Menu
A La UNE


Seniors, et si on se mettait au Qi Gong ?


Discipline chinoise ancestrale, le Qi Gong est particulièrement recommandé pour la santé des séniors, car il renforce l’autonomie et favorise le bien-être au quotidien. On vous en dit un peu plus.


Rédigé le Mardi 25 Janvier 2022 à 13:11 | Lu 71 fois

De nombreux bienfaits

Être actif, c'est important, encore plus lorsque l'on prend de l'âge. Quand on est retraité, on a peut-être aussi plus de temps à consacrer à ses loisirs et à son bien-être, alors autant en profiter ! Particulièrement adaptées aux séniors, les activités douces comme le yoga, le Taï-Chi, la relaxation ou encore le Pilates diminuent le stress et permettent de rester en forme. De la même manière, le Qi Gong, de plus en plus proposé dans les maisons de retraite ou les services hospitaliers pour ses nombreux bienfaits, permet d’équilibrer le corps, le souffle et l’esprit des personnes vieillissantes.

​UNE DISCIPLINE TRADITIONNELLE CHINOISE

Apparu il y a plus de 5 000 ans en Chine, le Qi Gong signifie littéralement la maîtrise (Gong) du souffle (Qi). Cette branche de la médecine traditionnelle est une philosophie de vie plus qu’un sport. En pratique, il s’agit d’un ensemble d’exercices et de mouvements, qui consistent à enchaîner très lentement des positions — basés sur le jeu des cinq animaux —, en station immobile debout, en marche ralentie ou encore sur un pied, tout en harmonisant sa respiration. Cette discipline sérieuse mais ludique favorise la circulation des flux énergétiques dans le corps et améliore la santé.

​LE SECRET DE LA LONGÉVITÉ ?

Seniors, et si on se mettait au Qi Gong ?
Idéale pour les séniors, cette gymnastique douce ne nécessite pas d’effort intense au niveau cardiaque ou une extrême souplesse. Tout le monde peut la pratiquer. L’enchaînement des mouvements se fait de façon calme et concentrée. La relaxation due aux postures et à la respiration lente et profonde s’apparente à de la méditation et a un effet positif sur tout le corps. Après une séance, on se sent moins fatigué, comme ressourcé et apaisé, et on retrouve vitalité et joie de vivre. Convaincus par ses bienfaits, les médecins et la Ligue contre le cancer proposent dorénavant des cours de Qi Gong aux personnes suivant une chimiothérapie, afin d’atténuer les effets secondaires et de booster l’énergie, le moral et la confiance en soi.

​UNE AIDE PRÉCIEUSE CONTRE LE STRESS

Une pratique régulière de cette activité aide à maîtriser les émotions et à prendre du recul. Selon la médecine chinoise, le stress est régulé par l’organe du foie, qui subit de nombreuses agressions tout au long de la vie. En déliant ces points de blocage, les exercices combattent l’anxiété et la déprime. Ils aident aussi à réguler l’hypertension et à améliorer le sommeil, pour un quotidien plus confortable.

​CONFORT DIGESTIF ET RESPIRATOIRE

Le corps a beaucoup de choses à digérer, que ce soit les aliments, les informations ou les émotions. Basé sur le travail du souffle, qui désencrasse et fait recirculer les énergies stagnant au niveau du foie, de la rate et de l’estomac, le Qi Gong détend le ventre et facilite le transit. De même, il améliore les capacités respiratoires en détendant tout le corps : alors que l’inspiration recharge les batteries, l’expiration nettoie et calme tout l’organisme.

VITALITÉ ET ÉQUILIBRE CORPOREL

La pratique régulière du Qi Gong booste également les défenses immunitaires et permet de tenir à distance rhumes et autres petits microbes. En outre, les différents types d’exercices, impliquant un relâchement du bassin et des épaules, l’ouverture de la poitrine et du plexus, etc., assouplissent les articulations, renforcent les muscles et jouent sur l’équilibre général, réduisant le risque de chute chez les personnes âgées qui réapprennent ainsi à prendre possession de leur corps.

​GARDER LE LIEN AVEC LES AUTRES

Le Qi Gong permet aussi de conserver le lien social et de lutter contre l’isolement des personnes seules (malades, veufs). Se rendre à des cours collectifs permet de se détendre, de se faire plaisir et de rencontrer d’autres gens, tous âges confondus, ou encore de partager ces moments de bien-être et de réconfort avec un proche.

​ADOPTER UNE ROUTINE QI GONG

Pour débuter, le mieux est de suivre des cours collectifs, une fois par semaine minimum : le professeur enseignera ainsi les bases, les enchaînements à effectuer et corrigera les postures. – Chez vous, essayez de pratiquer tous les jours pendant 10 à 15 minutes, idéalement le matin avant le petit-déjeuner, pour booster la vitalité dès le réveil. – Régulièrement, faites des pauses en pleine nature, dans un parc, en pleine forêt ou sur une plage, et répétez les exercices appris plusieurs fois d’affilée. Au fur et à mesure, cela deviendra une routine naturelle et agréable, dédiée à votre bien-être.



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :







Recevoir notre newsletter