Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

télénovela - Impardonnable : épisodes 73 - 84



EPISODE 73
 
Alors que Pablo pleure, Mariana le réconforte et lui rappelle qu’au moins il est en vie. Le jeune homme rétorque qu’après Ana Perla, la peinture est ce qu’il aime le plus. Il se sent coupable d’avoir tué Manuel et sait que la jeune fille ne lui pardonnera jamais. Mariana lui demande de l’oublier et de penser à leur couple car, avant qu’elle n’arrive dans leurs vies, ils étaient très heureux. Pendant ce temps, Verónica dit à Ana Perla qu’elle est triste de ce qui est arrivé à son frère. La jeune femme explique que c’est Pablo qui tenait l’arme mais qu’elle ne sait pas ce qui s’est passé. Alors que Raymunda est persuadée qu’il a tiré et pris la fuite, Martín rétorque que personne ne sait ce qui est réellement arrivé, même si Pablo n’aurait pas dû s’enfuir. A Cancún, Salma dit à Emiliano que son père avait beaucoup de travail et ne pouvait pas venir au tournoi mais qu’elle souhaitait le voir gagner et surtout le féliciter pour son mariage avec Virginia. Cette dernière déclare que c’est la plus belle chose qui lui soit arrivée et explique qu’elle n’a pu s’empêcher d’en parler à sa tante qui est aussi sa meilleure amie. Salma répond qu’elle est la plus heureuse des mères. Claudia dit à Pierre qu’elle a remarqué son air effrayé quand elle a essayé la bague de fiançailles de Virginia. Elle précise que, s’il ne prend pas leur relation au sérieux, c’est mieux qu’ils en restent là. Pierre explique qu’il l’aime mais qu’il a déjà été marié et que sa femme est partie avec son meilleur ami. De son côté, Magdalena apprend au père Juan que la fille qu’elle a tant cherchée est en fait Verónica et qu’elle n’a pu s’empêcher de le lui avouer. Elle explique que la jeune femme l’a très mal pris et elle a peur qu’elle ne lui adresse plus jamais la parole. Nanciyaga lui annonce que des tourmentes plus grandes encore sont à venir et qu’elle doit s’y préparer. Le père Juan lui conseille d’attendre que Verónica se fasse à l’idée, il va essayer de lui parler mais elle, de son côté, devra essayer à nouveau. Magdalena explique qu’elle a longtemps gardé la foi et qu’elle ne va pas abandonner maintenant qu’elle l’a retrouvée. Claudia dit à Pierre qu’elle est désolée de ce qui lui est arrivé mais déclare que chaque femme et chaque relation est différente. Daniel annonce à Crescencio que Manuel a survécu à l’opération mais que son état est critique et qu’il est en soins intensifs. Botel précise que, si Manuel passe les prochaines vingt-quatre heures, il sera sauvé. Bertha apprend à Aarón que Verónica se rendra au bureau de son père dans l’après-midi. Jorge annonce à Salma que, pour éviter les disputes et maintenant qu’Emiliano et Virginia vont se marier, ils pourront aller vivre dans une maison plus petite. Il déclare également qu’il va partager sa fortune entre les trois enfants. Pour Salma, Verónica ne mérite rien mais Jorge répond qu’elle a les mêmes droits que les autres et qu’il la considère comme sa fille, que cela lui plaise ou non. Alors que Salma fait part à Virginia des intentions de Jorge envers sa cousine, celle-ci, furieuse, déclare qu’elle ne le laissera pas faire. Emiliano surprend la conversation et lui demande si elle souhaite priver Verónica de ce qui lui revient de droit.
 
EPISODE 74
 
Emiliano demande à Virginia si elle souhaite aussi priver Verónica de ce qui lui revient de droit. La jeune femme rétorque qu’il devrait être de son côté et ne pas défendre sa cousine. De plus, cette dernière a épousé un homme riche et c’est à lui de la protéger. Hors de lui, Emiliano dit à Virginia qu’elle le déçoit et que son père peut donner son argent à qui il veut. Il précise que Verónica a pris ses distances parce que c’est eux qui le lui ont demandé. Ironique, Salma fait remarquer que cela n’a pas dû être difficile pour elle. Pendant ce temps, Crescencio s’étonne de trouver Ana Perla à l’hôpital et Verónica lui confirme qu’elle est venue avec eux. Alors que le vieil homme leur annonce avoir aperçu Pablo et sa fiancée, Martín explique que le jeune homme est également blessé. Puis il ajoute que, contrairement à Manuel, Pablo ne porte jamais d’arme et qu’ils étaient donc sur le point de dénoncer son petit-fils. Virginia explique à Daniel qu’elle est furieuse que son oncle veuille répartir ses biens de son vivant et inclure Verónica. Le médecin lui conseille de prendre sa part pour qu’ils puissent s’en aller tous les deux car il doit bien s’agir de plusieurs millions. Mais Virginia veut tout ou rien et ne souhaite pas partager avec Verónica. Elle doit aussi se réconcilier avec Emiliano qui a pris la défense de sa cousine. Daniel insinue que ce dernier pourrait bien annuler le mariage car il vient d’apercevoir Verónica à Mexico. Furieuse, Virginia répond qu’il ne manquait plus que cela et lui demande de la tenir au courant de tous les faits et gestes de la jeune femme. Puis hypocrite, elle va trouver Emiliano et lui explique qu’elle voulait soutenir sa tante et était un peu jalouse. Il répond qu’il vaut mieux annuler leur mariage si elle n’arrive pas à dépasser ce sentiment. Martín dit à Botel que Crescencio se comporte comme lors de leur arrivée à Mina Escondida et rejette toute la faute sur eux. Botel lui apprend que, depuis que Manuel est entre la vie et la mort, il menace de mettre Pablo sous les verrous même si Julio a précisé que l’arme était à Manuel et qu’il avait tiré le premier. Les deux hommes risquent donc la prison. Quand Botel tente de parler de Magdalena à Verónica, elle clôt fermement la discussion. Même si elle souhaite que rien ne change entre eux, elle ne veut pas que lui ou Martín s’en mêlent. Son mari précise qu’ils savent faire la part des choses. Verónica est sous le choc quand elle voit Aarón. Ce dernier lui dit avoir beaucoup souffert et perdu la mémoire. Il lui raconte que, lorsque Magdalena a voulu les abandonner, il lui a demandé d’emmener Verónica mais elle a répondu qu’elle serait un poids pour elle. Hypocrite, il implore son pardon. Magdalena arrive à Mexico pour voir Verónica mais Clemente et Aarón l’aperçoivent. Aarón la contraint à le suivre.
 
EPISODE 75
 
Virginia dit à Emiliano qu’elle l’aime et qu’elle regrette ce qui s’est passé. Elle promet que, dorénavant, elle le soutiendra et ajoute qu’elle va tout faire pour convaincre sa tante d’accepter Verónica. Alors qu’Emiliano répond qu’il va parler lui-même à sa mère, la jeune femme rétorque qu’elle aura donc du temps pour préparer leur mariage. Botel et Martín arrivent au bureau des Prado Castelo et trouvent Verónica. Botel lui demande si elle n’a pas vu Magdalena qui la cherchait pour lui parler et la jeune femme leur apprend qu’elle vient de rencontrer un homme qui disait être son père. Inquiet, Botel déclare que, s’il s’agit d’Aarón, c’est bien son père et qu’il a simulé sa mort puis est revenu pour faire du mal. Si Magdalena est avec lui, elle est en danger. Pendant ce temps, Pablo voit Ana Perla et lui explique qu’il ne voulait pas blesser Manuel mais que ce dernier a essayé de le tuer. Ils se sont battus et le coup est parti. Il lui demande pardon. Virginia raconte à Salma qu’Emiliano ne voulait plus se marier. Elle a donc dû affirmer qu’elle était de son côté et que Verónica méritait d’hériter d’une partie de la fortune des Prado Castelo. Hypocrite, elle ajoute qu’elle mourrait si elle perdait Emiliano mais assure à sa tante qu’elles vont trouver comment faire pour que sa cousine ne perçoive rien. Aarón martyrise Magdalena en la menaçant de tuer Botel et Verónica. Alors qu’elle lui fait croire qu’ils pourraient tout recommencer tous les trois, Aarón la frappe. Verónica informe Botel que son père lui a donné une carte avec son numéro. Elle pourrait l’appeler, lui dire qu’elle veut le voir et le piéger. La jeune femme annonce à son oncle que Magdalena est sa mère et rapporte ce que lui a dit Aarón. Elle explique que, d’après Botel, son père est dangereux et pourrait faire du mal à Magdalena. Même si elle en veut à cette dernière, elle ne souhaite pas qu’il lui arrive quoi que ce soit. Aarón annonce à Magdalena qu’il a dit à Verónica combien sa mère était méchante et qu’à présent elle la hait. Etant aussi bêtes l’une que l’autre, il n’a eu aucun mal à berner sa fille. Verónica dit à Jorge que, même s’il lui a demandé de prendre ses distances, elle avait besoin de le voir. Son oncle répond qu’il l’aime et la considère comme sa fille. Il a été dur à cause d’Emiliano et parce que, depuis son mariage, la jeune femme ne donnait plus de nouvelles. Elle répond qu’elle a pourtant envoyé des fax. Ana Perla explique à son grand-père que Manuel a tiré le premier et que Pablo n’a fait que se défendre. Pour Crescencio, cela n’a pas d’importance et elle doit témoigner contre son fiancé. La jeune fille répond qu’il lui a appris à dire la vérité et qu’il ne doit donc pas compter sur elle. Manuel dit à sa sœur qu’il épargnera Pablo si elle ne le revoit plus jamais. Aarón dit à Magdalena qu’il a une surprise pour elle et fait entrer Verónica. Cette dernière est sous le choc quand elle découvre sa mère dans cet état et la prend dans ses bras.
 
EPISODE 76
 
Aarón fait croire à Verónica que Magdalena faisait tout pour qu’il la maltraite. Magdalena rétorque qu’un jour, elle a failli mourir et que Botel l’a emmené d’urgence à l’hôpital. C’est pour cela qu’elle a dû laisser sa fille. Furieux, Aarón la gifle. Quand Verónica lui demande pourquoi il leur veut du mal, son père lui dit qu’il ne l’a jamais aimée et qu’il n’a besoin d’elle que pour faire souffrir sa mère et récupérer l’argent des Prado Castelo. Verónica l’insulte et il la gifle. La police arrive et, alors que Clemente veut aider Aarón à s’échapper, il le blesse à la jambe. Verónica et Magdalena tombent dans les bras l’une de l’autre. De son côté, Lucia dit à Pablo qu’il s’est compliqué la vie et aurait dû être plus clair avec Mariana. Elle souhaite qu’il guérisse pour pouvoir faire ce qu’il aime et rembourser Martín. Pablo répond que la première chose qu’il fera, une fois rétabli, sera de parler à Ana Perla pour qu’elle l’aime à nouveau, peu importe ce qu’il risque. Mais Lucia lui fait savoir qu’elle ne supporterait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit car elle l’aime. Magdalena déclare à Verónica que la perdre a été la plus grande souffrance de sa vie, tout cela par la faute de son père. Elle a souvent reproché à Botel de ne pas l’avoir sauvée en même temps qu’elle mais il a dépensé tout son argent pour la retrouver. A présent qu’elles sont réunies, elle pourra mourir tranquille. Elle en veut à Aarón d’avoir fait du mal à sa fille. Verónica lui dit qu’elle a toujours eu une mauvaise image de sa mère et le regrette car elle comprend qu’elle n’était qu’une victime. Jorge apprend que Verónica et sa mère, Magdalena, ont toutes deux été en danger à cause d’Aarón. Quand Botel fait remarquer que le hasard les a fait se retrouver à Mina Escondida, Jorge précise qu’il s’agit d’un miracle. Pendant ce temps, Mariana croise Ana Perla et l’insulte. Elle lui fait comprendre que Pablo est son fiancé et qu’ils vont se marier. Magdalena dit à Verónica que sa journée sera parfaite quand elle l’entendra l’appeler maman. La jeune femme répond qu’elle est heureuse de savoir qu’elle ne l’a pas abandonnée mais qu’elle doit lui laisser du temps car, il y a encore quelques jours, elle n’était que sa meilleure amie. Emiliano est content de retrouver sa cousine alors que Virginia ne perd pas une occasion de la tourmenter en jouant les victimes devant Salma. Cette dernière fait savoir à Verónica qu’Emiliano se sent beaucoup mieux et qu’il va épouser Virginia. Mais la jeune femme ne croit pas que sa cousine rendra Emiliano heureux car elle ne s’intéresse qu’à elle-même. Quand Salma rétorque que Verónica est comme sa mère, qui a abandonné sa fille pour rejoindre son amant, Magdalena intervient en déclarant que c’est faux. Elle la remercie d’avoir pris soin de Verónica enfant et lui assure que c’est quelqu’un de bien tout comme sa mère. Quand Salma lui demande si elle a connu cette dernière, elle lui fait savoir que c’est elle.

EPISODE 77
 
Salma est sous le choc quand elle apprend que Magdalena est la mère de Verónica et lui reproche d’avoir abandonné son enfant. Magdalena explique qu’elle n’a pas eu le choix. Elle ajoute qu’elle croyait que Salma avait été une bonne mère pour sa fille mais, qu’apparemment, ce n’est pas le cas. Salma rétorque que, contrairement à son mari, elle n’a jamais voulu l’adopter car elle avait déjà Virginia. De son côté, Manuel, hypocrite, fait croire à son grand-père qu’avoir frôlé la mort lui a fait comprendre qu’il devait prendre sa vie en main. Il aimerait que Crescencio le laisse l’aider car il devient vieux et Ana Perla est de plus en plus rebelle. Pendant ce temps, Virginia dit à sa tante que Verónica a beaucoup de chance car l’amant de sa mère possède la moitié de la mine de Martín et elle aura plus d’argent qu’elles deux réunies. Elles doivent le faire comprendre à Jorge pour qu’il ne lui lègue, au mieux, qu’un petit pourcentage de sa fortune. Jorge annonce à Verónica qu’il va répartir ses biens et qu’elle est aussi concernée. Sa nièce lui déclare que ce n’est pas la peine car elle est l’associée de Martín et possède l’argent qu’il lui a offert pour son mariage. De plus, elle est diplômée et peut travailler. Elle n’a besoin de rien d’autre pour être heureuse et ne veut pas lui attirer d’ennuis avec Salma. Son oncle déclare que cela lui ferait plaisir qu’elle accepte. De son côté, Lucia dit à Ana Perla que son fils l’aime et ne lui a pas menti. Quand il l’a demandée en mariage, il avait déjà rompu avec Mariana. Pablo demande pardon à Ana Perla et déclare qu’il veut l’épouser sur le champ. La jeune femme se souvient de la menace de Manuel et répond qu’elle ne veut plus le voir. Emiliano demande à Martín d’oublier le passé car il va se marier avec Virginia et aimerait que Verónica soit là. Le jeune homme n’y voit pas d’inconvénient tant qu’Emiliano respecte le fait qu’il est le mari de Verónica. Cette dernière dit à Martín que Magdalena est la mère dont elle a toujours rêvé mais qu’elle ne reste pour elle qu’une amie très chère. Elle se sent mal car elle sait qu’elle lui fait de la peine. Son mari lui conseille de prendre son temps. Salma s’agace quand elle apprend que Matilde restera chez eux jusqu’au mariage d’Emiliano. Puis elle déclare à Jorge qu’elle voyait Magdalena comme quelqu’un de raffiné. Elle est sur le point de lui trouver une qualification peu flatteuse quand son mari l’interrompt et lui demande de faire attention et de ne pas la juger sans connaître son passé. Pablo dit à Mariana qu’il regrette de ne lui avoir clairement dit qu’il ne l’aimait plus. Il voudrait qu’elle s’en aille car tout est fini entre eux. Furieuse, Mariana lui dit d’oublier l’exposition à New York et déclare qu’elle fera en sorte que personne n’achète ses tableaux. Pendant ce temps, Salma explique à son mari que Montserrat est énervée car Pablo ne veut plus épouser sa fille. Le pire est que Verónica soutient la relation du jeune homme avec Ana Perla et a même accepté d’être leur demoiselle d’honneur. Matilde prévient Salma pour la dernière fois : si elle aime vraiment Emiliano comme son fils, elle doit ouvrir les yeux et se rendre compte que Virginia n’est pas la femme qu’il lui faut. Pendant ce temps, Verónica surprend Virginia et Daniel en train de s’embrasser.

EPISODE 78
 
Verónica traite Virginia de garce et trouve incroyable qu’elle ose se dire amoureuse d’Emiliano. Elle déclare à Daniel qu’il la dégoûte en tant qu’homme et médecin. Il n’a aucune morale car sortir avec une patiente est un délit. Virginia rétorque que sa cousine est folle et qu’elle interprète tout mal. Daniel dit ensuite à Virginia que, dès que son oncle et sa tante l’apprendront, ils le traîneront en justice et ne croiront jamais qu’ils étaient à l’hôtel pour parler de ses analyses. La jeune fille lui assure qu’ils le croiront car elle va convaincre Mariana de leur servir d’alibi. Hors d’elle, Verónica raconte à Martín que sa cousine veut la faire passer pour folle et que Daniel, très lâche, nie les faits. Martín se souvient les avoir vus sortir de cet hôtel avant leur mariage. Verónica déclare qu’elle ne laissera personne et surtout pas Virginia faire du mal à Emiliano. Salma s’excuse auprès de Magdalena pour l’avoir insultée. Elle explique que Jorge lui a raconté combien elle avait souffert d’avoir dû se séparer de sa fille et lui offre son amitié. Magdalena accepte ses excuses mais lui rappelle qu’elle a également insulté Verónica. Elle ne peut prétendre être son amie si elle ne s’entend pas avec sa fille. Magdalena la prévient qu’elle sera toujours derrière Verónica et ne permettra pas qu’elle lui fasse de mal. Mariana accepte d’aider Virginia mais lui demande ce qu’elle faisait seule à l’hôtel avec Daniel. La jeune femme rétorque qu’ils sont amis et qu’il voulait lui annoncer que son cœur supporterait une grossesse. En larmes, Virginia arrive à convaincre Salma qu’elle n’embrassait pas Daniel mais le serrait dans ses bras. Elle rapporte que Verónica les accuse d’être amants. Sa tante lui dit qu’elles vont parler à Jorge en présence de Mariana, Verónica et Daniel. Elles verront si Verónica assume ses mensonges devant eux. Hypocrite, Virginia avoue qu’elle avait accepté de sortir avec Daniel il y a quelques temps pour essayer d’oublier Emiliano mais que cela n’a pas marché. Nanciyaga dit au père Juan qu’elle s’en veut de ne pas avoir avoué à Martín que sa femme n’était pas la maîtresse de Demetrio. Le prêtre lui déclare qu’il avait le droit de savoir et que cela aurait pu éviter beaucoup de souffrances dans son couple. Verónica tente de convaincre son cousin que Virginia le trompe mais il ne la croit pas. Il lui rappelle qu’ils avaient décidé de faire leur vie chacun de leur côté pour qu’elle le laisse tranquille. Il est persuadé que Virginia est quelqu’un de bien. Verónica précise qu’elle se sentait obligée de lui en parler car elle s’inquiète pour lui mais qu’il peut faire ce qu’il veut. Virginia joue les victimes et dit à Emiliano qu’elle l’aime mais que, s’il ne lui fait pas confiance, il vaut mieux annuler le mariage. Dans ce cas, elle le laissera l’annoncer à ses parents. Le jeune homme répond qu’il ne veut rien annuler. De son côté, Ana Perla confie à Blanquita qu’elle est sûre que Pablo dit la vérité mais qu’elle ne peut ressortir avec lui car Manuel a menacé de le tuer. Verónica déclare à Virginia qu’elle a vu son vrai visage et qu’elle sait qu’elle épouse Emiliano par intérêt et non par amour. Puis elle annonce à Salma que Virginia n’aime pas son fils mais plutôt son argent et qu’un jour elle regretta de l’avoir tant protégée. Elle déclare qu’elle a élevé un scorpion qui la piquera à la première occasion.
 
EPISODE 79
 
Salma dit à Verónica que c’est elle le scorpion qui veut détruire Virginia et ne cesse de la calomnier. Elle ajoute qu’elle a hérité de la méchanceté son père. La jeune femme sait que sa tante ne l’aime pas mais elle assure qu’elle veut seulement protéger sa famille de l’hypocrisie de Virginia.  Pendant ce temps, Lucia dit à Pablo qu’elle n’aime pas le voir si triste à cause d’Ana Perla et qu’il devrait se faire une raison. Mais le jeune homme préférerait mourir et va donc tout faire pour que la jeune fille lui pardonne. Lucia lui rappelle qu’il lui a menti et qu’elle est tout à fait en droit de lui en vouloir. Botel montre à Magdalena l’acte de divorce et lui annonce que plus rien ne la relie à Aarón. Ils peuvent donc se marier. Cette nouvelle, ainsi que le résultat du test ADN, rendent Magdalena très heureuse. Elle déclare que Verónica est bien sa fille et qu’elle le lui annoncera après leur lune de miel. Elle espère qu’elle l’appellera maman. Le jour du mariage est enfin arrivé. Virginia dit à sa tante qu’elle s’est occupée de chaque détail pour que tout soit parfait. Jorge souhaite à son fils tout le bonheur du monde. Blanquita transmet à Martín une amulette de la part de Nanciyaga pour le protéger. Elle ajoute que cette dernière veut qu’il sache que ce n’est pas Verónica la femme diabolique. Cette révélation surprend le jeune homme. Nicolas fait remarquer à Emiliano qu’il devrait se préparer pour son mariage. Celui-ci répond que, peut-être à cause du stress, il a l’impression qu’épouser Virginia n’est pas une si bonne chose, ni pour elle ni pour lui. Ana Perla dit à Pablo qu’il ne peut plus rien y avoir entre eux et qu’elle a donc accepté de se marier avec Eleazar. Le jeune homme pleure et lui dit qu’elle ne peut en épouser un autre car ils s’aiment. Il comprend qu’elle veuille le punir mais ne veut pas la perdre. Quand Verónica voit que Martín a la médaille de Virginia, elle exige des explications. Son mari lui avoue qu’elle était à Demetrio et qu’elle lui avait été offerte par la femme qui l’a conduit au suicide. En larmes, Verónica déclare que Virginia était la maîtresse de Demetrio. Elle comprend alors pourquoi Martín, Emiliano et son oncle ont été si durs avec elle. Martín lui explique avoir surpris Virginia dire que sa cousine avait eu beaucoup d’amants, dont Demetrio. La jeune femme en veut à son mari d’avoir cru Virginia plutôt qu’elle. Il lui demande pardon mais Verónica s’en va. Bouleversée, elle raconte à Magdalena que Martín a toujours cru qu’elle était la maîtresse de son frère et n’a jamais eu confiance en elle. Il n’a pas été honnête et elle ne pourra pas lui pardonner. Matilde appelle Verónica et lui annonce qu’elle a trouvé des lettres et des photos qui prouvent que Virginia sortait avec Demetrio. Verónica lui répond qu’elle va enfin pouvoir démontrer qu’elle est innocente et que Virginia est une menteuse et une femme vénale.

EPISODE 80
 
Matilde apprend à Verónica que, dans une des lettres, Demetrio disait qu’il partait chercher de l’or afin d’être assez riche pour épouser Virginia, comme elle le lui avait demandé. Dans une autre, il la suppliait d’attendre et de ne pas se marier avec quelqu’un d’autre car il ne pourrait vivre sans elle. Verónica lui demande d’essayer de récupérer une de ces lettres ainsi que des photos mais de faire très attention car sa cousine est capable du pire. Martín explique à Botel qu’il s’est laissé avoir par les mensonges de Virginia et que sa femme en est profondément blessée. Il ajoute qu’il ne veut pas la perdre. Botel lui conseille d’aller lui parler quand elle sera calmée. Pablo essaie de convaincre Ana Perla de ne pas en épouser un autre car ils s’aiment. La jeune femme, ayant toujours la menace de Manuel en tête, lui rappelle qu’il lui a menti et qu’elle ne veut plus entendre parler de lui. Alors que Jorge et Emiliano s’étonnent que Matilde ne soit pas encore prête, elle répond qu’elle n’a pas été invitée au mariage. Salma fait comme si de rien n’était et lui dit d’aller se préparer pour ne pas être en retard. Julio répète à Ana Perla qu’il l’a toujours aimée et lui demande de l’épouser. La jeune fille répond qu’elle l’aime comme un ami puis accepte à contrecœur de se marier avec Eleazar. Martín tente de convaincre Verónica de laisser Emiliano épouser Virginia. En colère, la jeune femme déclare qu’elle veut prouver son innocence. Elle ajoute qu’elle ne laissera pas sa cousine s’en sortir si facilement et que, s’il ne lui fait toujours pas confiance, c’est son problème. Crescencio annonce à Ana Perla et Eleazar que le mariage aura lieu dans son village. Polo fait savoir à Eleazar qu’Ana Perla était très heureuse quand Pablo lui a offert sa bague de fiançailles. Le jeune homme lui dit qu’il n’est peut-être pas comme Pablo mais qu’il lui prouvera qu’il peut aussi être son ami. Crescencio demande à son petit-fils de se taire s’il ne veut pas aller dans sa chambre mais ce dernier répond qu’il préfère partir plutôt que de voir sa cousine épouser quelqu’un qu’elle n’aime pas. Verónica fait irruption dans l’église et demande à Emiliano de l’écouter. Il décidera ensuite s’il veut ou non épouser Virginia. Martín apprend à Emiliano que Demetrio était son frère et qu’il s’est suicidé parce que la femme qu’il aimait l’a laissé tomber pour un autre : quelqu’un qui revenait d’Espagne. Il sait à présent qu’il s’agissait de Virginia et que l’homme en question était Emiliano. Magdalena déclare que Nanciyaga sait qui était la maîtresse de Demetrio et Matilde ajoute qu’elle a trouvé des lettres dans la chambre de Virginia. Elle leur montre une photo où l’on voit la jeune fille avec le frère de Martín. En larmes, Virginia fait semblant de se sentir mal. Quand Botel suggère de l’emmener à l’hôpital pour lui faire des examens, elle répond que ce n’est pas utile et qu’elle va prouver que Verónica ment. Martín dit à sa femme que Jorge la croit et lui aussi. Verónica déclare qu’elle prouvera à tous son innocence, y compris à son mari, qui a toujours douté d’elle.
 
EPISODE 81
 
Matilde cherche la boîte où Virginia conservait les photos et les lettres de Demetrio mais ne la retrouve pas. En pleurs, la jeune femme accuse Matilde de mentir pour protéger Verónica. Martín lui dit qu’il a trouvé la médaille dans les affaires de son frère. Il ajoute que, d’après Nanciyaga, elle avait été offerte à Demetrio par sa fiancée comme une preuve d’amour. Virginia rétorque que c’est Verónica qui est cupide car elle s’est mariée avec Martín pour son or. Emiliano répond que, si c’était le cas, c’est lui qu’elle aurait épousé à son retour d’Espagne mais elle n’a pas voulu car elle aimait Martín. Il fait d’ailleurs remarquer qu’elle n’a pas été tout de suite au courant pour la mine d’or. Il ajoute que Virginia et lui-même ont pu constater que leur cousine vivait dans une grande pauvreté mais qu’elle le faisait par amour. Pendant ce temps, Daniel apprend à Ana Perla qu’elle est enceinte. Salma est furieuse et tente de convaincre Jorge que Verónica ment et qu’elle doit partir. Elle ajoute qu’il ne doit rien lui léguer et annuler le contrat signé avec Martín. Jorge répond que c’est plutôt avec Virginia qu’il va prendre ses distances. Cette dernière va devoir s’expliquer car il trouve étrange qu’elle n’ait jamais voulu voir un autre docteur que Daniel. Virginia essaie de convaincre Emiliano qu’elle l’aime et lui rappelle l’enfant qu’ils ont soi-disant perdu. Elle ajoute que Verónica veut les séparer. Emiliano rétorque qu’il allait l’épouser parce qu’il se sentait redevable mais qu’il ne cédera pas à son chantage sur leur enfant et assure qu’ils ne se marieront jamais. Salma accuse Verónica d’avoir fait du mal à son oncle mais cette dernière rétorque qu’elle a tout fait par amour pour sa famille et qu’elle ne leur veut que du bien. De son côté, Daniel fait comprendre à Virginia que, maintenant qu’ils vont devoir repartir de zéro, elle devra se montrer plus tendre et gentille car ils sont liés par les lettres et les photos de Demetrio. Furieuse, elle se rend compte que Daniel peut la faire chanter. Emiliano fait remarquer à Virginia qu’elle ne semble même pas éprouver de remords alors qu’un homme s’est suicidé à cause d’elle. Il lui dit qu’elle devrait avoir un peu de respect et quitter la maison. Virginia rétorque qu’on se suicide par lâcheté et non à cause de quelqu’un. Elle ajoute qu’elle ne partira pas car elle est aussi chez elle. Emiliano répond qu’il voit enfin son vrai visage et qu’il la déteste plus que jamais. Hypocrite, la jeune femme rapporte à Salma que son fils l’a chassée mais qu’elle ne peut vivre loin d’elle. Sa tante lui assure qu’elle n’ira nulle part. Hors de lui, Martín attrape Virginia et l’accuse d’avoir tué son frère et de lui avoir menti en disant que Verónica était la maîtresse de Demetrio. Il lui avoue avoir juré de se marier avec la coupable mais il s’est trompé. Virginia insiste en disant que la vraie coupable est Verónica. Martín déclare qu’il ne comprend pas comment son frère a pu tomber amoureux d’elle.
 
EPISODE 82
 
Virginia révèle à Verónica que Martín, croyant que c’était elle était la fiancée de Demetrio, a tout fait pour la séduire et l’épouser par vengeance. C’est pour cela qu’il l’a emmenée vivre dans le taudis où est mort son frère. Elle lui lance qu’il ne l’a jamais vraiment aimée. Pendant ce temps, Ana Perla annonce à son grand-père qu’elle ne peut pas épouser Eleazar car elle attend l’enfant de Pablo. Crescencio, hors de lui, la gifle et commence à la frapper. Raymunda s’interpose et lui rappelle qu’elle est enceinte. Manuel déclare qu’il va trouver Pablo pour le tuer mais Crescencio lui explique que cela n’arrangera rien. Son petit-fils lui demande s’il compte les laisser se marier et lui rappelle que Pablo ne peut plus peindre et ne pourra pas subvenir aux besoins d’une famille. En colère, Eleazar accuse Ana Perla de vouloir l’épouser alors qu’elle attend l’enfant d’un autre. Mais la jeune fille rétorque que cet enfant a été conçu par amour et qu’elle l’avait prévenu qu’elle ne l’aimerait jamais. Eleazar répond qu’elle sera donc mère célibataire. De son côté, Verónica est furieuse et reproche à Martín de l’avoir épousée pour venger la mort de son frère, de l’avoir repoussée et maltraitée alors qu’elle ne savait même pas pourquoi. Martín tente de la convaincre que, même s’il voulait se venger, il est réellement tombé amoureux d’elle. Sa femme lui répond qu’il ne la touchera plus jamais et qu’elle le déteste. Elle déclare qu’il est mort à ses yeux. Si elle lui a pardonné ses humiliations et sa façon de la traiter c’est parce qu’elle l’aimait mais, à présent, c’est terminé. Emiliano rappelle à Martín qu’il l’avait prévenu de ne pas faire de mal à Verónica et les deux hommes se battent. Salma accuse Matilde d’avoir causé tous ces problèmes à cause de ses mensonges. Matilde rétorque qu’elle a bien vu les lettres et les photos et que Virginia causera la perte de leur famille. Julio annonce à Crescencio qu’il aime Ana Perla et l’épousera même si elle est enceinte de Pablo. Le vieil homme lui fait comprendre qu’il n’est pas assez bien pour s’intéresser à sa petite-fille mais Julio rétorque que l’amour se fiche des classes sociales. Virginia reproche à Mariana de ne pas l‘avoir soutenue mais cette dernière explique qu’elle ne pouvait pas mentir dans une église. De plus, elle a compris que Daniel était son amant. Furieuse, Virginia lui dit qu’elle est bien contente que Pablo l’ait laissée tomber mais Mariana rétorque qu’elle, au moins, n’a pas été abandonnée devant l’autel. Verónica annonce à Martín qu’elle va demander le divorce. De son côté, Ana Perla tente de faire comprendre à son grand-père qu’elle est prête à avoir un enfant et que, s’il le souhaite, elle ne reviendra pas au village pour éviter les critiques. Crescencio répond qu’elle aura son enfant mais ne l’élèvera pas. Mariana découvre que Virginia n’est pas malade et que Daniel est son complice, en plus d’être son amant. Alors que Pablo tente de parler à Ana Perla, Crescencio le chasse en le frappant.
 
EPISODE 83
 
Pablo réussit à entrer dans la chambre d’Ana Perla pour la supplier de lui pardonner. Elle pleure et répond qu’elle lui pardonne et l’aime mais qu’il y a quelque chose qui les lie et les éloigne à la fois. Elle est sur le point de lui avouer qu’elle est enceinte quand Blanquita arrive. Elle change alors d’avis. En larmes, elle dit à sa cousine qu’elle ne reverra jamais Pablo mais qu’elle est heureuse d’attendre un bébé. Elle déclare qu’elle le protègera de tous et surtout de son grand-père qui veut le lui enlever. Pendant ce temps, Emiliano supplie Verónica de lui laisser une chance de la conquérir. Alors qu’elle répond qu’elle ne veut pas le blesser, Emiliano assure que, s’il n’y parvient pas, il laissera tranquille. De son côté, Virginia déclare à Martín qu’elle n’a pas menti et que Verónica était bien la maîtresse de Demetrio. Furieux, Martín menace de l’étrangler et la prévient qu’il ne se laissera pas avoir. Emiliano sort le grand jeu à Verónica pour lui montrer qu’il est prêt à la séduire. Sur la tablette de Virginia, Matilde voit une photo intime d’elle avec Demetrio et l’accuse d’être une menteuse. Elle ajoute qu’à cause d’elle, Verónica a beaucoup souffert. Elle la prévient qu’elle va montrer la photo à tout le monde. Virginia essaie de la récupérer et elles se battent. Matilde parvient à s’échapper mais, arrivée à l’escalier, Virginia la rattrape et la pousse. Matilde tombe et Virginia récupère sa tablette. Pendant ce temps, Verónica reçoit les fleurs d’Emiliano et lui dit qu’aucun homme ne s’est jamais montré aussi gentil avec elle. Elle ajoute qu’elle s’est trompée et aurait dû tomber amoureuse de lui. De son côté, Raymunda dit à Blanquita qu’elle n’aurait pas dû être complice de la relation entre Pablo et Ana Perla car son grand-père ne la laissera plus devenir infirmière. Quand Blanquita rétorque que les mères sont censées vouloir le bonheur de leurs enfants, Raymunda acquiesce mais lui rappelle qu’il faut respecter certaines valeurs. Blanquita lui demande si le prix à payer est le bonheur de leur famille. Elle pensait que, pour sa mère, son mari et ses enfants passaient avant son père. Elle la supplie de ne pas détruire ses rêves. Ana Perla dit à Raymunda qu’elle aurait aimé avoir une mère comme elle. Cette dernière répond qu’elle aurait dû la considérer comme sa fille, la protéger et la guider. Ana Perla déclare que, si elle le pense vraiment, elle doit l’aider à ce que Crescencio ne lui enlève pas son bébé et Raymunda promet qu’elle parlera à son père. Salma découvre Matilde dans les escaliers et accuse Verónica de tous les malheurs qui arrivent. Emiliano demande à sa mère de partir. Salma apprend à Virginia que Matilde est tombée et qu’elle semble morte. Hypocrite, Virginia répond que, même si elle lui a fait beaucoup de tort, elle n’a jamais souhaité qu’il lui arrive quelque chose. Martín prend Verónica dans ses bras et lui dit qu’il ne la laissera pas s’effondrer. En les voyant, Emiliano veut les séparer mais Jorge le retient et lui demande de les laisser. Magdalena écoute Verónica lui raconter que Matilde est comme une mère pour elle. Botel dit à sa compagne qu’il sait que cette remarque la blesse mais qu’elle doit passer au-dessus car sa fille a besoin d’elle. Virginia fait semblant de s’intéresser à la santé de Matilde mais parle d’elle de façon méprisante. Verónica l’avertit que, si elle ne se tait pas, elle ne répondra plus de ses actes.
 
EPISODE 84
 
Furieux, Martín attrape Daniel et lui fait remarquer que c’est la deuxième fois qu’il le prend à s’enfuir. Il n’a pas envie de savoir si Virginia est sa maîtresse, il tient surtout à innocenter sa femme. Cependant, s’il découvre que Daniel est le complice de Virginia, il l’avertit qu’il le fera tomber. De son côté, Julio annonce à Crescencio qu’il fera tout pour défendre la femme qu’il aime même si pour cela il doit affronter le vieil homme. Quand Crescencio lui rétorque qu’il est dommage que cet amour ne soit pas réciproque, Julio déclare que, pour la voir heureuse, il est prêt à être un simple ami, un confident ou même son chien. Pendant ce temps, Jorge dit à Virginia que son ton haineux et ses remarques ne sont pas les bienvenus et il lui demande de quitter la maison. Salma affirme que la jeune femme ne fait rien de mal. Elle ne veut pas qu’il l’humilie de la sorte et déclare qu’elle n’ira nulle part. Jorge lui demande alors de faire en sorte qu’elle n’approche pas Verónica. Hypocrite, Virginia assure qu’elle s’inquiète aussi pour Matilde. Son oncle ne la croit pas car, si c’était vraiment le cas, elle ne parlerait pas d’elle comme elle le fait. Daniel demande à Mariana de venir de toute urgence à l’hôpital pour confirmer qu’elle était bien avec Virginia et lui-même quand Verónica les a surpris. La jeune femme lui fait savoir qu’elle ne peut pas car elle est sur le point d’embarquer pour Paris. Elle lui précise qu’elle a envoyé une lettre à Verónica pour confirmer que Virginia est bien sa maîtresse et qu’elle était celle de Demetrio. Pendant ce temps, Julio demande à Ana Perla de lui permettre de l’aimer comme elle le mérite et de la protéger. Cette dernière lui demande de ne plus insister car elle ne l’aimera jamais en retour et ne veut pas lui faire de mal. Pablo demande à Julio de laisser Ana Perla tranquille car elle est avec lui. Il l’embrasse mais la jeune fille le gifle en disant qu’il lui a fait beaucoup de mal. Quand Pablo explique qu’il n’a pas été clair pour ne pas blesser Mariana, Ana Perla lui assure qu’en tout cas, elle, l’a été. Elle déclare ensuite qu’elle va peut-être dire oui à Julio. Salma annonce à Jorge que, s’il continue à vouloir chasser Virginia, elle demandera le divorce ainsi que la moitié de sa fortune. Verónica reçoit la lettre de Mariana et, hors d’elle, gifle Virginia en la traitant de menteuse et d’hypocrite. En pleurs, sa cousine lui dit qu’elle ne sait pas pourquoi elle l’agresse. Surpris, Emiliano demande des explications à Verónica et cette dernière explique à sa cousine que son amie l’a trahie. Elle montre la lettre confirmant qu’elle était la maîtresse de Demetrio et qu’elle est celle de Daniel. Elle ajoute qu’elle n’est même pas malade. Daniel tente de nier mais quand Verónica lui demande d’aller chercher un autre médecin pour faire des analyses à Virginia sur le champ, il refuse. Verónica lui lance qu’elle savait qu’il était lâche. Furieux, Martín frappe Daniel et déclare qu’il ne permettra à personne de douter de la sincérité de sa femme. Arrive alors le directeur de l’hôpital. Il apprend à Daniel qu’après toute cette histoire, il a interrogé les infirmières et que certaines assurent l’avoir vu embrasser Virginia. Il lui demande de partir. Quand Jorge dit à Salma qu’elle défend Virginia comme si cette dernière était sa fille, sa femme déclare que c’est parce qu’elle l’est réellement.
 




 

Rédigé le Vendredi 1 Juin 2018 à 18:00 | Lu 9315 fois


Dans la même rubrique :
< >