Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Santé : « Reste à charge zéro » ou « 100% santé »


Le reste à charge zéro sur les soins essentiels en dentaire, optique et audioprothèses. C’est la promesse du gouvernement.


LE PROJET GOUVERNEMENTAL
Selon la disposition gouvernementale, la Sécurité sociale et les complémentaires santé doivent prendre en charge intégralement :
- certaines prothèses dentaires (en céramique sur le devant, en métal sur les molaires)
- les audioprothèses (tous types d’appareils, avec 12 canaux de réglage et des options comme le système anti acouphènes ou réduction du bruit du vent) tous les 4 ans ;
- une paire de lunettes (monture à 30€ maximum, verres amincis, traités antireflets...) tous les 2 ans.
Les fournisseurs et praticiens devraient serrer les prix sur ce panier de soins et la Sécurité sociale rembourser un peu plus, les complémentaires santé prenant en charge la différence.

DE 2019 À 2021, L’ENTRÉE EN VIGUEUR EST PROGRESSIVE
- En 2019, les tarifs du « reste à charge zéro » (RAC zéro ou « 100% santé ») sont plafonnés pour le dentaire. Idem pour les audioprothèses pour lesquelles la Sécurité sociale augmente de 100€ le remboursement - soit une baisse du reste à charge de 200€ pour ces aides auditives.
- En 2020, le RAC zéro entrera en vigueur pour l’optique et une partie du panier de soins prévu pour le dentaire. Pour les audio-prothèses, les tarifs baisseront à nouveau et le remboursement de la Sécurité sociale et de la complémentaire sera majoré de 50€.
- En 2021, le RAC zéro entre en vigueur complètement pour le dentaire et les audioprothèses.

LES COMPLÉMENTAIRES SANTÉ VONT S’ADAPTER
- « Les complémentaires santé les moins chères, qui se limitent à des garanties de base, vont devoir, sur ces paniers de soins, proposer des remboursements plus généreux qu’actuellement, surtout pour le poste dentaire », relève Marie Content, du comparateur www.mutuelle.fr
- Pour le reste, rien ne change. Si vous souhaitez des prestations du « panier libre », c’est-à-dire autres que celles visées par le RAC zéro, votre complémentaire vous remboursera seulement en fonction des garanties choisies. Par exemple, pour des couronnes invisibles en céramique au fond de la bouche ou des montures de lunettes de marque, vous serez plus ou moins bien couvert. Pour ces prestations en dehors du 100% santé, les tarifs des praticiens resteront aussi totalement libres.

HAUSSE DES TARIFS ?
Le gouvernement s’en défend, mais les complémentaires santé, en particulier les formules de base, devront sans doute augmenter leurs tarifs si elles remboursent mieux. La hausse pourrait être relativement limitée, dans la mesure où toute la filière (Sécurité sociale et praticiens de santé) participe à l’effort, et qu’une majorité de Français devrait continuer à préférer le panier « libre » (qui tient compte des critères esthétiques).

FAUT-IL ATTENDRE ?
Si vous acceptez de vous limiter aux équipements/ prestations prévues par le panier « 100% santé » et si les soins envisagés peuvent être différés sans conséquences, il peut être intéressant de les repousser jusqu’à l’entrée en vigueur de la réforme.

Rédigé le Mercredi 8 Janvier 2020 à 00:06 | Lu 319 fois


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter