Télé Mag +
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Menu
Lokale

Des matériaux de construction révolutionnaires


Rédigé le Mercredi 28 Juin 2023 à 10:26 | Lu 220 fois modifié le Mercredi 28 Juin 2023

Mercredi 28 Juin 2023

Bois transparent, béton auto-cicatrisant, richlite ou autre biochar… les progrès de la science ont permis d’obtenir de nouveaux matériaux révolutionnaires. Qu’ils servent de finitions décoratives ou qu’ils soient utilisés dans la structure des bâtiments, découvrez 7 matériaux innovants dont les professionnels ne devraient plus pouvoir se passer pour construire et décorer l’habitat de demain.



Le béton autocicatrisant

Le béton autocicatrisant est un béton révolutionnaire puisqu’il est en quelque sorte auto-régénérant en cas de fissures. Son principe est simple et s’inspire de la cicatrisation du corps humain: des capsules contenant des bactéries et des nutriments sont ajoutées au béton. Les bactéries sont activées dès qu’elles sont touchées par de l’eau. Le béton fissuré est alors reconstruit grâce à l’humidité, remplie de calcaire produit par les bactéries. Cette technologie augmentera la durée de vie du béton et réduira les coûts dépensés pour les réparations.

Le bois transparent

Le bois transparent, mis au point récemment, est un matériau de construction qui ressemble beaucoup au verre ou au plastique. Mais il est plus résistant et plus léger que le verre, plus efficace thermiquement et plutôt flexible grâce à la cellulose naturelle qu’il contient, ce qui est bien plus pratique. Aussi, son coût de production est bien inférieur à celui de la production de verre, dont l’empreinte carbone est notable en raison des températures élevées requises et de l’électricité utilisée dans le processus de fabrication.

Le biochar

Le biochar est une substance qui ressemble au charbon de bois. Il est fabriqué à partir de la matière organique en décomposition à des températures élevées sans oxygène. Ainsi, en tant que matériau de construction, le biochar permet de remplacer d’autres matériaux non durables par un matériau biosourcé. Lorsqu’il est ajouté dans une construction, il peut également améliorer les propriétés d’isolation thermique et acoustique.

Le richlite

Le richlite est un matériau composite fabriqué à partir de vieux papiers associé à de la résine naturelle, qui sont pressés en panneaux durs et lisses. Il est parfaitement adapté pour une construction durable et respectueuse de l’environnement. C’est un matériau polyvalent puisqu’il est utilisé aussi bien dans la conception de meubles que dans la construction. Il est particulièrement apprécié dans les cuisines puisqu’il est très résistant à l’eau et se décline dans de nombreuses couleurs.

Le dekton

Le dekton est lui aussi un matériau révolutionnaire. Il est 100% minérale même s’il a été fabriqué par l’homme et se compose d’un mélange de verre, de porcelaine et de quartz. C’est une matière très décoratives et particulièrement résistante à la chaleur, aux tâches, aux rayures, aux UV… Elle est utilisée pour le mobilier surtout les tables, les plans de travail de cuisine et de salle de bain mais aussi les sols et même les façades d’immeubles. L’avantage est qu’il est disponible en plusieurs coloris naturels.

La brique de laine

La brique de laine ou la brique monomur sont fabriquées en combinant la laine de roche avec l’argile utilisée dans la production de briques. Certes, elle est plus coûteuse, mais elle permet de faire des économies sur le coût d’isolation d’une maison car la brique de laine est forcément plus isolante qu’une brique classique. De plus, il s’agit d’un pas vers une construction durable car les briques de laine sont un produit zéro carbone.

La toile de béton

La toile de béton est un tissu de béton en rouleau. Sa flexibilité offre des possibilités de conception illimitées aux architectes et laisse présager de nouvelles prouesses pour la construction. La toile de béton est spécialement utilisée dans la préparation des infrastructures : canaux, réparation et protection des surfaces.
Son installation est simple et rapide puisqu’il suffit de déplier un rouleau de toile et de l’arroser d’eau. Suit un processus de durcissement. Au bout de 24 heures, on atteint déjà une très bonne résistance.



Beauté | Nutrition | Déco | Bien-être


Publicité