Menu
Décoration


Wall hanging, le tissage habille vos murs


Pour donner un esprit bohème chic à son intérieur, rien ne vaut désormais le wall hanging ! À créer soi-même ou à acheter, ce tissage d'un autre temps a retrouvé sa place dans nos maisons. C’est bien connu, la mode est toujours cyclique ! Longtemps relégué au rang des tricotages ringards, le noble art du tissage revient donc aujourd’hui tout en douceur pour habiller nos intérieurs à travers la nouvelle tendance du « wall hanging ».


Rédigé le Mercredi 2 Février 2022 à 15:02 | Lu 199 fois

Le tissage réinventé

Quèsaco ? Ce terme anglophone désigne tout simplement le tissage mural. Sauf qu’au lieu de recouvrir les murs avec d’immenses tissus ornementaux représentant des scènes ou des motifs complexes comme c’était jadis l’usage, cette technique se fait désormais plus discrète et décalée. L’idée est d’ajouter une touche d’esprit bohème à son intérieur en suspendant une ou plusieurs pièces jouant avec les couleurs, les formes et le relief. L’emploi de matières plus ou moins duveteuses et douillettes telles que la laine, le tissu synthétique, les pompons, les plumes et, pourquoi pas, les perles contribue à instiller cette impression de douceur et de sérénité dans la pièce. Le tout est accroché sur un support, lui aussi modulable à loisir, depuis la fine baguette de bois invisible jusqu’à la flèche en métal, en passant par une branche imposante.

​À CHACUN SON STYLE

Si le wall hanging s'inscrit résolument dans une envie de naturel et d'apparente décontraction, sa couleur et son look suffisent à donner le ton à l'ensemble de la décoration de la pièce. Aussi ne faut-il pas se tromper pour ne pas avoir à changer tout son mobilier ! Un tissage uni suggère par exemple une ambiance douce et reposante, tandis qu’un wall hanging multicolore ajoute du punch pour un esprit plus tonique et créatif. Pour les amoureux des plantes, une alternative consiste par ailleurs à remplacer le fil par des branches de feuillage comme l'eucalyptus, pour un effet très nature. Côté disposition, tout dépend de vos envies mais aussi de la configuration de la pièce concernée. Dans une entrée ou un couloir, mieux vaut privilégier un seul grand wall hanging pour mettre en valeur une surface réduite. À l'inverse, l'accumulation de petits tissages aux formes et matières variées permet de donner du mouvement au mur du salon ou de personnaliser une tête de lit.

​LE NOUVEAU CHALLENGE DIY*

Acheter un wall hanging n'est plus aujourd'hui un souci puisque toutes les enseignes de décoration déclinent ce tissage mural à foison. Toutefois, si vous voulez pousser jusqu'au bout la logique de cet art séculaire, c'est avec vos propres mains que vous devrez confectionner cette pièce ! Bien que l'exercice demande une certaine adresse et surtout de la persévérance, il permet de concevoir un wall hanging unique et sur mesure. Pour tenter l’expérience, vous avez besoin d’une paire de ciseau, d’un support, de matières de votre choix (laine, morceaux de tissu, plumes, etc.) et d’une aiguille à tisser. Une fois les fils accrochés à votre baguette à l’aide d’un noeud tête d’alouette, reste le plus difficile : commencer le tissage ! Différentes techniques existent pour varier les motifs. Quant à la forme, il suffit de jouer sur la longueur des fils pour la dessiner en pointe, en arrondi, en vague, etc. De multiples tutoriels en accès libre sur internet permettent de vous guider dans vos premiers tissages. Alors, envie de jouer les Pénélope ?

*Do it yourself ou « fait maison »



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Août 2022 - 17:24 7 nouvelles tendances pour la belle saison.

Lundi 1 Août 2022 - 10:02 Quel bois pour ma terrasse ?