Menu
A La UNE


Lea Euphrosine : le nouveau visage de la météo


C’est le nouveau visage de la météo sur Réunion la 1ère. Nous avons rencontré Lea Euphrosine, elle nous parle de son parcours et de ses passions.


Rédigé le Lundi 21 Juin 2021 à 11:41 | Lu 348 fois

​Présentez-vous :

Je m’appelle Léa Euphrosine, j’ai25ans (bientôt26!). Je suis née ici, à l’île de La Réunion, je suis le fruit du métissage entre un malbar et une bretonne ! J’y ai vécu jusqu’à mes 19 ans et après plusieurs années entre Lyon et Paris, je suis revenue sur l’île il y a quelques mois.

Quel est votre parcours de formation ?

Une chose est sûre, il est hétéroclite ! J’ai commencé par un Bac scientifique suivi de deux ans de prépa littéraire ici à La Réunion. Déménagement à Lyon où j’ai fait une double licence Sciences Poli- tique & Anglais suivi d’un MBA en Communication et Marketing stratégique. Tout ça ponctué d’expériences tout aussi variées, en France et à l’étranger, dans l’événementiel gastronomique ou le lancement de produits cosmétiques.

Comment êtes-vous arrivée à la météo sur Réunion la 1ère ?

J’étais au bon endroit au bon moment. Réunion la 1ère recherchait son nouveau présentateur météo en février. J’ai entendu parler du casting, je me suis entrainée et je peux vous dire que je n’ai jamais autant regardé la météo de toute ma vie ! Le casting s’est très bien passé. Une formation à Météo France pour couronner le tout, et me voilà !

​Dites-nous ce que vous avez ressentie lors de la première diffusion ?

Après mon premier enregistrement, un samedi midi, je me souviens être vite rentrée pour regarder la météo et voir ce que je donnais à l’écran. Ma mère était là et elle était autant, voire plus, stressée que moi ! Je me rappelle ce mélange d’excitation, d’adrénaline et de jambes tremblotantes devant la télévision !

Comment se prépare un bulletin météo ?

Tout commence par un appel avec les prévisionnistes de Météo France. Nous faisons le point sur l’activité dans le bassin des Mascareignes suivi d’un focus sur l’évolution du temps sur l’île. Je vais ensuite voir l’infographiste, avec qui nous préparons les cartes du prochain bulletin. Je prends un petit moment pour préparer mon texte. Un petit tour au maquillage et ensuite, direction le plateau pour l’enregistrement !

​Quelles sont les qualités nécessaires pour être une bonne présentatrice météo selon vous ?

A mon sens, il s’agit de maîtriser son sujet et de savoir de quoi on parle. Ma formation à Météo France m’a donc été d’une grande aide ! Je pourrais aussi parler de l’importance de se sentir à l’aise avec son image, d’avoir une bonne gestion du stress et une bonne mémoire. J’aime écrire et prendre la parole, ça aide. Ensuite, je pense qu’on apprend le métier en l’exerçant !

​Vous entrez dans la famille du petit écran, quels sont vos projets sur le long terme ?

Effectivement, j’y mets tout juste les pieds et j’espère que ce n’est que le début ! Pour l’instant, je suis présentatrice météo et j’ai un autre métier à côté qui n’a rien à voir. Je suis attirée par la télévision depuis mon plus jeune âge, je me dis qu’un jour peut-être je pourrais en vivre pleinement.

Est-ce que cette immersion à la télévision vous donne envie de faire autre chose que la Météo au sein de Réunion la 1ère ?

Complètement. Je ne tiens pas en place ! Je suis curieuse de tout, curieuse de rencontres, de partages. J’adorerais pouvoir animer une émission culturelle ou sportive. Parler gastronomie, musique, art ou sensations fortes...

Quelle personnalité du petit écran vous inspire ? Pourquoi ?

Il y en a beaucoup et pour des raisons différentes. Pour n’en citer que quelques-uns, j’aime beau- coup Hugo Clément que je trouve incroyablement inspirant. Louise Ekland pour sa folie assumée. Faustine Bollaert pour son naturel et sa sensibilité. Léa Salamé, pour la justesse de ses mots et parce qu’elle ne se laisse pas marcher dessus.

Quelles sont vos passions en dehors de la télévision ?

J’ai fait du mannequinat à Paris et cela m’a permis de vivre des moments incroyables et de prendre confiance en moi. D’ailleurs je profite du cadre magnifique de l’île pour continuer à faire des shootings ici. Je suis aussi une grande fan de voyages et de road-trip, hâte qu’on puisse en profiter à nouveau ! Et enfin, je suis une amoureuse de sensations fortes, peut-être un saut en parachute pour mon prochain anniversaire ?

S’il y avait un mot pour vous définir ce serait lequel ?

 Touche-à-tout, ça fonctionne ? Sinon, je dirais persévérante !



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 10:57 Une journée avec Pierre-Olivier Law-Yat


Nouveau commentaire :






Recevoir notre newsletter