Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Environnement : Le plastique, et si on changeait la donne ?


Alors qu’il n’y a pas très longtemps encore, il était considéré comme le matériau moderne et révolutionnaire par excellence, le plastique est maintenant montré du doigt et fait même maintenant peur. Il reste cependant l’une des matières la plus fabriquées, bien que directement liée à la surconsommation et à la pollution. Il est cependant encore possible d’inverser la vapeur en adoptant quelques petits changements de comportement.


La problématique « plastique »
La principale source de problèmes avec cette matière qui fait considérablement partie de nos habitudes, est principalement lié à ce qui a fait son succès fulgurant. Dès sa conception, il plait par sa durabilité, sa maniabilité, et son coût de fabrication. Ça n’est qu’après des décennies de production, que son atout premier annonce son plus gros défaut : il vieillit mal. Il ne se dégrade pas, encombre, n’est pas recyclable - ou une seule fois lorsqu’il l’est - et fini bien souvent dans les océans. L’extraction de pétrole qui permet sa fabrication est particulièrement polluante, idem pour sa destruction par enfouissement ou incinération. Si les solutions miracles pour le plastique déjà produit ne sont pas encore trouvées, une forte prise de conscience chez les consommateurs est constatée depuis ces dernières années. Nombreux sont ceux qui réduisent ou bannissent le plastique de leur maison avec de simples astuces quotidiennes.

Les alternatives
Certes, en jetant un simple coup d’oeil autour de vous, vous vous direz qu’il est impossible de supprimer totalement le plastique de votre quotidien. Il est alors plus judicieux de procéder par étape, en en diminuant de façon progressive son utilisation.
  • N’achetez plus de bouteilles et couverts en plastiques. Investissez dans quelques bouteilles en verre, carafes et gourdes en inox pour transporter de quoi vous hydratez. Vous pouvez consommer l’eau de chez vous, faire vos propres jus et même vos propres sodas maintenant. Gardez toujours dans votre sac un ou deux jeux de couverts en métal ainsi qu’une serviette en tissus pour vos pauses déjeuner ou lors de vos déplacements.
  • Dans votre cuisine, remplacez vos ustensiles en plastique dur, tels que les bols, gobelets, saladiers, couverts pour enfants ou autre, par de l’inox, si vous souhaitez garder le coté léger et résistant, ou de la céramique, beaucoup plus saine et aussi plus belle.
  • Bannissez l’utilisation du film étirable et film alimentaire, car en plus des désagréments liés à sa matière, il n’est pas bon pour la santé.
  • Au restaurant, n’hésitez pas à demander au serveur de ne pas vous mettre de paille dans votre verre, vous pouvez vous en passer.
  • Gardez toujours un ou plusieurs sacs en tissus dans votre sac à main ou dans le coffre de votre voiture. Ils ne prennent pas de place et vous évitent l’accumulation de sac en plastique.
  • Préférez l’achat de nourriture en vrac dès que l’option s’offre à vous, ce qui est maintenant le cas pour des aliments tels que le riz, les céréales, les pâtes, le sucre, les fruits secs, noix. Vous pouvez les transporter dans des sachets en tissu. Pensez à garder vos bocaux en verre chez vous : lavez les et servez vous en pour y stocker vos aliments.
  • Evitez l’achat de produits alimentaires en barquette, tel que les fruits et légumes. Privilégiez également l’achat de vos viandes, poissons et formages à la découpe. Vous évitez ainsi l’emballage en plastique ainsi que le gaspillage alimentaire car vous pouvez choisir et modérer les quantités.
  • Très utilisé par son côté pratique, le scotch peut facilement être remplacé par des punaises, de la pate à fixe, de la ficelle ou autre technique de fixation.
  • Dans la mesure du possible, préférez les crayons aux stylos et les crayons de couleurs aux surligneurs, sans oublier que lorsque vous les taillez, les copeaux peuvent être récupérés et utilisés comme compost.
  • Dans la salle de bain, équipez vous de brosses en bois pour les cheveux et les dents. On n’en trouve de toutes sortes et peuvent être recyclées voire compostées lorsqu’elles sont abîmées.
  • Afin d’éviter l’accumulation de flacons, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez soit adopter les savon et shampoings solides qui sont tout aussi efficaces que ceux qui sont liquides. Vous pouvez également fabriquer vous même vos produits d’hygiène, cosmétique et ménagers en les disposant dans des bocaux. Avec la multitude de recettes sur internet vous en trouverez forcément qui vous conviennent. Et pour étendre votre linge rien de mieux que de bonne vielles pinces en bois.

Rédigé le Mardi 9 Juillet 2019 à 07:00 | Lu 192 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 02:51 Comment financer son permis de conduire ?


Nouveau commentaire :


Recevoir notre newsletter