Télé Mag +
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Menu

La voie de l'alternance avec la SAPMER


Rédigé le Lundi 24 Juillet 2023 à 10:56 | Lu 162 fois modifié le Lundi 24 Juillet 2023

La fin d’année scolaire est arrivée, des alternances se terminent, d’autres débutent. Lisa Deuphon, 23 ans, étudiante en master management du développement international au Lycée St Charles termine son parcours d’alternance en tant qu’assistante achats à la SAPMER avec une jolie expérience professionnelle à la clef. Ayant déjà eu une expérience dans l’export, Lisa souhaitait se tourner vers le domaine des achats et de l’approvisionnement.



La voie de l'alternance avec la SAPMER
Depuis son intégration à la SAPMER, Lisa a su démontrer une passion et un engagement exceptionnels dans son rôle d’assistante achats. Son parcours a été caractérisé par son professionnalisme, dévouement et désir constant d’apprendre et de se surpasser. C’est tout un univers qu’elle a découvert. La SAPMER est armateur dans le secteur de la pêche à La Réunion qui emploie plus 200 collaborateurs. Sa flotte est composée de 11 navires pour la pêche à la légine, à la langouste et au thon tropical. Ils pêchent en autonomie totale pendant parfois plus de 7 semaines dans des zones éloignées des côtes. Quand ils partent, tout est organisé en amont pour pallier les imprévus et c’est pourquoi la mission de l’acheteur est si importante. C’est cette spécificité et l’exigence de l’activité qui ont séduit Lisa qui a dû se familiariser avec le vocabulaire maritime, les techniques de pêches et avec les besoins très pointus des marins en mer. 

Lisa a eu l’opportunité de développer des compétences dans le domaine des achats, en travaillant aux côtés d’une équipe expérimentée. Ses missions principales ont été la gestion et le suivi des commandes jusqu’au bon transit des marchandises afin que celles-ci arrivent à temps avant le départ des navires. Lisa a pu négocier avec les fournisseurs (locaux, nationaux et in- ternationaux) afin de disposer de produits de qualité en respectant les budgets alloués. L’équipe des achats collabore de façon trans- verse avec tous les services et notamment le service technique qui contribue à la bonne compréhension et définition des demandes émises par les équipages.
« En deux ans, j’ai pu avoir beau- coup d’interactions avec les fournisseurs. J’ai eu la chance de rencontrer des fournisseurs norvégiens »

Son travail a été marqué par sa capacité à gérer les relations avec les fournisseurs, à analyser et à comprendre les besoins des marins, à trouver des solutions pour optimiser la disponibilité des commandes pour garantir la fluidité de l’exploitation. Les urgences opérationnelles ne manquent pas, il arrive que les bateaux anticipent leur retour au Port suite à un imprévu. Il faut alors s’adapter. Les apprentissages de sa formation sur la gestion du temps lui ont permis de mieux gérer le suivi des commandes et de transits, pouvant parfois mettre à rude épreuve son cahier des charges. Rigueur et organisation sont les principales qualités requises pour contribuer à l’efficacité et à la performance de l’activité des bateaux.
« J’ai de la chance, j’aime ce que je fais. J’ai été très bien entourée. Cette expérience m’a aidé professionnellement, et même personnellement ! »

La SAPMER reste engagée à soutenir les jeunes talents et à leur offrir des opportunités d’apprentissage significatives. En travaillant avec des alternants et en embauchant certains, la SAPMER contribue à la formation de la prochaine génération de professionnels compétents et dynamiques. « L’équipe Sapmer est composée de marins, mais nous comptonsdenombreusesfonctions à terre en support des équipes em- barquées. La transmission
du savoir-faire à la jeune génération est primordiale pour apporter de la valeur ajoutée à nos activités.

Nous collaborons avec l’école d’apprentissage maritime de la Réunion à travers un partenariat financier et pédagogique et en étroite collabo- ration avec les classes de CAP maritime du Lycée Léon de Lépervanche. La 1ère campagne de recrutement en alternance a été initiée en 2018 et on peut dire que SAPMER est une en- treprise attractive pour ces jeunes. C’est une satisfaction. Nous comptons aujourd’hui 7 alternants et alternantes et avons d’ores et déjà entamé la prochaine campagne de recrutement.», explique Thomas Barbaste, directeur des ressources humaines du Groupe SAPMER.


Environnement | Mobilité | Lokale | Vie pratique



Publicité