, ce qui explique ses vacances forcées. Elle est cependant heureuse car elle a pu rejoindre Verónica. Elle demande ensuite à la jeune femme ce qu’il faudrait pour qu’elle pardonne à Martín. Celle-ci aimerait que son mari soit plus attentionné, elle aime quand il prend soin d’elle. Pendant ce temps, la tombe de Verónica, la fille de Magdalena et d’Aarón, est sur le point d’être ouverte.
 
EPISODE 59
Magdalena, Botel et Victor sont sous le choc lorsqu’ils découvrent qu’il n’y a qu’une poupée dans le cercueil de la fille de Magdalena. Le légiste explique que, malgré le temps passé, il devrait rester les os. Botel déclare à sa compagne que Clemente a menti et que son enfant n’est pas mort. L’espoir renaît en Magdalena. A Mina Escondida, Manuel demande au père Juan s’il peut lui offrir le gîte et le couvert et le prêtre répond qu’il le fera mais sous certaines conditions. Botel dit à Magdalena qu’il va exiger que Clemente lui dise où est sa fille même s’il doit employer la force pour cela. Victor lui conseille de laisser la police s’en charger car ce qu’il a fait constitue un délit. Martín invite Verónica et Matilde à dîner et elles acceptent. Touchée, Verónica avoue à Matilde qu’elle adore dîner dehors et que son mari marque un point. Aarón dit à Magdalena qu’il détient les preuves que leur fille est en vie mais qu’elle doit revenir vivre avec lui et quitter Botel pour les avoir. Il insiste sur le fait qu’il est le seul à le savoir et qu’il ne dira rien tant qu’elle ne sera pas avec lui. Ana Perla est inquiète car elle ne sait pas où est Pablo et a peur qu’il l’ait abandonnée maintenant qu’ils ont fait l’amour. Verónica appelle Emiliano pour lui dire que Matilde lui a parlé de sa relation avec Virginia. Elle veut qu’il sache que c’est une hypocrite et quelqu’un de mauvais. Furieux, le jeune répond que, si elle est heureuse, elle doit le laisser faire sa vie avec qui il veut. Il lui lance qu’il va se marier avec Virginia et lui demande de ne plus l’appeler. Puis il rapporte à Virginia qu’il n’a pas aimé que leur cousine se mêle de sa vie alors qu’elle ne l’a pas laissé faire partie de la sienne. Il raconte qu’il lui a annoncé leur mariage. La jeune femme est folle de joie mais Emiliano lui dit qu’il ne pensait pas se marier tout de suite. Cependant, quand il la voit pleurer, il déclare qu’il ne souhaite pas la blesser. Virginia contient sa colère et lui dit que c’est une bonne chose que Verónica croie qu’ils vont se marier car elle le laissera tranquille. Magdalena demande à Aarón de lui laisser du temps pour quitter Botel afin qu’il ne soupçonne pas que son ex-mari la fait chanter. Aarón lui laissera le temps nécessaire mais lui rappelle que, plus elle attend, moins elle s’approche de la vérité sur sa fille. Jorge annonce à son fils qu’il a pris les billets et fait les réservations pour le tournoi de tir. Il lui dit être fier de la force de volonté dont il fait preuve dans sa nouvelle vie et le prend dans ses bras. Martín et Verónica s’embrassent. Il lui demande de laisser une nouvelle chance à leur mariage et lui dit qu’il va lui raconter toute sa vie. Pour lui, Demetrio était plus qu’un frère, il l’aimait comme son fils. Verónica lui dit que Demetrio était un grand ami et lui demande de la croire quand elle dit qu’ils n’ont jamais été amants.
 
EPISODE 60
Verónica dit à Martín que, s’il continue à douter d’elle, cela ne sert à rien qu’ils se remettent ensemble. Pour lui, il faut oublier le passé et aller de l’avant, l’amour les aidera pardonner et panser les plaies. Lorsqu’il déclare qu’il va changer, Verónica répond que ce n’est pas ce qu’elle souhaite mais qu’elle aime quand il est tendre et attentionné. Son mari lui promet qu’il ne sera rien d’autre et ils s’embrassent. Ana Perla est stupéfaite quand Julio déclare détester Pablo pour avoir fait du mal à celle qu’il aime. Il lui avoue qu’elle est la femme inaccessible dont il parlait et veut qu’elle le sache même si elle ne doit jamais s’intéresser à lui. Il ajoute qu’il continuera à l’aimer en silence et qu’elle ne doit plus espérer le retour de Pablo. Pendant ce temps, Pierre est heureux de recevoir un appel de Claudia qui, hypocrite, explique être partie sans lui dire au revoir pour éviter de pleurer. Elle déclare que c’est grâce à lui seul que son séjour à Mina Escondida a été agréable. Quand Pierre lui demande si elle a l’intention de rester à Mexico, elle répond qu’elle y est obligée car elle doit trouver du travail. Alors que Julio dit à Ana Perla que Pablo ne reviendra pas, celui-ci apparaît et la jeune fille court dans ses bras. Il lui passe une bague au doigt et la demande en mariage. Ana Perla pleure de joie et le jeune homme annonce qu’il va demander sa main à son grand-père. Verónica demande à Martín de ne plus rien faire pour la repousser. Martín le lui jure sur sa vie et lui demande de promettre de toujours l’aimer. La jeune femme répond qu’il ne pourrait en être autrement car elle ne peut vivre loin de lui et ils s’embrassent. De son côté, Magdalena annonce à Botel qu’elle veut le quitter et continuer seule à rechercher sa fille. Elle lui reproche d’avoir laissé cette dernière avec Aarón. Botel est sous le choc et réplique qu’il a dû le faire car Magdalena se vidait de son sang. Elle le tient pour seul responsable et ne veut plus le voir. Pablo déclare à Crescencio qu’il aime Ana Perla et qu’il souhaite demander officiellement sa main. Il ajoute qu’il ne l’emmènera nulle part car il aime ces terres autant qu’elle. Botel sait que Magdalena lui cache quelque chose car il n’arrive pas à croire qu’elle ne l’aime plus mais elle rétorque qu’il lui rappelle les moments les plus douloureux de sa vie. Elle préfère qu’il parte avant de ne plus le supporter. Abattu, Botel répond que, si elle le souhaite réellement, il s’en ira. Crescencio dit à Pablo qu’il va organiser un dîner de famille pour qu’il puisse demander officiellement Ana Perla en mariage. Verónica tente de prévenir Jorge qu’Emiliano ne doit pas sortir et encore moins se marier avec Virginia car elle est mauvaise et lui fera beaucoup de mal. Son oncle rétorque sèchement que, si quelqu’un fait du mal à son fils, c’est bien Verónica puis il lui demande de le laisser tranquille. En larmes, la jeune femme déclare que, si c’est ce qu’il pense d’elle, alors elle ne les embêtera plus. Furieux, Daniel demande à Virginia quand elle avait l’intention de lui parler de son mariage. Alors qu’elle explique que rien n’est encore fait, Daniel s’aperçoit qu’elle a de la fièvre puis la jeune femme s’évanouit.
 





 

Rédigé le Vendredi 18 Mai 2018 à 18:00 | Lu 7293 fois


Dans la même rubrique :
< >