Télé Mag +
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Menu

Exploration de l'île Maurice, vers un parcours du tourisme durable


Rédigé le Vendredi 15 Septembre 2023 à 12:53 | Lu 578 fois modifié le Vendredi 15 Septembre 2023

Tourisme communautaire, responsable, participatif, équitable, ou encore solidaire, tels sont les grandes lignes vers lesquelles le Tourisme doit tendre pour respecter dans le programme 2030 des Objectifs de développement durable.



Cet ambitieux programme constitue un cadre mondial pour mettre fin à l’extrême pauvreté, combattre les inégalités et l’injustice, et remédier aux changements climatiques avec 2030 en ligne de mire. Dans le prolongement des objectifs historiques du Millénaire pour le développement (OMD), le Programme, composé d’un ensemble ambitieux de 17 objectifs de développement durable et 169 cibles associées, est axé sur l’être humain, porteur de changement, à caractère universel et intégré.
 
Tourisme durable : qu'est-ce que c'est ?
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le tourisme durable est un concept qui n'a rien de compliqué dans la pratique. C'est tout simplement un tourisme conscient de son environnement naturel et sociétal et qui souhaite offrir le meilleur à ses voyageurs et à ses destinations accueillantes.

L’économie Bleue
Une croissance économique partagée et durable, aux modes de consommation et de production durables et à l’exploitation de manière durable des océans et des ressources marines. Le tourisme côtier et le tourisme maritime, les segments touristiques les plus importants, particulièrement pour les petits États insulaires en développement (PEID), dépendent d’écosystèmes marins en bon état. Le développement du tourisme doit faire partie d’un plan de gestion intégrée du littoral pour aider à conserver et à préserver les écosystèmes marins fragiles et servir de vecteur pour promouvoir une économie bleue.

La vie Terrestre
Paysages de toute beauté, forêts vierges, richesse de la biodiversité, sites du patrimoine naturel : voilà souvent les principales raisons pour lesquelles les touristes se rendent dans une destination. Le tourisme durable peut jouer un grand rôle, pas seulement au service de la conservation et de la préservation de la biodiversité mais également du respect des écosystèmes terrestres, grâce aux efforts faits pour réduire les déchets et la consommation et pour conserver les espèces originelles de flore et de faune et de par son action de sensibilisation.

Le tourisme est l’un des ressorts de la croissance économique mondiale
Il représente aujourd’hui 1 emploi sur 11 à travers le monde. Par l’accès qu’ils ouvrent à des possibilités de travail décent dans le secteur du tourisme, le renforcement des compétences et la progression professionnelle sont bons pour la société, et en particulier pour les jeunes et les femmes. La contribution du secteur à la création d’emplois est reconnue dans la cible 8.9 « D’ici à 2030, élaborer et mettre en œuvre des politiques visant à développer un tourisme durable qui crée des emplois et mette en valeur la culture et les produits locaux ».

A l’instar de l’entreprise Saint Aubin, avec sa route du thé, parcours touristique reliant Curepipe, une ville du centre de l'île Maurice située dans les Plaines Wilhems, à Souillac, un village de son littoral méridional. Le domaine de Bois Chéri, situé non loin de Grand Bassin dans le sud de l'île Maurice, abrite une plantation de thé, un musée et une usine encore en activité aujourd'hui. C'est l'endroit parfait pour comprendre la culture du thé et les différents stades de production, de la cueillette à l'emballage en passant par la fermentation et le séchage. En fin de visite, une dégustation vous sera même proposée au restaurant du domaine, où le thé se cuisine à toutes les sauces, aussi bien en salé qu'en sucré.

En bref, il s'agit d'une excursion à ne pas manquer dans le sud de l'île Maurice !
En fonction depuis la fin du 19e siècle, l'usine de thé de Bois Chéri continue de fonctionner même si elle a été en partie convertie en centre culturel. Il faut dire que l'histoire du site est fascinante et que la découverte des nombreuses étapes de production du thé offre un véritable plongeon dans le passé. Au musée de Bois Chéri, vous aurez l'occasion de poursuivre l'immersion face à des expositions permanentes d'anciennes machines, de services à thé centenaires et de tableaux.

Situé non loin du lagon de Blue Bay, l’ancien centre de plongée du Shandrani Beachcomber Resorts and Spa est plus animé que jamais. Il accueille désormais des invités particulièrement poilus et attachants dans le cadre d’une des initiatives du Shandrani Animal Welfare Programme. L’objectif : contrôler la population d’animaux errants dans la région. Mis en place en 2021, ce projet est une première pour un hôtel à Maurice.

«Quand on a lancé le programme, il y avait plus de 300 000 chiens errants à Maurice, cela en nous basant sur les statistiques émises par les autorités. Malheureusement, des chiens naissent dans les champs de cannes autour du Shandrani Beachcomber et perdent leur habitat naturel pendant la saison de coupe. Ils finissent par trouver refuge ici, à l’hôtel », déclare Raphael Nicolas, Commercial Executive et membre de l’équipe de l’Animal Welfare Programme. Dans leur abri entouré de verdure, Lucky, Bibiche et bien d’autres se font chouchouter par Manor Seamah. Celui qui a longtemps travaillé à la case nautique de l’hôtel dédie désormais toutes ses journées aux animaux ayant élu domicile sur le site du Shandrani. « Manor est le seul à avoir pu apprivoiser les chiens blessés et agressifs. C’est l’homme de la situation ! » confie Raphael.

S’occuper des animaux demande un réel engagement : il faut les nourrir plusieurs fois par jour, jouer avec eux, les stériliser et les faire vacciner. Aucun souci puisque Manor est bien équipé ! Cocotte-minute, réfrigérateur, vélo pour les visites chez des vétérinaires de proximité... La direction de l’établissement a réuni toutes les ressources nécessaires pour le bien-être des animaux, en leur offrant un menu aussi savoureux que varié, qui comprend des croquettes, mais aussi les restes du buffet. L’hôtel fait ainsi d’une pierre deux coups, puisque cette initiative permet également de réduire le gaspillage alimentaire.
« Au départ, il y avait trente chiens sur le site. En un an et demi, plusieurs ont été adoptés et ont pu trouver un foyer aimant en Europe, en Afrique du sud ou encore chez les artisans. Il reste douze chiens qui, eux, protègent le territoire et empêchent d’autres de s’y aventurer », déclare Raphael. Un second abri est d’ailleurs en cours de construction en vue d’accroître la capacité d’accueil. Afin de pouvoir mener cette mission, l’équipe a reçu beaucoup de soutien : des dons généreux de touristes, mais aussi une aide précieuse des vétérinaires de la localité et d’associations, telles que All Life Matters. « Ce projet n’aurait jamais vu le jour sans l’enthousiasme de notre directeur général, Rico Paoletti, et le dévouement de Gawin Curpen, ancien Quality Assurance Manager », fait ressortir Raphael.

Lutte contre les changements climatiques
Le tourisme contribue aux changements climatiques et en subit les effets. Le secteur a donc tout intérêt à jouer un rôle prépondérant dans l’action à mener à l’échelle mondiale face aux changements climatiques. En réduisant leur consommation d’énergie et en passant à des sources d’énergie renouvelables, tout spécialement dans le secteur des transports et de l’hébergement, le tourisme peut aider à relever l’un des défis les plus pressants de notre époque.
 
L’île Maurice se positionne aujourd’hui comme une destination de tourisme vert
L’île s’est lancée depuis quelques années dans le développement durable de ses activités et loisirs. L’écologie prend une place de plus en plus importante à tous les niveaux et, bien plus que ses plages, Maurice offre tout un choix de choses à voir et à faire dans l’intérieur des terres pendant votre séjour. Ses reliefs variés, les forêts, les parcs et réserves, la faune et la flore, font la richesse de cette île et attendent d’être découverts par les amateurs de tourisme vert. Les hôteliers et autres opérateurs touristiques sont aussi partie prenante de cette démarche durable, en impliquant aussi bien les employés que les visiteurs.

Pour une reconnexion avec la nature, il existe une multitude de zones vertes dans l’île, que ce soit des forêts ou des parcs et réserves naturels, où vous pourrez découvrir la faune et la flore de Maurice. Plusieurs sentiers balisés s’offrent à vous, certains vous mèneront au centre de l’île, vous pourrez apprécier les multiples arbres centenaires et oiseaux endémiques protégés que vous pourrez apercevoir

A Chamarel, l’Ebony Forest est également à voir, avec sa forêt unique d’ébéniers endémiques et une flore et une faune préservées. Vous pouvez opter pour une randonnée guidée pour mieux comprendre l’écosystème ; au sommet, vous aurez le souffle coupé par la vue exceptionnelle sur la partie ouest et sud de l’île. Un musée sur l’histoire du bois d’ébène clôturera votre visite, avant une pause au restaurant du parc. Sur la côte sud-est, l’île aux Aigrettes, petite île à l’intérieur du lagon, fait partie du programme de conservation de la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) en collaboration avec le gouvernement. Une visite s’impose. Prenez la navette de Pointe Jérôme, et faites un saut hors du temps. Un guide vous attendra sur place et vous fera découvrir une faune et une flore uniques, et vous en apprendrez plus sur le travail de conservation remarquable effectué depuis des années, avec le soutien du Durell Wildlife Foundation Trust. Certaines espèces qui y évoluent ne vivent que sur cet îlot comme le scinque de Telfair. De belles sculptures d’animaux font aussi partie du parcours, et vous serez étonnés de voir celle d’un hibou… Eh oui, l’île Maurice abritait effectivement des hiboux endémiques !

La gestion de la biodiversité terrestre et de l’écosystème de l’île Maurice est sous la responsabilité du National Parks and Conservation Service (NPCS).
Vous trouverez plusieurs autres parcs, domaines et forêts à travers l’île et autres parcours de randonnées, et pour la plupart très faciles d’accès, à l’instar Domaine de l’Etoile au sud-est où il vous sera aussi possible de pratiquer des activités telles que le tir à l’arc et le quad, la Vallée de Ferney, pour une immersion dans une forêt telle qu’elle était il y a des centaines d’années, ou presque, le Domaine de Bel Ombre dans le sud-ouest, où vous vous enfoncerez dans la riche végétation pour terminer par un pique-nique au pied d’une magnifique cascade.


Des activités écoresponsables sont aussi proposées pour découvrir l’île et sa population, telles que les sorties en Electro-Bike, vélo semi-électrique, à l’assaut des villages et paysages, ou encore des visites de localités à pied, à la découverte de l’île Maurice authentique.
 


Les hôtellier sautent le pas ....

 Pour que la démarche de tourisme vert soit sur la durée, les hôteliers ont aussi sauté le pas et ont mis en place plusieurs actions telles que l’élimination des produits en plastique à usage unique dans les établissements, le recyclage des eaux usées, ou encore la diminution des buffets en faveur des menus pour réduire le gaspillage alimentaire. Certains ont également lancé des projets environnementaux tels que la réhabilitation des mangroves, la protection des tortues de mer, ou encore la conservation des zones sous-marines à proximité des resorts, et tout cela avec l’implication des employés et des clients. Plusieurs logements au concept écologique ont aussi vu le jour, tels que des éco-lodges et autres hébergements prônant une moindre empreinte carbone pour votre séjour à l’île Maurice
 
Mauritius Conscious
Mauritius Conscious est un guide de voyages & d’écotourisme écologique qui invite les voyageurs à découvrir le caractère unique de Maurice de façon authentique. Nous soutenons les initiatives locales et les opérateurs conscients de l’environnement, en nous assurant que les dollars que votre voyage nous apportent contribuent à soutenir la communauté que vous visitez.

Protection de l'environnement

Protéger l’environnement, un engagement des Hôtels Attitude
Chez Attitude, notre ambition est d’instaurer la voie d’un tourisme durable, avec des hôtels éco-engagés soucieux de l’environnement.
Le groupe s’attele à éliminer progressivement les sources de pollution telles que notre production de déchets, ou encore l’utilisation des produits chimiques et des énergies fossiles.
« Nous nous engageons aussi en tant qu’acteur éco-responsable à comprendre, sensibiliser et informer sur l’environnement marin et côtier avec des initiatives telles que le Marine Discovery Centre. »

Au Lagoon Attitude, c’est un véritable lieu de découverte, d’échange et de sensibilisation pour tous les touristes comme pour les locaux.
Au total, pas moins de 20 000 personnes (écoliers, habitants des villages voisins, clients Attitude, Family Members,...) ont à ce jour été sensibilisées et à la protection des richesses marines naturelles de l’île. Une zone volontaire marine de conservation a été créé en face de l’hôtel avec un sentier sous-marin pour découvrir la richesse du lagon tout en minimisant son impact. Sur place, une biologiste marine vous y accueille. Sa mission : étudier la biodiversité côtière et marine pour participer à sa conservation et sensibiliser le plus grand nombre sur la préservation de celle-ci. Le centre collabore avec des ONGs et organismes locaux et régionaux pour des programmes de préservation des baleines à bosse, des tortues imbriquées ou encore des chauves-souris et plantes endémiques.
 
Le plastique a usage unique c’est fini !
En partenariat avec Dopper, une marque de gourde engagée dans la lutte contre la pollution plastique. Chaque client reçoit une gourde consignée pour toute la durée de son séjour, qu’il peut ensuite remplir aux fontaines d’eau mises gratuitement à disposition dans chaque hôtel.

Les boutiques de vrac

Dans les chambres, finis les sachets individuels de sucre, thé & autres snacks. Chacun est invité à se servir dans la boutique de vrac, où les produits sont disposés dans des bocaux en verre. Le goût reste le même, le plaisir de la dégustation face au lagon aussi !

La fresque du climat

Créée en 2018, la Fresque du Climat est une initiative de portée mondiale qui vise à faire connaître les enjeux du changement climatique au plus grand nombre.
En tant qu’entreprise à mission et acteur dans le développement durable de l’île Maurice, Attitude a décidé de rejoindre ce mouvement. En collaboration avec Diane Salmon, animatrice, formatrice et référente de La Fresque du Climat à l'île Maurice, et l’anthropologiste Daniella Bastien — qui a traduit la fresque en créole mauricien —, le projet de la Fresque du Climat a ainsi vu le jour.

Des établissement certifiés ...

Les établissements du groupe « constance hotels & resorts » certifiés green globe

Les six établissements hôteliers appartenant au groupe « Constance Hotels & Resorts » tous situés dans l’océan indien, avaient obtenu le la labellisation green globe.
 C’est en janvier 2015 que Jean-Jacques Vallet, Directeur Général du groupe du groupe Constance Hotels & Resorts, s’est vu remettre officiellement la certification «Green Globe» de ses établissements. Cette certification, internationalement reconnue, récompense les établissements hôteliers engagés dans la gestion environnementale responsable.
L’engagement de la chaîne hôtelière dans la préservation de l’environnement implique à la fois ses clients, son personnel ainsi que des scientifiques. Parmi certaines mesures prises par le groupe, on retrouve notamment un programme de protection des sites de nidification des tortues marines. Constance Hotels & Resorts se montre particulièrement rigoureux dans la gestion et le recyclage des déchets dus à ses activités. On notera également une utilisation responsable des ressources aquatiques, en instaurant par exemple un système d’irrigation de ses parcours de golf par de l’eau de mer.
Comprenant plus de 300 indicateurs différents, Green Globe classe les performances des établissements qu’il certifie grâce à un système de pourcentage. Voici les évaluations qu’ont reçu les hôtels du Groupe Constance Hotels & Resorts :
Constance Le Prince Maurice (Maurice) : 80 %
Constance Belle Mare Plage (Maurice) : 85 %
En cohérence avec sa vision du bien-être, le groupe Constance Hotels & Resorts souhaite mener une politique de développement durable et "éco-friendly" marquée.
 
Le plan d’action
-Développer la durabilité des opérations par des contributions à la conservation de la biodiversité, à la préservation du patrimoine culturel et au développement communautaire. Les quatre principaux domaines d’intervention sont : environnemental, socio-culturel, qualité & santé et sécurité.
-Réduction considérable de la consommation de plastique (par exemple, en interdisant les pailles en plastique)
-Programme de reboisement de la mangrove
-Système de recyclage interne qui dessale l’eau de mer et la filtre pour l’utiliser dans les cuisines
-Approvisionnement et achat responsable par l’application de la politique d’avhat tenant compte de la satisfaction des clients, des normes de l’entreprise et d’un coût raisonnable. Intégration de critères de durabilité dans les évaluations d’achat avec respect de la conformité tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Cela se fait par un encouragement à favoriser les produits écologiques et économes en énergie, la préférence en produits recyclés et biodégradables, l’achat de produits de saison et locaux dans la mesure du possible pour limiter l’énergie de transport. L’achat en gros pour réduire les emballages.
-Favoriser les engrais et produits de nettoyage moins nocifs, utiliser les technologies propres et ecologiser la chaîne de production en recherchant des fournisseurs qui partagent les mêmes valeurs et ont mis en place un système de gestion environnementale.
 
Sources d’eau
La conservation de l’eau devient de plus en plus cruciale. Nos efforts continus pour réduire le gaspillage de l’eau au cours des dernières années nous ont permis de réaliser des économies optimales au sein de Constance Hotels & Resorts. En tant qu’organisation responsable, nous mettons régulièrement en place des actions pour faire face aux pénuries d’eau, telles que la réduction du gaspillage de l’eau par l’installation de régulateurs, la sensibilisation des clients et du personnel pour qu’ils soient des consommateurs responsables, l’équipement de toutes nos propriétés d’une usine d’embouteillage d’eau, l’utilisation d’un système de collecte des eaux de pluie pour irriguer les jardins de nos chefs avec un essorage des eaux usées (traitées dans leur usine de traitement des eaux), etc. Nous utilisons 100 % d’eaux usées recyclées pour l’irrigation. Nous avons mis en place une politique de changement de linge qui encourage les clients à utiliser leurs draps et leurs serviettes plus longtemps s’ils ne sont pas sales.
 
Déchets
Nous reconnaissons que nos activités génèrent une quantité importante de déchets qui constituent un polluant majeur, affectant à la fois l’environnement et la santé publique. En 2020- 2021, malgré la pandémie de COVID-19 et le défi que représente la gestion de l’augmentation des déchets médicaux, nous avons continué à appliquer les quatre R de la gestion des déchets : - refuser, réduire, réutiliser et recycler. Afin de limiter l’impact sur l’environnement en favorisant les matières premières biodégradables, le recyclage, l’élimination en toute sécurité des produits non recyclables et nuisibles à l’environnement, nous sommes en partenariat avec Parley for the Ocean qui nous aide à recycler nos déchets plastiques en articles utilisables tels que des chaussures de tennis.
En outre, après un examen des pratiques et initiatives de durabilité en place au Constance Belle Mare Plage, l’hôtel a été sélectionné parmi neuf établissements prestigieux pour participer à la certification “The Pledge on Food Waste”. Ce programme de prévention du gaspillage alimentaire a été lancé par Business Mauritius dans le cadre de son programme de développement durable, “Signe Natir”, en collaboration avec LightBlue Environmental Consulting Co. Ltd (LEC), le Conseil de développement des ressources humaines (Maurice), Living Labs Federation (LLF) et Foodwise Mauritius. Après six mois de mise en œuvre et d’audit, l’hôtel s’est vu décerner le certificat et a réduit de 65 % ses déchets alimentaires par couvert dans toute la chaîne de production alimentaire. Constance Lemuria Seychelles a ensuite été sélectionné pour participer au même programme de prévention du gaspillage alimentaire lancé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en collaboration avec LEC et LLF, et financé par l’Agence Française de Développement.


Environnement | Mobilité | Lokale | Vie pratique



Publicité