Menu
A La UNE


Aquamarche, aquapalming et autres sports aquatiques


Vous souhaitez tonifier et affiner votre silhouette ? Et si vous optiez pour un sport aquatique ? Voici cinq sports à pratiquer dans l’eau, pour changer de la natation. ​Il n’y a qu’à plonger le nez dans la liste des vertus de la baignade pour ressentir aussitôt l’envie irrésistible de se jeter à l’eau. Effets cardiovasculaires, respiratoires, neurologiques, hormonaux, mécaniques… L’eau est pour l’Homme un second milieu naturel dans lequel il a tout intérêt à se plonger quand l’occasion se présente. Surtout en été, quand les températures dépassent allégrement les 30 °C ! Pas fan de la nage papillon ni de la brasse ? Voici nos idées d’activités pour se sentir comme un poisson dans l’eau, même sans nageoires…


Rédigé le Lundi 27 Décembre 2021 à 10:12 | Lu 73 fois

​L’AQUAMARCHE

L’aquamarche, qu’est-ce que c’est ? Comme son nom l’indique, ce sport consiste tout simplement à marcher dans l’eau, jusqu’à la taille. Bien pratiqué, il permet de fuseler les jambes, de tonifier les cuisses, de muscler les fesses, de sculpter les bras voire de lutter contre la cellulite. Loin d’être réservée aux grands-mères, la marche aquatique peut brûler jusqu’à environ 550 calories par heure ! Avant de commencer, on pense à s’échauffer en marchant tranquillement, les genoux enfoncés dans la mer. Ensuite, on s’immerge jusqu’à la mi-hauteur. En restant droit, on va alors effectuer des allers-retours plus ou moins rapides. Pour faire travailler ses cuisses et ses fesses, on se mouille jusqu’au diaphragme. On peut également investir dans une tenue adaptée pour pratiquer l’aquamarche en toutes circonstances !

​L’AQUAGYM

Pour allier sport et détente, rien de mieux que l’aquagym. Grâce à ses mouvements, cette discipline sollicite tous les muscles sans grand effort. Dans l’eau, notre corps ne pèse plus qu’un tiers de son poids terrestre, ce qui fait qu’une demi-heure d’aquagym correspond à une heure et demie de gymnastique terrestre. Efficace non ? En plus de tonifier notre silhouette, ce sport améliore également notre circulation sanguine et notre rythme cardio-vasculaire. Très en vogue, il est proposé dans la plupart des piscines municipales mais vous pouvez totalement le pratiquer à la mer, en récupérant des exercices sur internet par exemple. Les accessoires classiques (frites, planches, gants…) sont parfaitement valables dans l’eau marine. N’oubliez pas de les rincer à la fin de la séance pour éliminer l’excès de sel.

​L’AQUAYOGA

L’aquayoga, c’est l’activité idéale pour se détendre et améliorer sa souplesse. On commence sur la plage, histoire de s’échauffer. Une fois dans l’eau, on enchaîne les positions debout comme celle de la montagne, celle de l’arbre ou encore celle de la danseuse. N’ayez pas peur de tomber : dans l’eau, il n’y a aucun risque de chute. Ceux qui ont une bonne apnée pourront quant à eux tenter des postures assises ou couchées, comme celles du lotus ou de la pince. Pensez surtout à bien reprendre votre respiration entre deux poses. À la fin de la session, relaxez- vous avec la position du cadavre qui consiste à s’allonger et à faire le vide dans sa tête. Pour cela, faites simplement la planche ou placez une frite sous vos genoux et une autre sous vos bras. À noter qu’on peut faire de l’aquayoga à tout âge, y compris pendant la grossesse.

​L’AQUAPALMING

Nager avec des palmes, tel est le principe de l’aquapalming. À mi-chemin entre la natation et l’aquagym, ce sport permet de retrouver rapidement ventre plat et fessiers. En effet, grâce aux palmes, la masse musculaire mobilisée pendant l’effort est plus importante. On peut donc brûler jusqu’à 450 calories par séance. Pour améliorer sa performance, on opte pour des palmes courtes. Sous l’eau ou au-dessus, on pense également à varier les positions et les nages pour éviter les crampes du mollet : sur le dos, sur le ventre, sur le côté… les choix sont vastes. Il faut aussi bien tendre les jambes à partir des hanches et non des genoux. Pour faire travailler ses abdos, on s’assoit au bord de l’eau, dos droit et jambes tendues, et on effectue des cercles avec ses pieds. Grâce aux ondulations de l’eau sur la peau, l’aquapalming est également utile en cas de cellulite.

​L’AQUAPUNCHING

Aquamarche, aquapalming et autres sports aquatiques
L’aquapunching est un sport de combat version aquatique. Dans l’eau, les muscles sont moins douloureux et peu sujets aux courbatures, ce qui rend cette pratique très efficace. Grâce à ses mouvements inspirés des arts martiaux, elle permet de se défouler tout en tonifiant le rythme cardio-vasculaire et la masse musculaire. Pour le pratiquer, on s’immerge dans l’eau jusqu’aux hanches et on effectue plusieurs séries de coups de poing. Attention, vérifiez bien qu’il n’y a personne autour de vous. Pour travailler votre équilibre, vous pouvez aussi vous essayer aux coups de pied. L’aquapunching est également un bon moyen de travailler sur sa concentration et sa respiration.

​FOCUS : LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVANT DE SE LANCER

Avant la pratique d’une activité sportive, il est recommandé de consulter un médecin même si, dans le cadre d’un sport aquatique, les articulations sont moins sollicitées. Bien entendu, il vaut mieux savoir nager avant de se lancer. Si vous avez peur de l’eau, évitez l’aquapalming et optez plutôt pour les autres disciplines. Enfin, si vous pratiquez l’apnée, pensez à vous faire ausculter les oreilles.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Janvier 2022 - 09:04 Solène Bouclet : Miss 15/17 Réunion 2021


Nouveau commentaire :







Recevoir notre newsletter