Télé Mag +
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Menu

Kassav’ à La Réunion : un public conquis par les Antillais


Rédigé le Mercredi 17 Janvier 2024 à 09:10 | Lu 77 fois modifié le Mercredi 17 Janvier 2024

Une célébration de la vie et de l’héritage musical ayant pour thème “Hommage à Jacob Desvarieux” s’est tenu le 9 décembre 2023 à la Ravine Blanche à Saint-Pierre. Une ambiance endiablée et des souvenirs mémorables sont restés dans le cœur des réunionnais présents au rendez-vous.



Kassav’ a 42 ans. Comme au bon vieux temps, le groupe a sillonné les routes et a posé ses valises le temps d’un instant à l’Île de La Réunion le samedi 9 décembre, dans la belle ville éclairée de Saint-Pierre.
Ce qui a le plus marqué lors de cet évènement c’est l’extrême générosité dont ont fait preuve les artistes du groupe antillais. Un groupe qui perdure dans le temps malgré la disparition de leur leader Jacob Desvarieux à qui cette tournée rend un hommage vibrant, plein de tendresse et de sincérité.

Le groupe s’est produit pendant plus de 2 heures et a littéralement enflammé la scène. Dans cette formation, on compte les anciens, les « poto mitan » du groupe comme on dit en Martinique mais on se délecte des performances des jeunes promus notamment Patrice Hullman au chant et Karim Verger à la guitare.
D’ailleurs ce concert hommage était l’occasion d’adouber le successeur de Jacob Desvarieux à qui la guitare du leader disparu a été transmise. Karim Verger, jeune musicien de 26 ans, a ému et donné la chair de poule au public en interprétant le solo de la toute dernière chanson du concert, hymne de Jacob, « Zouk la sé sel médikaman nou ni ».
Cette symbiose est incroyable et la complicité dont tout le monde a été témoin augure une très longue vie au groupe.
Nous avons pu rencontrer Jean-Claude Naimro lors de son passage à Saint Denis, une entrevue en toute simplicité et à l’image des valeurs de Kassav. La disponibilité de ce talentueux musicien, chanteur et pianiste du groupe, nous a laissé un souvenir impérissable d’une rencontre en toute simplicité et authenticité.
Jean-Claude a décidé après le concert du groupe, sur un coup de tête, de prendre quelques jours de vacances à la Villa Boucan et suivre le travail de la chanteuse Médérice qui a fait la 1ère partie du concert de Kassav.
Nous avons la certitude que cette rencontre entre Jean-Claude Naimro et Médérice donnera naissance à une collaboration artistique musicale très intéressante.
 
Nous lui avons demandé comment ce groupe se relève suite à la disparition tragique de son leader et sa réponse est sans appel.
“ Le groupe perdure, il y a encore plus d’énergie qu’avant, il fallait relever le challenge et bosser deux fois plus dur ! Et on le fera encore et encore, tant que nos artères nous permettront de le faire. “ livre Jean-Claude Naimro, unique Parisien du groupe.
 
Ce dernier ne se destinait pas à la musique, âgé de 72 ans, Jean-Claude nous livre ses rêves d’enfants : “Je voulais être pilote de course… J’ai fait de l’athlétisme, du karaté, du tennis. Jamais je n’aurais pensé devenir musicien ! “
“ Le public réunionnais est l’un des meilleurs publics rencontrés. Ça doit être la neuvième fois que l’on vient ici et on ne s’en lasse pas [...] le public est naturel et très jovial ! Je passais dans la foule et les gens me touchaient, je prenais des selfies avec eux c’était incroyable ! ”
 
 
Quant à Jean-Claude, il est reparti sur Paris mais nul doute qu’on va reparler de lui très prochainement à La Réunion en attendant nous avons envie de dire au groupe Kassav : « tchimbé raid pas moli, c’est moli a ki raid ».
 



Rubriques | LES CARNETS | Portait | C'TENDANCES | Sortie | Infos TV | Contact | Mentions légales



Publicité